2022-06-14T16:44:48Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/ecoles/ecole%20ampere/commission-restauration-scolaire-22-800.jpg

Actualités Publié le 14 juin 2022

En commission restauration, les écoliers nantais mettent cartes sur table

Cinq fois par an, la direction de l'éducation réunit enfants et responsables de la restauration scolaire pour évoquer les menus passés et futurs. Exemple avec les CE2/CM1 de l'école Ampère, quartier Dervallières Zola à Nantes, lors de la Commission restauration du mois de juin.

La commission restauration permet aux enfants, les premiers concernés, de donner leur avis sur ce qu'ils mangent à la cantine... et de faire leurs suggestions. © Ludovic Failler pour Nantes Métropole
La commission restauration permet aux enfants, les premiers concernés, de donner leur avis sur ce qu'ils mangent à la cantine... et de faire leurs suggestions. © Ludovic Failler pour Nantes Métropole

Il est 17h30 ce lundi 13 juin dans le réfectoire de l'école Ampère. Six élèves de CE2/CM1 viennent de finir de peaufiner les questions qu'ils vont poser à une dizaine d'adultes présents. Autour de la table, plusieurs responsables de la restauration, des parents d'élèves ainsi que des membres de leur équipe pédagogique.

À peine intimidés, les enfants se lancent. Marin tient à préciser que « les cantinières sont très gentilles » avant de demander : « Est-ce que ce qu'on mange est bio ? » Viviane enchaîne : « Je trouve qu'on nous sert trop souvent des choses avec des lentilles. » Simon regrette lui que la viande rouge soit souvent servie froide, alors qu'Arsène propose, des étoiles dans les yeux : « J'aimerais beaucoup des repas chinois ou japonais. » 

Gâteau au chocolat aux mogettes

Plusieurs questions concernent les nouveautés liées aux menus végétariens, aussi la diététicienne Béatrice Buteau-Sauger commence par expliquer : « Depuis la rentrée 2021, deux menus servis chaque semaine sont végétariens. On propose donc plus de légumes secs. Parmi ces légumes secs, les lentilles sont adaptées à beaucoup de plats et sont produites localement, donc on les utilise beaucoup. On pourra varier avec des haricots rouges et des haricots blancs. » D'autres innovations à base de légumes secs ont par ailleurs beaucoup de succès, comme le houmous ou le gâteau au chocolat aux mogettes.

Lundi 13 juin 2022, ce sont des élèves de CE2/CM1 qui ont participé à la commission restauration à l' école Ampère. © Ludovic Failler pour Nantes Métropole
Lundi 13 juin 2022, ce sont des élèves de CE2/CM1 qui ont participé à la commission restauration à l' école Ampère. © Ludovic Failler pour Nantes Métropole

Responsable de la restauration scolaire, Laurent Marhic donne ensuite quelques explications sur l'origine des produits servis : « Nous sommes passés de 20 à 40% de produits bios servis. Et nous essayons d'avoir de plus en plus de produits locaux, même si avec le contexte actuel c'est très compliqué. » La viande froide donne lieu à un échange nourri : elle ne peut être réchauffée, au risque de durcir. Une solution émerge : elle sera servie avec une sauce chaude, pour mieux convenir au goût des enfants.

« Le goût, ça s'apprend »

La proposition d'Arsène sera également étudiée, et peut-être mise en place lors de futurs menus à thème. Mais, contrairement au souhait de plusieurs enfants, les éducateurs continueront à les inciter à goûter à tous les plats précise la diététicienne : « Le goût, ça s'apprend. On ne vous forcera jamais, mais goûter plusieurs fois un aliment permet de mieux le découvrir et parfois de changer d'avis. » 

À l'issue de cette réunion, Laurent Marhic se félicite : « Ce que disent les enfants est précieux, cela permet beaucoup de petits ajustements. On adapte notamment les grammages, ce qui réduit le gaspillage. » Elu à la restauration scolaire, Nicolas Martin confirme : « Ces commissions sont un espace démocratique. Elles permettent de faire de la pédagogie sur l'alimentation, de lutter contre le gaspillage et de progresser dans la prestation culinaire. C'est souvent très concret. C'est en écoutant les enfants qu'on a compris la façon dont ils sont prêts à manger un pamplemousse. Le couper en deux n'est pas appétissant pour eux. Avec un peu plus de préparation, ils adorent ! »

Et si vous donniez vous aussi votre avis sur la cantine ?

Jusqu'au 21 juin, vous pouvez vous aussi donner votre avis sur les repas proposés dans les cantines nantaises, d'où viennent les produits, comment sont ils préparés, et comment améliorer le service offert aux enfants.