2022-03-15T10:08:35Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/QFAN/QFAN%2011/handiclap_break_and_sign-credit%20JocelyneSaris_675.jpg

Actualités - Mis à jour le 15 mars 2022

Handiclap : 35 ans de culture pour tous

Organisé par l'APAJH 44, le festival remonte ses chapiteaux du 17 au 20 mars au parc des Chantiers, sur l'île de Nantes. Pointue et grand public, la programmation mêle musique, spectacle vivant et exposition.

Fixi et Nicolas Giraud  vont donner vie à l'héritage de Tony Allen le 19 mars. © Frank Loriou
Fixi et Nicolas Giraud vont donner vie à l'héritage de Tony Allen le 19 mars. © Frank Loriou

Handiclap pose ses valises sur l'esplanade des Traceurs-de-Coques, à proximité des Machines de l'île, du 17 au 20 mars. Piloté par l'Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH44), le festival qui fête sa 35e édition poursuit le même objectif depuis sa création : favoriser par l'expression artistique l'intégration sociale des personnes en situation de handicap.

« Après une édition 2020 stoppée en plein vol et une édition remodelée l'an passé en raison de la crise sanitaire, nous sommes ravis de revenir à une version plus traditionnelle du festival et de retrouver l'ambiance chaleureuse du chapiteau », se félicite Élodie Boënnec, chargée de communication à l'APAJH44. Mélange de propositions inattendues et détonantes, cette nouvelle édition met tout en œuvre pour faciliter l'accès aux spectacles de tous les publics, avec des propositions en audiodescription ou interprétés en langue des signes française (LSF), ainsi qu'un dispositif de gilets vibrants conçues pour les personnes malentendantes.

Musique, danse, lecture...

Côté musique, le public pourra se laisser séduire par les riffs exotiques et les pulsations électro du groupe MPL (17 mars), par le flow limpide et l'humour nonchalant du chanteur rappeur R.Wan (18 mars) et par la célébration joyeuse et colorée de Fixi et Nicolas Giraud qui donnera vie à l'héritage de Tony Allen (19 mars).

Côté spectacle vivant, Break & sign de la troupe Bajo El Mar (le 20 mars) s'annonce comme une belle découverte, avec son projet chorégraphique qui mêle la danse, la langue des signes et la culture hip hop. Autres temps forts à ne pas manquer le 20 mars: le spectacle Heureuses par accident de la compagnie Banquettes arrières interprété en langues des signes avec du chant a cappella ou le spectacle chansigné. Ulysse maudit sois-tu qui raconte avec beaucoup d'humour l'Odyssée en 1h15 à deux !et

Au programme également : un salon de lecture adaptée par la Bibliothèque de Nantes (le 17 mars), une exposition d'arts plastiques à la Maison des Hommes et des techniques (jusqu'au 25 mars)  ainsi qu'un atelier de danse hip-hop destiné à un public déficient visuellement (le 20 mars). « Cet atelier conçu en collaboration avec Pick Up Production et Transfert montre que les choses sont en train d'évoluer, souligne Élodie Boënnec. Les structures culturelles se saisissent de plus en plus de la question de l'accès à la culture pour les handicapés en proposant par exemple des supports en Facile à Lire et à Comprendre (FALC), sonore, en braille ou en gros caractères. C'est important de continuer à œuvrer dans ce sens ».

Plus d'infos sur le site du festival Handiclap