2022-01-27T14:42:34Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/orvault%20bourg/Bourg-Orvault-375.jpg

Actualités Publié le 27 janvier 2022

Orvault repense son bourg avec les habitants

Commerces, services, espaces publics, patrimoine… Jusqu’en juin 2022, une quarantaine de citoyens, commerçants et professionnels réfléchissent à la façon dont pourrait évoluer le bourg d’Orvault. Objectif ? Renforcer son dynamisme, sans perdre son « esprit village ».

Attachés à l’esprit village de leur centre-bourg, les habitants d’Orvault souhaitent plus d’animations, de commerces et de services. © Ville d’Orvault
Attachés à l’esprit village de leur centre-bourg, les habitants d’Orvault souhaitent plus d’animations, de commerces et de services. © Ville d’Orvault

À quoi doit ressembler le bourg d’Orvault demain ? Pour répondre à cette question, la Ville et Nantes Métropole viennent de lancer une nouvelle consultation citoyenne. Jusqu’en juin 2022, une quarantaine d’habitants volontaires, des représentants des acteurs économiques, du conseil consultatif vélo et des associations de riverains, vont réfléchir à son évolution, en interrogeant toutes les dimensions : habitat, patrimoine, espaces publics, commerces, services, vie associative, circulation, stationnement…

« Le bourg est le cœur historique d’Orvault, un marqueur fort de son identité, explique le maire Jean-Sébastien Guitton. C’est l’un des seuls centre-villes de l’agglomération à avoir conservé des traces de son histoire. » Les habitants sont attachés à conserver son esprit village, mais ils souhaitent aussi plus d’animations, de commerces et de services… « La dynamisation de ce quartier constitue un enjeu essentiel pour son devenir, poursuit l’élu. Il doit être repensé pour répondre aux nouveaux besoins et aux grands enjeux de demain, notamment en termes de mobilité ».

Conforter le commerce de proximité

La construction du nouveau quartier des Garettes, situé à proximité immédiate du bourg, s’est déjà accompagnée de nouveaux services et équipements ces dernières années : la médiathèque Ormédo, la reconstruction du groupe scolaire du Vieux-Chêne, la rénovation du complexe sportif de la Frébaudière, la créations de jardins partagée, l’ouverture d’une supérette… Le cœur du bourg doit à son tour évoluer pour accompagner l’arrivée des nouveaux habitants. « Nous devons agir pour conforter et développer les commerces de proximité. Les espaces publics méritent également d’être améliorés pour faciliter les déplacements à pied et à vélo, l’accès aux transports en commun, mais aussi offrir des espaces de convivialité », souligne l’élu.

« Les phases de concertation précédentes ont permis de dégager des enjeux importants. Il s’agit aujourd’hui d’élaborer avec les citoyens un scénario plus précis qui permette d’engager une mutation concrète », indique Dominique Vignaux, première adjointe déléguée à l’aménagement de la ville et aux mobilités. Ce travail collectif s’appuiera sur une étude patrimoniale réalisée en 2014 par le CAUE et l’avis citoyen rendu en 2019, qui ont fixé plusieurs grandes orientations : s’inspirer du tissu et des alignements médiévaux, conserver le principe de la place Jeanne d’Arc avec sa forme arrondie, optimiser la place de la voiture, ou encore offrir une réelle place aux modes de déplacements doux… Pour accompagner le groupe citoyen dans cette démarche, la Ville d’Orvault et Nantes Métropole ont également sollicité deux experts : l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (Auran) pour nourrir la réflexion sur la partie technique (aménagement et urbanisme) et un cabinet de conseil en innovation collaborative, La Capsule, pour animer les échanges. Ainsi outillé, le groupe se retrouvera plusieurs fois d’ici juin 2022 pour dégager sa vision du bourg de demain. Il rendre ensuite aux élus un avis argumenté, identifiant les priorités à mettre en œuvre, pour les aider à prendre les bonnes décisions.

« L’objectif est d’aboutir à une feuille de route partagée pour engager les premières évolutions avant la fin du mandat », résume Jean-Sébastien Guitton. La transformation ne se fera pas en un jour. « C’est un projet sur plusieurs années, qui se fera par étapes en veillant à une évolution maîtrisée, précise le maire. Demain, ce bourg ne doit plus être un simple lieu de passage, mais un espace de vie, apaisé, sûr et agréable, qui donne envie aux Orvaltais de s’y retrouver ».

En savoir plus sur orvault.fr

Du neuf du côté des commerces

Acteurs de la vie de quartier, les commerces de proximité sont au cœur du projet de renouvellement du bourg d’Orvault. En attendant une transformation plus globale, la Ville mobilise son patrimoine pour permettre l’installation de commerces de bouche. Une épicerie en vrac a ainsi ouvert ses portes en novembre 2021 place Jeanne-d’Arc, dans un ancien local commercial inoccupé. Juste à côté, l’ancienne poste accueillera prochainement une boucherie-charcuterie-traiteur.