2021-05-31T16:03:23Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/scenes-vagabondes/Captain%20mon%20Capitaine_675.jpg

Scènes vagabondes 2021 : les talents locaux sont de sortie !

Le festival de plein air porté par la Ville de Nantes se décline depuis l'hiver avec des Avant-scènes dans toute la ville. À suivre, un grand rendez-vous du 1er au 4 juillet au Grand-Blottereau.

Captain mon Capitaine.
Captain mon Capitaine.

Arts de rue, musique, danse... C’est le festival qui donne le mieux à voir toute l’étendue du talent des artistes nantais ! Sans changer leur ADN, les Scènes vagabondes se réinventent cette année encore du fait de l’épidémie de Covid-19. « On a construit cette édition de façon à ce qu’elle puisse se tenir quelle que soit la situation sanitaire », souligne Emmanuel Gaudin, coordonnateur de l’événement pour la Ville de Nantes. « Les béquilles numériques ont leur limite. Les artistes et les Nantais ont besoin de se retrouver physiquement, d'avoir des perspectives réalistes. Nous sommes moins Nantes sans nos voisins et voisines artistes ! »

Comme en 2020, le festival se décline en deux temps. D’abord avec les Avant-scènes, des petites formes dont les premières ont été programmées dès la fin janvier et se poursuivront tout au long du premier semestre. « Plus de 70 propositions – et plus si nous pouvons – jouées principalement dans des lieux fermés devant des publics prioritaires : Ehpads, écoles et centres de loisirs, maisons de quartier, lieux de solidarité… » énumère Emmanuel Gaudin. D’autres propositions des Avant-scènes sont visibles par un plus grand nombre, en extérieur, sur le mode déambulatoire : « Spectacles au fil de l’Erdre et de la Sèvre sur bateaux, déambulations dans les quartiers, sans compter des interventions surprises ! »

Quatre jours de spectacles

Le festival des Scènes vagabondes culminera du 1er au 4 juillet au parc du Grand-Blottereau, pour quatre journées de spectacle vivant. Avec un chapiteau, une grande scène extérieure et des espaces scéniques spécifiques, les conditions sanitaires seront respectées. Les deux premiers jours sont réservés à des concerts : ceux de Camille Saglio qui conduit un projet avec la Bouche d'Air et les habitants de Port-Boyer, Rom Sucar et sa musique tzigane, le Foenix Big Band et ses 19 musiciens issus majoritairement du Conservatoire de Nantes.

Les journées de samedi et dimanche conviendront encore à tous les publics, avec dès 11 h et jusqu’à la nuit tombée de la danse, des arts de rue et toujours de la musique. « Nous pourrons alors profiter pleinement de plus de 25 spectacles, le meilleur de la scène nantaise du moment : de la danse avec les compagnies Chute Libre et Bissextile, des arts de la rue avec La frappée et Ô Captain mon Capitaine, UBU.ROCK avec le Théâtre des Cerises, le Labeau performance où Julien Paillard et Marylène Pathou-Mathis mêlent art et science, les Contes du Taureau des Corbeaux Dynamites...

Enfin, un village du livre sera installé sur le site. Au programme : des rencontres d’auteurs locaux, des animations culturelles de la Bibliothèque municipale ou d’associations de quartier, des stands où il sera possible d’acheter des ouvrages.

Feuilletez le programme complet