2019-07-08T16:27:09Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/jardin%20plantes/Bivouac675.jpg

Actualités Publié le 08 juillet 2019

Une nuit insolite dans les serres du Jardin des plantes

Vous rêvez de percer les mystères de ce jardin botanique si cher au cœur des Nantais ? Bonne nouvelle : la deuxième saison de l’opération « Bivouac dans les serres » se prépare. Vous avez jusqu’au 17 juillet pour vous inscrire !

Née de l’appel à projets « Nuits de Nantes à réinventer », l’opération Bivouac dans les serres revient pour une 2e édition du 19 août au 7 septembre 2019.
Née de l’appel à projets « Nuits de Nantes à réinventer », l’opération Bivouac dans les serres revient pour une 2e édition du 19 août au 7 septembre 2019.

Camper dans la serre tropicale du Jardin des plantes et découvrir cet écrin de verdure à la nuit tombée en compagnie d’un médiateur scientifique. Un moment magique vécu l’été dernier par 160 chanceux tirés au sort parmi plus de 1000 participants. Initiée dans le cadre de l’appel à projets « Nuits de Nantes à réinventer » et pilotée par l’association Arkham sur Loire, l’opération « Bivouac dans les serres » revient pour une deuxième saison avec 10 nuitées programmées du 19 août au 7 septembre 2019.

Découvrez l’édition 2018 en vidéo :

« Une rencontre avec le monde végétal »

La formule ne change pas : un rendez-vous à la fermeture du Jardin des plantes, une soirée d’exploration botanique, une (courte) nuit dans la serre de l’île aux palmiers et un petit-déjeuner partagé avant la réouverture des grilles à 8h30. « Il y a vraiment deux aspects importants dans cet événement. D’abord le lieu avec ce sentiment d’être privilégiés en étant seuls dans le Jardin des plantes la nuit. Et il y a aussi cette rencontre avec le monde végétal et son histoire. Découvrir la végétation à la lampe torche permet de voir énormément de détails alors qu’habituellement notre regard est happé par l’ensemble du paysage », explique Maxime Labat, médiateur scientifique. « C’est également un moment de partage intergénérationnel. Les groupes de 15 participants rassemblent toutes les tranches d’âges : des couples de trentenaires, des parents de 50 ans avec leurs ados et des jeunes de 20 ans venus entre amis. »

Le médiateur scientifique animera 5 nuits, les autres seront assurées par Anaïs Beaupoux, ingénieure-paysagiste et professeure de dessin botanique. « Sa place de dessinatrice est privilégiée pour pouvoir observer la diversité des structures, des formes et des textures du monde végétal », souligne Maxime Labat.

À noter

Comment s’inscrire ?

Vous êtes intéressés ? Vous avez jusqu’au 17 juillet pour vous inscrire via un formulaire en ligne.

Une participation de 10 euros sera demandée et le repas du soir est à prévoir. Si vous êtes sélectionnés, pensez à amener lampe torche, matelas et sac de couchage (les boules quiès et les masques de nuit sont aussi conseillés !).

Ça peut vous intéresser