2019-10-11T09:10:58Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20municipal/CM11102019/securitemediateur675.jpg

Actualités Publié le 11 octobre 2019

Des médiateurs et plus de vidéoprotection sur la pointe est de l’île de Nantes

Pour faire face aux problématiques de sécurité repérées sur le secteur de la point est de l’Ile de Nantes, la collectivité a voté le déploiement d’une équipe de médiateurs de quartiers et renforce la présence de caméras sur le quartier.

Des médiateurs de quartier seront déployés sur la pointe est de l’île de Nantes.
Des médiateurs de quartier seront déployés sur la pointe est de l’île de Nantes.

Regroupements , nuisances sonores et actes délinquances ont été repérés sur le secteur de la pointe est de l’Ile de Nantes. Pour apporter une réponse à ces problématiques, la Ville a engagé plusieurs démarches, en partenariat avec l’État et les bailleurs sociaux. Lors du conseil municipal du 11 octobre, le déploiement de médiateurs de quartiers a été voté.

Déjà présents dans différents quartiers Politique de la Ville, les médiateurs ont pour mission d’aller à la rencontre des habitants pour susciter le dialogue et créer du lien, réguler les comportements gênants ou encore arbitrer des situations de conflits. « Les missions des médiateurs s’inscrivent dans une synergie avec l’ensemble des acteurs de la tranquillité publique de la prévention de la délinquance ; il est déterminant de créer ou de recréer une relation avec les habitants, notamment jeunes, afin d’envisager de les inscrire dans des parcours et des accompagnements vers l’insertion sociale. », a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes.

Les médiateurs effectueront leur mission de médiation et de prévention, de 14h à 22h, du mardi au samedi, toute l’année. Ils seront en relation étroite avec les médiateurs de Nantes Sud et de Malakoff. Le recrutement et la formation de ces médiateurs de quartier, sera confié à l’agence Optima, déjà responsable des médiateurs sur 8 secteurs Politique de la Ville.

La pointe est de l’Île de Nantes bénéficiera également de l’installation de 3 caméras de vidéoprotection d’ici le premier trimestre 2020. Ces deux dispositifs compléteront la démarche d’îlotage de proximité exercé par la police municipale.

Ça peut vous intéresser