2019-03-25T16:45:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/chu/ouvertureenquetechu675.jpg

Actualités Publié le 25 mars 2019

Nouveau CHU sur l’île de Nantes : un mois d’enquête publique

L’enquête publique sur le regroupement de l’Hôtel-Dieu et de l’hôpital Laënnec débute lundi 25 mars. Jusqu’au 26 avril, chacun peut s’informer et donner son avis sur ce projet ambitieux. Voici le mode d’emploi pour y participer.

Vue du nouvel hôpital sur la cour des urgences depuis le boulevard Bénoni-Goullin.
Vue du nouvel hôpital sur la cour des urgences depuis le boulevard Bénoni-Goullin. © Art & Build, Pargade Architectes, Artelia, Signes Paysages

Le projet dans les grandes lignes

En 2026, le CHU réunira au pied du pont des Trois-Continents, l’ensemble de ses activités de court séjour (médecine, chirurgie, obstétrique), aujourd’hui dispersées sur deux sites distants de plusieurs kilomètres. Ce regroupement épargnera les innombrables transferts de patients en ambulance entre l’Hôtel-Dieu et l’hôpital Nord Laënnec, à Saint-Herblain, qui impactent la qualité des prises en charge et le travail quotidien des médecins. Il rapprochera également les équipes de soins, de recherche et de formation, véritable atout pour répondre à l’évolution des pratiques médicales et développer une offre de soins de haut niveau. Le site, 10 hectares en bords de Loire dans le futur quartier République, accueillera ainsi un institut de recherche sur le thorax, la transplantation et le digestif. Et la nouvelle faculté de santé de Nantes, regroupant la faculté de médecine et 11 formations paramédicales (sages-femmes, kinés, infirmières, etc.).

La conception du nouvel hôpital

Vue du nouvel hôpital sur le quai Wilson.
Vue du nouvel hôpital sur le quai Wilson. Crédit : Art & Build, Pargade Architectes, Artelia, Signes Paysages.

Ouvert sur la ville et accueillant, ce futur CHU tranchera avec les hôpitaux actuels. Constitué de différents bâtiments, reliés par une grande allée-jardin, il sera entrecoupé de patios et de parcs de proximité. À l’intérieur : 1 384 lits et 54 salles de blocs opératoires. Les architectes d’Art&Build, Pargades Architectes, Signes Paysages et Artelia ont soigné la qualité de l’accueil. À la clé, 100% de chambres individuelles et une prise en charge à 64 % « ambulatoire », c’est-à-dire avec des soins à la journée.

Depuis deux ans, la conception des plans a mobilisé près de 850 personnes (professionnels du CHU et représentants des usagers) aux côtés des architectes. Ce projet ambitieux - 953 millions d’euros, le plus important en France - est désormais en cours de finalisation. L’enquête publique qui se déroule du 25 mars au 26 avril 2019 est la dernière étape avant le lancement des travaux, prévu en 2020. Elle porte sur l’autorisation environnementale, le permis d’exploitation d’une installation géothermique, et l’autorisation préalable à la délivrance du permis de construire.

Où s’informer ?

Pendant la durée de cette enquête, tout un chacun peut prendre connaissance de l’épais dossier et donner son avis sur l’intégration du projet dans son environnement. 170 documents au total, soit 20 kg de dossiers, sont consultables dans trois lieux, aux jours et heures habituels d’ouverture des services au public (à l’exclusion du samedi concernant la mairie de Rezé) :

Comment participer ?

Lors les permanences de la commission d'enquête, sur les registres papier :

En mairie annexe de l’Île de Nantes, 15, boulevard du Général de Gaulle 44200 Nantes (siège de l’enquête) :

      
Au siège de Nantes Métropole, 2 cours du Champ de Mars à Nantes :

 En mairie de Rezé, place Jean-Baptiste Daviais :

Via le registre électronique

A lire aussi