2019-06-07T10:49:58Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/securite-tranquillite-publique/securite%20ville/securitepolice675.jpg

Actualités Publié le 07 juin 2019

Sécurité : Nantes et 9 grandes villes interpellent le gouvernement

À l’initiative de Nantes et Toulouse, 10 grandes villes ont demandé l’aide du gouvernement, dans un courrier co-signé, afin d’enrayer l’évolution du trafic de stupéfiants et des violences qui en découlent.

Polices municipale et nationale patrouillent ensemble à Nantes.
Polices municipale et nationale patrouillent ensemble à Nantes.

Face « à une évolution particulièrement inquiétante du trafic de stupéfiants », dix grandes villes, à l’initiative de Nantes et Toulouse, ont décidé d’agir. Ce jeudi 6 juin, dans un courrier co-signé à l’attention de Nicole Belloubet, ministre de la Justice et garde des Sceaux, et Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, Johanna Rolland et 9 maires* en appellent au gouvernement et à ses compétences pour enrayer « la recrudescence de la violence et du deal de rue qui dégrade la vie des quartiers. »

« Si chacun d’entre nous a, sur ce mandat, pris ses responsabilités et renforcé les moyens municipaux pour répondre aux attentes légitimes des habitants en matière de sécurité et de tranquillité publique, nos réponses ne peuvent naturellement pas concerner la lutte contre les trafics de stupéfiants et des délinquants de plus en plus violents. En la matière, seul l’État dispose des compétences et des moyens pour agir », signalent les 10 maires. Par ailleurs, ils saluent « le déploiement de la Police et Sécurité du Quotidien dans les villes. Elle ne saurait cependant, ni en volume, ni dans ses modalités, répondre à l’urgence et à l’ampleur de la situation ».

La Ville de Nantes, très mobilisée en proximité

« La sécurité est un droit pour tous et toutes, peu importe son quartier ou ses horaires. J’en ai fait une de mes priorités fortes pendant le mandat», rappelle Johanna Rolland.  La Ville de Nantes a en effet mis en place de nombreuses mesures de protection pour assurer la tranquillité des Nantais : îlotage, maison de la tranquillité publique (MTP), vidéoprotection… Depuis 2017, 20 agents de police ont été recrutés, portant le total de l’effectif à 115 policiers municipaux. De son côté, la MTP reçoit en moyenne plus de 1 000 appels téléphoniques par semaine et traite plus de 193 dossiers par mois. Pour compléter ces mesures, 104 vidéos de surveillance sont en action dans les différents quartiers.


*ainsi que Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, Nathalie Appéré, maire de Rennes, Martine Aubry, maire de Lille, Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, Christian Estrosi, maire de Nice, Nicolas Florian, maire de Bordeaux, Anne Hidalgo, maire de Paris, François Rebsamen, maire de Dijon, Roland Ries, maire de Strasbourg.

Ça peut vous intéresser