2019-09-26T14:58:21Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/fcn/fcnepervier675.jpg

Actualités Publié le 26 septembre 2019

FC Nantes : Marine Arragon-Pervier montre la voie du haut niveau

À 29 ans, elle apporte toute son expérience du haut niveau. Marine Arragon-Pervier, milieu de terrain et capitaine des filles du FCN, se livre et partage sa vision d’un football féminin qui aujourd’hui se conjugue en jaune et vert.

Capitaine du FC Nantes, Marine Arragon-Pervier évolue au poste de milieu de terrain. © FC Nantes
Capitaine du FC Nantes, Marine Arragon-Pervier évolue au poste de milieu de terrain. © FC Nantes

Pourquoi avoir choisi de revenir à Nantes, dans votre ville natale ?

« À l’été 2018, je sortais d’une expérience à Guingamp. Le projet sportif que m’a proposé le FC Nantes était très intéressant. Il me permet aujourd’hui de jouer à un bon niveau, dans ma ville et d’encadrer, puisque je suis capitaine de l’équipe et responsable de l’école de foot féminines. »

La section féminine a été créée en 2012. Partie au plus bas de l’échelle (District), elle a connu quatre promotions en 5 ans et compte aujourd’hui près de 140 licenciées, un chiffre en perpétuelle évolution.

« Le club a tout fait pour rattraper son retard. Il y a un vrai engouement aujourd’hui pour aller le plus haut possible grâce, notamment, aux équipements à disposition. Nous avons une belle plaine de jeu à La Jonelière. La majorité des entraîneurs sont diplômés. On essaye aussi, dès les moins de 11 ans, de faire deux séances d’entraînement par semaine avec des horaires de cours aménagés. Et dès l’an prochain, nous aurons une équipe des moins de 19 ans.»

À peine promues, vous réalisez un départ canon dans ce championnat de Division 2, avec 3 victoires en autant de journées. Quel est le secret de cette réussite ?

« Tout va bien pour le moment. On a été très efficaces sur ce début de saison. Mais contrairement à ce que peuvent laisser croire nos larges victoires, il y a de l’opposition. On arrive à se mettre à l’abri rapidement, ça nous permet d’aborder les rencontres sereinement. On peut aussi compter sur un effectif de qualité avec des joueuses comme Juliane Gathrat, Mélodie Carré, Anaïs Messager ou encore Claire Micheneau qui ont connu la D1 ou la D2. »

Quel est l’objectif pour cette saison 2019-2020 ?

« Dans un premier temps, l’objectif n’est pas d’être championnes à l’issue de la saison. L’idée au départ est de ne pas faire l’ascenseur car à ce niveau, tout va très vite. On veut assurer notre maintien le plus vite possible. On sait que certaines équipes vont être accrocheuses comme Rodez, Orléans ou Brest. »

Et avez-vous avez des contacts, des échanges avec l’équipe pro masculine ?

« On se côtoie, on se voit de temps en temps. Mais c’est normal qu’on ne soit pas en proximité. Avec le contexte professionnel, ils ont besoin de tranquillité. L’an passé, Vahid Halilhodzic, l’entraîneur, et le président Waldemar Kita étaient venus nous voir jouer. »

Marine Arragon-Pervier en bref

Née à Nantes le 1er février 1990.
Elle débute le football à l’âge de 5 ans et demi au club de Saint-Denis de Mauves-sur-Loire avant de jouer à Saint-Herblain. À 14 ans, elle rejoint le centre de formation de Montpellier et débute en Division 1 à 16 ans seulement !
Après Nîmes et Guingamp, elle revient dans sa ville de naissance en 2018 après avoir connu des sélections dans les équipes de jeunes de l’équipe de France.

Consulter le site internet du FC Nantes