2019-09-09T16:56:21Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/Euro%20tennis%20table/1_La%20Trocar675.jpg

Actualités Publié le 09 septembre 2019

[Diaporama] Euro de tennis de table : Retour en images

Nantes métropole a été le théâtre de L’Euro de tennis de table 2019 par équipes qui s’est achevé par la victoire de la Roumanie chez les dames et celle de l’Allemagne chez les messieurs.

Compétition. La salle métropolitaine de la Trocardière, à Rezé, a mis les petits plats dans les grands pour l’organisation de l’Euro de tennis de table par équipe qui a mobilisé près de 250 bénévoles. (crédit : FFTT).
Compétition. La salle métropolitaine de la Trocardière, à Rezé, a mis les petits plats dans les grands pour l’organisation de l’Euro de tennis de table par équipe qui a mobilisé près de 250 bénévoles. (crédit : FFTT).
Bleus. L’équipe de France, emmenée par son leader Simon Gauzy, 20e joueur mondial, s’est hissée jusqu’à la « petite » finale, pour le bronze.
Bleus. L’équipe de France, emmenée par son leader Simon Gauzy, 20e joueur mondial, s’est hissée jusqu’à la « petite » finale, pour le bronze.
Supporters. Le public – plus de 13 000 personnes – a été au rendez-vous d’une compétition continentale accueillie pour la première fois à Nantes métropole.  Et ils étaient 3 300 fans le samedi, derrière l'équipe de France masculine, lors de la demi-finale face à l'Allemagne, future vainqueur de l'Euro.
Supporters. Le public – plus de 13 000 personnes – a été au rendez-vous d’une compétition continentale accueillie pour la première fois à Nantes métropole. Et ils étaient 3 300 fans le samedi, derrière l'équipe de France masculine, lors de la demi-finale face à l'Allemagne, future vainqueur de l'Euro.
« Allez ! » Simon Gauzy harangue le public. Dans une ambiance survoltée, les Bleus sont parvenus à se hisser en demi-finales, chutant seulement face aux futurs vainqueurs de l’épreuve, l’Allemagne.
« Allez ! » Simon Gauzy harangue le public. Dans une ambiance survoltée, les Bleus sont parvenus à se hisser en demi-finales, chutant seulement face aux futurs vainqueurs de l’épreuve, l’Allemagne.
Roumanie. Chez les dames, les Roumaines, tenantes du titre, étaient venues pour conserver leur couronne.
Roumanie. Chez les dames, les Roumaines, tenantes du titre, étaient venues pour conserver leur couronne.
Sacre. La Roumanie a donc conservé son titre, face au Portugal, avec une génération exceptionnelle de pongistes s’accordent les observateurs. (crédit photo : FITT).
Sacre. La Roumanie a donc conservé son titre, face au Portugal, avec une génération exceptionnelle de pongistes s’accordent les observateurs. (crédit photo : FITT).
Légende. Timo Boll, n°1 européen et 7e mondial, a de nouveau été l’attraction de la compétion chez les messieurs. À 38 ans, le porte-drapeau olympique de l’Allemagne aux JO de Rio en 2016, a porté son équipe vers la médaille d’or. (crédit photo : FITT).
Légende. Timo Boll, n°1 européen et 7e mondial, a de nouveau été l’attraction de la compétion chez les messieurs. À 38 ans, le porte-drapeau olympique de l’Allemagne aux JO de Rio en 2016, a porté son équipe vers la médaille d’or. (crédit photo : FITT).
« Deutschland ! » Grande favorite du tableau masculin, l’équipe d’Allemagne a décroché pour la seconde fois consécutive le titre européen par équipe, face au Portugal.
« Deutschland ! » Grande favorite du tableau masculin, l’équipe d’Allemagne a décroché pour la seconde fois consécutive le titre européen par équipe, face au Portugal.
Bronze. Ils l’ont fait ! Les Bleus arrachent la médaille de bronze du tableau hommes face à la Suède. Ils tenteront en janvier prochain de se qualifier pour les JO de Tokyo.
Bronze. Ils l’ont fait ! Les Bleus arrachent la médaille de bronze du tableau hommes face à la Suède. Ils tenteront en janvier prochain de se qualifier pour les JO de Tokyo.

Ça peut vous intéresser