2020-03-02T16:19:03Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/architeliers/Architeliers675.jpg

Actualités Publié le 02 mars 2020

Archi’teliers : les enfants s’exercent au vidéo mapping

À l’occasion du premier festival de vidéo mapping nantais, MAPP_NTS, la Samoa et l’Ardepa proposent aux enfants d’explorer l’île de Nantes et de restituer leurs découvertes en dessins. Les œuvres, animées à l’aide d’une application, seront ensuite projetées lors d’une balade urbaine ouverte à tous. 

Du 4 mars au 1er avril, à l’occasion du festival de mapping de Nantes, 5 ateliers pédagogiques sont proposés pour sensibiliser les enfants aux questions urbaines. © Vincent Jacques/Samoa.
Du 4 mars au 1er avril, à l’occasion du festival de mapping de Nantes, 5 ateliers pédagogiques sont proposés pour sensibiliser les enfants aux questions urbaines. © Vincent Jacques/Samoa.

Connaissez-vous le vidéo mapping ? Cette technologie multimédia consiste à projeter de la lumière ou des vidéos sur des bâtiments pour transformer l’espace urbain et questionner notre perception de la réalité. Né de l’autre côté de l’Atlantique, à Montréal, le festival de projections illusionnistes, MAPP_NTS, se déploie pour la première fois à Nantes du 30 mars au 5 avril.

Dans le cadre de cet événement piloté par le collectif d’architectes GRU, la Société d’aménagement de la métropole ouest atlantique (Samoa) et l’Association régionale pour la diffusion et la promotion de l’architecture (Ardepa), invitent les enfants à se transformer en « mappers » ! Cinq archi’teliers sont programmés du 4 mars au 1er avril.

Raconter les évolutions de l’île de Nantes

« Chaque séance est découpée en deux temps. On commence par une exploration de l’île de Nantes, entre l’école d’architecture et le skatepark du quai Doumergue, avec une thématique différente à chaque fois - les matériaux de construction, l’histoire des lieux, l’habitat, les usages, la relation du corps à l’espace public - et on réinvestit ensuite cette visite dans un atelier », explique Camille Picot, responsable pédagogique à l’Ardepa. « Les enfants dessinent directement sur une tablette, via l’application Tagtool qui permet d’animer leurs productions. Les œuvres sont reliées entre elles par une histoire, celle d’un extraterrestre qui atterrit sur l’île de Nantes et s’interroge sur ce qui l’entoure. On raconte les évolutions du territoire. »

Les dessins seront ensuite projetés lors d’une balade urbaine ouverte à tous vendredi 3 avril à 20h. Un parcours poétique, de l’école d’architecture au skatepark, assuré par la « MAPP mobile », un vidéoprojecteur embarqué sur un triporteur. Les participants sont ensuite invités à boire un verre à la Guinguette du Belvédère !

À noter

« Les mappers de l’île »

Les ateliers - mercredis 4, 11, 18, 25 mars et 1er avril - sont tous complets.
Restitution le vendredi 3 avril à 20h. Gratuit. Rendez-vous à l’école d’architecture. Inscriptions auprès de l’Ardepa.

Ça peut vous intéresser