2020-06-05T18:15:48Z

Actualités Publié le 05 juin 2020

Fonds de soutien culture : les premiers projets arrivent

Une cinquantaine de structures culturelles nantaises ont déjà ou vont solliciter le fonds de soutien exceptionnel mis en place début mai.

fondscult800.jpg

Spectacles reportés puis annulés, lieux de diffusion fermés, répétitions devenues impossibles, projets artistiques menacés, trésoreries mises à mal, chômage forcé… La culture a subi de plein fouet la crise sanitaire liée au Covid-19. À Nantes, dont elle constitue une partie de l’ADN, la Ville a rapidement décidé d’un ensemble de mesures pour aider les acteurs culturels dans cette période critique (lire ci-dessous).

Parmi elles, la mise en place d’un fonds de soutien doté de 1 million d’euros a été votée le 30 avril en conseil municipal. « Depuis un mois, les premiers dossiers sont déposés progressivement, soit au titre du fonctionnement soit pour un projet de relance. Chaque situation est particulière et nous avons privilégié une étude au cas par cas, explique Erwan Hetet, directeur du développement culturel. On commence à avoir la confirmation que le fonds est bien calibré, adapté aux besoins et conforme aux attentes du secteur. »

Saison déconfinée

Les premières demandes vont être instruites en juin, en concertation – lorsqu’ils sont concernés –  avec les autres financeurs du secteur culturel, avant une délibération mi-juillet. Une cinquantaine de structures, avec des profils très diversifiés, ont déposé un dossier ou s’apprêtent à le faire.

C’est le cas du Bureau des études spatiales (BES) qui souhaite mettre en place une « saison déconfinée », en coordonnant plusieurs compagnies des arts de la rue : « Il faut que la vie culturelle reprenne », explique Jules Infante, cofondateur du BES dont le projet doit « permettre aux compagnies de se produire, de rencontrer à nouveau le public, et rattraper les annulations dues au confinement ». L’idée ? « Produire des spectacles de rue à Nantes, une vingtaine de représentations début juillet et des créations sur mesure dans nos ateliers Magellan. On a sollicité un soutien financier de la Ville et un accompagnement technique, car dans ce contexte particulier du Covid, on a beaucoup de demandes d’artistes qui veulent retravailler leur spectacle, de manière que ce ne soit anxiogène ni pour le public ni pour les artistes. »

Le fonds d’urgence est aussi sollicité pour soutenir l’emploi artistique dans les cafés/bars et restaurants, à travers le doublement de la participation de la Ville au GIP Cafés culture. Celle-ci passera de 50 000 à 100 000€. Une décision qui permet de soutenir l'activité de spectacle dans les lieux de proximité, favorisant ainsi l'accès du plus grand nombre à la culture. 

À noter

Le plan nantais pour soutenir les acteurs culturels

Décidé dès le mois d’avril et voté en mai en conseil municipal, le plan de soutien aux acteurs culturels nantais prévoit plusieurs mesures fortes :

  • maintien de l’ensemble des engagements pris par la Ville de Nantes : paiement de tous les projets associatifs, artistiques et culturels et toutes les prestations engagées, maintien du montant des subventions votées ;
  • accompagnement financier renforcé : versement anticipé des subventions, facilitation des difficultés de trésorerie, exonération des loyers des associations hébergées par la Ville pendant la crise...
  • fonds de soutien exceptionnel doté de 1 M€.

Ça peut vous intéresser