2020-08-12T12:00:27Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/masques/masques675.jpg

Actualités - Mis à jour le 12 août 2020

Masques usagés : adoptons les bons réflexes

Les masques jetés dans la rue ou dans la poubelle jaune peuvent mettre en danger passants, agents du tri ou de la collecte. Pour les protéger, jetons avec discernement.

Comme les mouchoirs et les gants, vous devez donc jeter vos masques usagés dans un sac plastique résistant.
Comme les mouchoirs et les gants, vous devez donc jeter vos masques usagés dans un sac plastique résistant.

Vous avez peut-être croisé quelques uns d’entre eux dans les rues : les masques, indispensables pour lutter contre la pandémie de Covid-19 finissent parfois leur vie dans le caniveau. Un geste à bannir, car il salit la ville, et peut mettre en danger passants et agents du nettoiement. “Des masques on en trouve pas mal sur l’espace public, abandonnés au sol", confirme Eric Bouchet, chef de service Propreté urbaine au pôle de proximité Nantes Loire, qui s’occupe des quartiers centre-ville, Malakoff-Saint-Donatien et Île de Nantes. "Depuis le déconfinement, leur nombre a augmenté, autant dans le centre-ville que dans d’autres quartiers. Cela nous pose des problèmes pour le risque Covid.”

Rappelons que les rues de Nantes ne sont pas désinfectées. Un avis du Haut conseil de la santé publique déconseille en effet cette pratique en période de pandémie. “Il faut soit de l’eau de javel soit des produits très toxiques qui partiraient dans les réseaux d’eaux pluviales et dans les stations d’épuration et détruiraient l’écosystème. Et l’efficacité n’est que de deux à trois heures maximum. On nettoie avec un produit bien plus léger, biodégradable qui ne créera pas de problèmes pour l'environnement”, rappelle Eric Bouchet.

Direction la poubelle bleue

Comme les mouchoirs et les gants, vous devez donc jeter vos masques usagés dans un sac plastique résistant. Fermez-le soigneusement et conservez-le 24 heures avant de le jeter dans la poubelle bleue. Ils ne doivent en aucun cas être jetés dans la poubelle jaune des déchets recyclables. Ces gestes civiques permettent de limiter les risques pour les agents de la collecte, mobilisés en continu depuis le début de la crise sanitaire, et aussi ceux du centre de tri Arc-en-ciel 2034 de Couëron. 

“Nous trouvons de plus en plus de textiles sanitaires, masques, gants, mouchoirs ou encore lingettes usagées, dans les sacs de déchets recyclables (sacs jaunes), indique la direction d’Arc-en-Ciel 2034. Ces déchets sont potentiellement contaminés et représentent un réel danger pour le personnel de notre site. Bien qu'à la pointe de la technologie, le centre de tri d'Arc-en-Ciel 2034 repose sur une cinquantaine d'agents, notamment des agents de tri, qui ne doivent pas se retrouver en contact avec ces déchets.”
 

Ça peut vous intéresser