2020-02-11T16:27:07Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/navibus/navefluvchant675.jpg

Actualités Publié le 11 février 2020

7 choses à savoir sur le nouveau Navibus N2

La ligne a été mise en service le 11 février entre l’Île de Nantes et le secteur Bas-Chantenay. Cette nouvelle navette fluviale répond à l’un des 30 engagements du Grand Débat sur la Loire. Explications.

Deux nouveaux pontons ont été installés au Bas-Chantenay et quai Wilson. Le coût global de la mise en service de la nouvelle liaison fluviale s'élève à 2,28 millions d'euros.
Deux nouveaux pontons ont été installés au Bas-Chantenay et quai Wilson. Le coût global de la mise en service de la nouvelle liaison fluviale s'élève à 2,28 millions d'euros.

Il relie le Hangar à Bananes au Bas-Chantenay en 6 minutes

La nouvelle ligne N2 permet à la fois aux salariés, habitants l’ouest de Nantes, d’accéder à l’île de Nantes et ses zones d’activités, mais aussi la gare SNCF, sans devoir passer par Commerce. Elle favorise également les déplacements de loisir entre deux zones dotées d’équipements touristiques et culturels : Jardin extraordinaire, Machines de l’île, commerces, bars et restaurants… « C’est un service très concret, opérationnel, efficace, mais c’est aussi un autre rapport au temps, un temps de qualité », souligne Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Il est bien intégré au réseau TAN

La navette fluviale est directement connectée à la ligne C5 – appelée à devenir la ligne 5 du busway –  à son terminus du Hangar à Bananes, et dans le secteur Bas-Chantenay aux lignes C1, 10 et 81. À proximité du ponton installé en contrebas de la grue noire : l’itinéraire de la Loire à vélo, la gare de Chantenay (lignes 10, C1, C20, 81 et E1), une station BiclooPlus. Comme pour les Navibus déjà existants – ils ont transporté plus de 755 000 passagers en 2019 –, la traversée coûte le prix d’un ticket de tram (ou une validation de votre carte LiberTan).

Le service est assuré par un nouveau bateau

Avec un peu moins de 20 m de long et 5,50 m de large, le Heb Ken peut embarquer jusqu’à 140 passagers (contre 96 pour les Navibus de la ligne N1) et 10 vélos. Le service est assuré pour le compte de la Semitan par Kersea, entreprise qui gère déjà la ligne N1 entre Gare-Maritime et Trentemoult. "Heb Ken", ça veut dire "ni plus, ni moins" en breton. Un bon adage pour une liaison qui est bien proportionnée », sourit Olivier Le Grontec, directeur de la Semitan.

Le Navibus N2 navigue toute la journée (et parfois même la nuit)

La liaison est assurée du lundi au vendredi de 7h à 20h, le samedi de 9h à 20h et le dimanche de 11h à 20h. Pendant l’été, le service sera prolongé de 20h à minuit, les vendredis et samedis soir (ce qui est le cas depuis de nombreuses années pour le Navibus N1 Trentemoult/Gare Maritime). Les rotations ont lieu toutes les 20 minutes.

Il concrétise un engagement du Grand Débat

Le développement de nouvelles navettes fluviales est un des 30 engagements issus du Grand Débat Loire, dont la feuille de route « Nantes, la Loire et nous – Nos engagements pour demain » a été approuvée par le Conseil métropolitain en décembre 2015. Elle est suivie de près par la Conférence Permanente Loire, une instance réunissant 19 membres engagés bénévolement et dont le travail est relayé sur le site Internet du Grand Débat.

Il a nécessité l’aménagement de nouveaux pontons

Des travaux se sont déroulés de septembre 2019 à janvier 2020, notamment pour la réalisation des deux embarcadères du Bas-Chantenay et de la Pointe Ouest de l’Île de Nantes. C’est NGE, l’entreprise gérant le stationnement dans la métropole, qui en assurera l’exploitation. Les zones d’accueil et les cheminements ont été réalisés par les Pôles métropolitains sur le domaine public et par l’agence Phytolab sur le site des Docks de Chantenay.

Il sera suivi de trois autres nouveaux Navibus

Trois navettes sont déjà dans les cartons de la Métropole : Trentemoult Aval – Bas-Chantenay et Trentemoult Aval - Gare Maritime verront le jour à l’horizon 2022. La dernière ligne, à vocation plus touristique, sera mise en service en 2023 sur un parcours Parc des Chantiers - Gare Maritime - Hangar à bananes - Arbre aux Hérons - Trentemoult Roquios. Mais ce n’est pas tout : une étude complémentaire sera réalisée afin de développer d’autres liaisons fluviales, suite à l’appel à projets FLOTS « Faisons de la Loire un lieu de mobilités et de services ».

Ça peut vous intéresser