2020-06-03T16:57:16Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/cafe/1terrasse.jpg

Actualités Publié le 03 juin 2020

Les cafés et restaurants nantais reprennent vie

Rouverts depuis le 2 juin, les cafés et restaurants nantais sont accompagnés par la Ville de Nantes, via notamment une charte permettant une occupation exceptionnelle de l'espace public.

Les restaurants et cafés de la Métropole ont pu rouvrir lundi 2 juin. Une réouverture très attendue par les habitants, notamment quartier Bouffay.
Les restaurants et cafés de la Métropole ont pu rouvrir lundi 2 juin. Une réouverture très attendue par les habitants, notamment quartier Bouffay.
Le personnel des cafés et restaurants sont équipés de masques et ou de visières pour pouvoir exercer leur métier en toute sécurité, comme ici place de la Galarne.
Le personnel des cafés et restaurants sont équipés de masques et ou de visières pour pouvoir exercer leur métier en toute sécurité, comme ici place de la Galarne.
Pour respecter la distanciation sociale, les terrasses, comme celles de la place Graslin, ont pu être étendues.
Pour respecter la distanciation sociale, les terrasses, comme celles de la place Graslin, ont pu être étendues.
Quai de la Fosse, la guinguette de Quai des Plantes a également accueilli de nombreux nantais en quête de convivialité.
Quai de la Fosse, la guinguette de Quai des Plantes a également accueilli de nombreux nantais en quête de convivialité.
Quai des Antilles, la Cantine du Voyage à Nantes a pu elle aussi rouvrir ses portes.
Quai des Antilles, la Cantine du Voyage à Nantes a pu elle aussi rouvrir ses portes.
Les Nantais ont également pu profiter de la Guinguette du Belvédère.
Les Nantais ont également pu profiter de la Guinguette du Belvédère.
Convivialité et bonne humeur… dans le respect des règles sanitaires sont de retour dans les rues de Nantes.
Convivialité et bonne humeur… dans le respect des règles sanitaires sont de retour dans les rues de Nantes.

Les cafés hôtels et restaurants de Nantes ont pu rouvrir lundi 2 juin, après deux mois et demi d’interruption de leur activité du fait de la crise sanitaire. Une reprise qui a vu les habitants revenir nombreux dans ces établissements et qui a mis du baume au cœur des professionnels du secteur. 

“Le premier jour a été plutôt bon, les consommateurs, les habitués étaient là, apprécie Olivier Dardé, président de Plein Centre, l'association des commerçants du centre-ville de Nantes. Il faudra voir comment cela évolue sur plusieurs semaines. Les protocoles sanitaires ont été bien mis en place. Il faudra quand même que l’on soit attentifs aux comportements, on a bien senti lundi soir un certain relâchement chez certains clients. En tout cas nous sommes contents de reprendre. Le centre-ville a besoin de l’activité des cafés, hôtels et restaurants.”

La crise a néanmoins laissé des traces. Pour accompagner cette réouverture, la Ville a travaillé de concert avec les  acteurs économiques du secteur (CCI, Plein Centre, le Groupement national des Indépendants Hôtellerie-Restauration (GNI)…).

"A Nantes, c’est le collectif qui prime, quand il en va de la santé des habitants, mais aussi quand il en va de la situation des commerçants, affirme Johanna Rolland, maire de Nantes. C’est notre rôle de les accompagner et les soutenir." En début de confinement, la Ville avait exonéré les cafés et restaurants des droits de terrasse et d’occupation de l’espace public jusqu’à leur réouverture. La mesure est prolongée jusqu’à la fin de l’année 2020, "ce qui représente une aide de plus de 2M€, mais aussi de l’élaboration d’une charte partagée pour prévoir des aménagements temporaires des espaces publics."

En début de confinement, la Ville avait exonéré les cafés et restaurants des droits de terrasse et d’occupation de l’espace public jusqu’à leur réouverture. La mesure est prolongée jusqu’à la fin de l’année 2020.

Extension des terrasses, piétonisation de rues

La charte sur les terrasses temporaires et les occupations de l’espace public a été signée par la Ville de Nantes et les acteurs économique ce jeudi 28 mai. Construite avec les représentants des commerçants concernés, elle permettra un certain nombre de dérogations, sous réserve d’une concertation avec les riverains. "A Nantes, nous anticipons et c’est ce que nous avons fait une fois de plus, en travaillant main dans la main, en échangeant, en confrontant nos avis, nos besoins, nos contraintes, Ville et professionnels, en veillant évidemment à la qualité de vie des habitants. La charte à laquelle nous arrivons aujourd’hui et qui va nous guider ces prochaines semaines est le fruit de ces échanges riches et nourris », souligne Johanna Rolland.

Les cafetiers et restaurateurs peuvent ainsi demander :

Les terrasses collectives seront aussi encouragées en cas de forte concentration d’établissements, comme la mise en place de médiateurs partagés entre établissements.

Un groupe de suivi piloté par la Ville est mis en place pour accompagner la mise en œuvre de cette charte.

Ça peut vous intéresser