2020-04-07T18:55:50Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/citadelle-675.jpg

Actualités Publié le 07 avril 2020

Coronavirus : l’équipe de Citad’elles reste mobilisée pour les femmes victimes de violences

Pour continuer sa mission malgré la période de crise sanitaire, Citad’elles, le lieu pour les femmes victimes de violences, reste ouvert. Son équipe est joignable en ligne ou au 02 40 41 51 51, 24h/24 et 7j/7.

L’équipe de Citad’elles reste joignable 24h/24 et 7j/7, malgré la crise sanitaire engendrée par le Coronavirus.
L’équipe de Citad’elles reste joignable 24h/24 et 7j/7, malgré la crise sanitaire engendrée par le Coronavirus.

Inauguré en novembre 2019 sur l’Île de Nantes, Citad’elles propose accueil, soutien et accompagnement à toutes les femmes victimes de violences et leurs enfants. Pour garder le lien avec les femmes concernées et répondre aux situations d’urgence, le centre reste ouvert malgré la crise sanitaire engendrée par le Coronavirus. « Cette période de confinement exacerbe les violences au sein du foyer et les contacts vers l’extérieur sont rendus plus difficiles pour les femmes qui en sont victimes. À l’échelle de la France, on parle d’une hausse de 30 % des signalements de violences conjugales, explique Valérie Alassaunière, directrice de Citad’elles. C’est pourquoi toute notre équipe de professionnelles reste mobilisée : la mission de Citad’elles est toujours nécessaire et essentielle ! »

Écoute téléphonique, tchat et rendez-vous en cas d’urgence

Ainsi, l’écoute téléphonique est maintenue au 02 40 41 51 51, 7j/7 et 24h/24, il est aussi possible d’envoyer un mail à contact@nantescitadelles.fr. « Pour les situations d’urgence, les coordinatrices de parcours peuvent proposer un rendez-vous sur le site, avec une possibilité de mise en sécurité dans un hébergement ou un logement dédié, les nuits et les week-ends, pour les femmes et leurs enfants », précise Valérie Alassaunière. Il est toujours possible dans cette période de déposer plainte à Citad’elles, sur rendez-vous.

Pour compléter le dispositif, une fonction tchat en ligne est accessible depuis le site internet (également disponible 24h/24 et 7j/7). « Nous voulions proposer aux femmes un outil plus discret que l’appel vocal pour communiquer, si elles sont à proximité d’un conjoint violent, explique Aude Brachet, chargée de gestion à Citad’elles. Ce tchat permet de rentrer en relation avec les professionnelles de Citad’elles. Il est anonyme, gratuit et sécurisé. Une fonction permet de quitter le site en un instant tout en effaçant ses traces. »

« Nous sommes une structure encore jeune, mais la mobilisation et l’engagement des professionnels de Citad’elles, en collaboration avec les opérateurs associatifs et institutionnels, ont permis de continuer à prendre en charge les victimes pour les aider à sortir du cycle des violences. Celui-ci s’est souvent aggravé avec le confinement. La puissance de Citad’elles, c’est l’union des forces et des compétences du territoire dans l’intérêt des femmes victimes de violences et de leurs enfants », conclut Valérie Alassaunière.

App-elles 

Imaginés par l’association Resonantes, le bracelet connecté et l’application numérique App-elles peuvent également offrir des solutions gratuites et efficaces pour les femmes victimes de violences. L’application permet d’alerter ou de contacter rapidement les secours, des proches ou des associations en cas de violence présente, passée ou potentielle.

Plus d’informations : app-elles.fr/ 

Infos pratiques

Citad’elles : nantescitadelles.fr/ 
mail : contact@nantescitadelles.fr
8 bd Vincent Gâche - Nantes  Ouvert 7j/7 et 24h/24

À l’échelle Nationale
- 3919. Violence Femmes Info : le numéro d’écoute, d’information et d’orientation
- 17 (Police Nationale). 
- Une appli: App-Elles : app-elles.fr/ 

Ça peut vous intéresser