2020-05-26T15:06:40Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20municipal/CM30042020/johannarollandvisio675.jpg

Actualités Publié le 26 mai 2020

Aides à la culture, aux associations, au monde économique : l’essentiel du conseil municipal

Les élus se rassemblaient pour un conseil municipal en visioconférence ce jeudi 30 avril. Avec des délibérations bien entendu en lien direct avec la pandémie de Covid-19.

C’est un conseil municipal bien particulier qui se tenait ce jeudi 30 avril. Pour respecter les mesures sanitaires et limiter les risques de contamination, il s’est tenu, de façon inédite, par visioconférence. “Nous avons été au bout de notre logique, explique Johanna Rolland, maire de Nantes : la crise sanitaire ne doit pas emporter la démocratie.”

Revoir la séance du Conseil municipal du jeudi 30 avril 2020 en différé....
festivaljoffre800.jpg

Culture : un fonds d’urgence exceptionnel de 1 M€ et des subventions

« À situation exceptionnelle, mobilisation exceptionnelle et rapide », souligne David Martineau, adjoint à la culture. Un plan de soutien aux acteurs culturels, particulièrement impactés par la crise sanitaire, avait été annoncé dès le 23 mars. Jeudi 30 avril, les élus nantais ont acté la mise en place au 23 juin d’un fonds d'urgence exceptionnel d'un montant d'un million d'euros, destiné aux acteurs culturels associatifs. Objectifs : soutenir les structures les plus fragiles, assurer la diversité des productions, créations et offres de diffusion, et consolider un secteur d'activités menacé. L’aide municipale – complémentaire aux aides apportées par l’État, le Département et la Région – donnera priorité à la proximité : collectifs artistiques nantais, compagnies fragilisées, événement et manifestation annulés, petits lieux, développeurs d’artistes…  Les élus ont par ailleurs voté un ensemble de subventions à des associations ou événements culturels, pour un montant global de 140 849 €.

Pour solliciter l'aide du fonds d'urgence culture
citadelles800.jpg

Un fonds de 1 M€ pour soutenir les associations 

« La crise ne doit pas venir affaiblir la vie associative nantaise, soit 6 000 associations, 90 000 bénévoles. Nous avons besoin d’eux, pas question de les laisser de côté », assure Johanna Rolland, qui souhaite « un accompagnement dans la durée » du secteur. Les élus ont acté jeudi la création d’un fonds de soutien exceptionnel aux associations, doté de 1 M€. Il s’appuiera sur un état des lieux des situations associatives et sera mis en œuvre selon des modalités qui seront précisées lors d’un prochain conseil municipal. Au-delà de ce fonds exceptionnel, souligne Aïcha Bassal, adjointe à la vie associative, « plusieurs leviers d’action et d’accompagnement sont mis en œuvre » : plan de soutien spécifique, exonération des loyers, remboursement des réservations ponctuelles de salles, mise à disposition exceptionnelle de locaux associatifs…

sportmellinet800.jpg

Les subventions aux clubs sportifs anticipées

Depuis le 16 mars, les activités sportives sont à l’arrêt. Ce sont ainsi près de 320 clubs ou sections, rassemblant 49 000 licenciés, qui se retrouvent impactés par la crise sanitaire. Ce jeudi 30 avril, le conseil municipal a décidé d’anticiper le versement de la dernière partie des subventions couvrant la saison sportive 2019-2020, habituellement présentée au conseil municipal de juin.

Au total, 326 531 euros viendront ainsi abonder les trésoreries des associations sportives, afin qu’elles ne rencontrent pas de problèmes pouvant mettre en jeu leur survie. Ces subventions interviennent dans le cadre des plans pluriannuels de développement et de promotion de la voile, de l’aviron, du canoë-kayak (231 731 euros au titre de l’année 2020 dont 61 000 euros de subventions des équipements et 170 731 de fonctionnement), du football (48 000 euros pour les clubs du Plan Cité Foot pour la fin de saison 2019-2020) et du handball (46 800 euros pour les clubs signataires du Plan Handball pour la fin de saison 2019-2020).

merceriecommerce800.jpg

Des aides pour accélérer le redémarrage économique

“Cette crise économique d’une ampleur inédite incite à l’humilité et à la modestie, observe Pascal Bolo, 1er adjoint au maire de Nantes. Mais la modestie de notre intervention doit être inversement proportionnelle à notre détermination à aider le tissu économique local à redémarrer le plus vite possible.” Pour ce faire, la Métropole abondera le fonds territorial résilience à hauteur de 2 M€. Ce dispositif s’adresse aux entreprises de 10 salariés et moins, sous la forme d’une avance remboursable accordée sans caution ni garantie, de 3 500 € et 10 000 €. Un engagement qui vient s’ajouter au fonds de soutien exceptionnel d'1 M€ mis en place par la Métropole pour soutenir les projets lancés dans l'urgence pour résoudre la crise sanitaire.

D’autres mesures sont également mises en oeuvre : exonérations de loyer des entreprises hébergées dans le patrimoine municipal ou métropolitain; exonération de la redevance d’occupation  de l’espace public pour les commerçants, artisans et restaurateurs nantais à compter du 1er mars et jusqu’à leur réouverture; exonération de la taxe locale sur la publicité extérieure de la Ville de Nantes, pour deux mois…

dondemasque800.jpg

Nantes entraide accompagne les initiatives citoyennes

Depuis le 20 mars, la Ville de Nantes a mis en place une plateforme d’entraide. Son objectif :  recueillir les dons, faciliter et soutenir les initiatives, recruter des citoyens bénévoles et collecter des informations sur les besoins des Nantaises et Nantais. La quinzaine d’agents impliqués a pu assurer 2000 contacts et mises en relation. Près de 750 Nantais se sont portés candidats pour assurer des missions bénévoles et 300 d’entre eux ont déjà été mobilisés pour apporter de l’aide aux courses, à la distribution alimentaire, soutenir des familles, des établissements médico-sociaux,assurer des livraisons.

Afin de soutenir les initiatives de fabrication de masques grand public en tissu, pour répondre aux demandes de professionnels et de   particuliers, la Ville a mis en place un dispositif dédié « à vos masques ». La Ville soutient également l’Association Des Femmes en Fil qui fédère une  quinzaine d’associations de quartier et déjà plus de 100 couturières avec l’objectif de fabriquer 15 000 masques pour les quartiers nantais.

wattignies800.jpg

Le soutien pour les plus fragiles

Grâce à la mobilisation des acteurs du territoire, des mesures ont été déployées dès les premiers jours du confinement pour aider les plus fragiles. Côté urgence sociale : l’aide alimentaire et l’accès à l’hygiène ont pu être assurés par les équipes du CCAS, de l’espace Agnès Varda et de nombreuses associations Nantaises (Croix Rouge, Restos du Coeur...). En parallèle, l’équipe du CCAS a adapté son accompagnement, à distance, pour soutenir les Nantais en situation de précarité. Coups de pouce financier, accès aux droits… Au total, plus de 669 foyers ont pu être aidés financièrement en un mois. Particulièrement vulnérables, les personnes âgées ont pu bénéficier de conditions d’accès élargies à l’offre de portage de repas à domicile (O’Menu). En complément, de nombreuses associations se sont réunies au sein du réseau Monalisa pour anticiper et répondre aux besoins des personnes âgées (portage de repas et de médicaments, aide aux courses, soutien...). En outre, la Ville de Nantes a mobilisé les différents réseaux et professionnels de santé du territoire pour assurer un soutien psychologique aux citoyens, combler l’ennui et soulager les angoisses. Enfin, pour compenser la fermeture des cantines scolaires, une aide de 100€ sera versée automatiquement à chaque enfant relevant des 3 premières tranches des tarifs de restauration scolaire, d’ici la première quinzaine de mai.

Consultez les 11 points à l'ordre du jour de la séance du conseil municipal du 30 avril 2020 (PDF ; 52 Ko)