2020-10-09T10:30:51Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20municipal/CM09102020/chartedeontol675.jpg

Actualités Publié le 09 octobre 2020

Une nouvelle Charte de la déontologie pour les élus nantais

En juin 2014, la Ville de Nantes a été l’une des premières villes de France à mettre en place une telle Charte, après Paris et avant Rennes. Dès le début de ce nouveau mandat, Johanna Rolland et l’ensemble de son équipe municipale souhaitent aller plus loin. Explications.

Le Conseil municipal a approuvé la nouvelle Charte de déontologie pour les élus nantais.
Le Conseil municipal a approuvé la nouvelle Charte de déontologie pour les élus nantais.

En complétant la Charte de déontologie par de nouvelles mesures pour approfondir la transparence de l’action publique et l’exemplarité des élus, la Ville de Nantes, en ce début de mandat municipal, entend changer de braquet. Cette nouvelle Charte de déontologie va donc plus loin, sur les fondamentaux, mais aussi sur le lien avec les citoyens et la prise en compte de l’exigence écologique. Elle repose sur cinq principes fondamentaux : l'intérêt général, la probité, l'impartialité, l'exemplarité, la transparence.

Une Charte de déontologie, une commission éthique composée à 50 % de citoyennes et de citoyens, un déontologue, c'est la garantie pour les Nantaises et les Nantais d'une exemplarité des pratiques, d'une transparence des décisions. Ce sont des garanties obligatoires pour avoir confiance dans les institutions et pour se sentir pleinement représentés par les élus.

Johanna Rolland, Maire de Nantes.

Enfin, pour bénéficier de l’expérience des autres collectivités en matière de déontologie et de transparence de l’action publique, la Ville de Nantes souhaite adhérer au Forum des collectivités engagées de Transparency International.

Consultez la Charte de déontologie des élus municipaux de Nantes (PDF ; 70 Ko)

Ça peut vous intéresser