2021-06-14T18:13:13Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/attractivite-tourisme/visite%20tourisme/Tourisme_675.jpg

Actualités Publié le 14 juin 2021

Tourisme : le Voyage à Nantes mise sur le séjour long

La structure crée un pass 7 jours et réfléchit à une stratégie plus orientée vers la proximité, le durable. Un colloque « pour réfléchir au tourisme de demain » est programmé les 6 et 7 septembre 2021.

En misant sur sa collection d’œuvres permanente, la ligne verte de 22 km, des parcours dans l’estuaire ou dans le Vignoble, le VAN compte faire de Nantes une destination touristique de plus longue durée.
En misant sur sa collection d’œuvres permanente, la ligne verte de 22 km, des parcours dans l’estuaire ou dans le Vignoble, le VAN compte faire de Nantes une destination touristique de plus longue durée.

C’est une première en France pour une métropole. Le Voyage à Nantes (VAN) lance un pass d’une durée de 7 jours consécutifs, permettant aux visiteurs de bénéficier de la gratuité ou de conditions avantageuses pour l’offre locale de tourisme et de loisirs. Commercialisé depuis le 5 juin, il sera utilisable à partir du 3 juillet. « On avait déjà des passes 24, 48, 72 h. On fait aujourd’hui le pari d’un séjour de plus longue durée », explique Aurélie Peneau, directrice du développement touristique au VAN, qui souhaite « inscrire une destination urbaine en destination de vacances ».

Pour seulement 90€ (240€ pour une famille de deux adultes et deux enfants), le visiteur pourra accéder une semaine durant aux incontournables – château, Machines de l’île, musées métropolitains, visites de Nantes Tourisme, croisières, etc – tout comme à des prestataires moins connus. « 40 prestataires culturels sont associés », précise Aurélie Peneau, soulignant que « l’offre de loisirs s’est aussi énormément densifiée, avec de nouvelles prestations sur la Loire, l’Erdre, dans le Vignoble… »

Des pauses gourmandes, des réductions, l’accès aux réseaux TAN et TER sont également inclus dans le pass, pour des propositions qui s’étirent de Clisson à Saint-Nazaire. Idéal pour découvrir les parcours Estuaire ou le Voyage dans le Vignoble. Le pass s’adaptera aux saisons, « avec par exemple des propositions culturelles l’hiver, qui viendront compenser la fermeture de certains sites de loisirs ».

On était orienté sur le "city break", le court séjour. Aujourd’hui, on se dit que Nantes vaut une semaine de séjour et qu’on a largement matière à s’occuper. Y compris pour les locaux : on a vu pendant le confinement une énorme demande pour le tourisme de proximité.

Aurélie Peneau, directrice du développement touristique au VAN

Le lancement du pass 7 jours illustre un infléchissement dans la stratégie du VAN qui en 10 ans d’existence, souligne son directeur Jean Blaise, aura contribué à « doubler l’accueil de tourisme » et « fait de Nantes une destination ». « La créativité, l’art peut transformer une ville, et nous poursuivons dans ce sens, à travailler sur le territoire, explique-t-il. Notre offre correspond aux préoccupations de notre société, mais la question qui se pose, ce sont les cibles : où va-t-on communiquer maintenant pour faire venir les visiteurs ? Faut-il toujours aller en Chine ? Est-ce normal de faire venir des touristes à Nantes pour une journée ? »

La pandémie de Covid-19 est passée par là, avec son lot de questionnements. En particulier la crainte d’un « surtourisme », la problématique des transports, la place du tourisme de proximité. Ces thèmes seront au centre du colloque « Le Tourisme du futur » prévu les 6 et 7 septembre à la Cité des congrès et animé par le sociologue Jean Viard « Ce colloque va nous donner des idées, comme à tous les acteurs du tourisme à Nantes », conclut Jean Blaise, persuadé qu’en matière de tourisme à Nantes, « plus on sera vertueux, plus on sera attractifs ».

L’offre pass sur le site de Nantes Tourisme