2021-12-02T17:38:26Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/Semitan/3%20tramways_675.jpg

Actualités Publié le 02 décembre 2021

Lignes nouvelles, réseau renforcé : ce qui va changer pour les transports en commun nantais

D’ici 2027 seront mises en service deux nouvelles lignes de tramway et une nouvelle ligne de busway électrique. À plus long terme, des lignes seront renforcées pour une meilleure desserte de la métropole.

Pour aller d'un point à un autre sur le territoire métropolitain, les usagers des transports en commun bénéficieront des nouvelles avancées du réseau (photo © Rodolphe Delaroque)..
Pour aller d'un point à un autre sur le territoire métropolitain, les usagers des transports en commun bénéficieront des nouvelles avancées du réseau (photo © Rodolphe Delaroque)..

Un réseau « en toile d’araignée » : c’est ce que vise Nantes Métropole en faisant évoluer l’offre de transports en commun sur son territoire. En clair, il s’agit de sortir d’un réseau « en étoile » – où  les lignes se recoupent en hypercentre –  en développant des lignes qui relient entre eux les quartiers et l’ensemble des communes de Nantes Métropole.

Un tramway pour les futures L6 et L7

Éléments clés de cette ambition, les nouvelles lignes 6, 7 et 8 attendues d’ici 2027. Elles répondent directement à la concertation publique « De nouveaux horizons pour le tramway », qui s’est tenue d’octobre 2020 à janvier 2021 et a recueilli plus de 1 700 contributions et retenu l’attention de 14 000 visiteurs.
Les contributeurs ont soutenu la réalisation des lignes 6 et 7 de tramway et leur prolongement : la première partira de La Chapelle-sur-Erdre (Babinière) jusqu’au secteur de l’hôtel de ville de Rezé / Atout Sud,  seconde reliera Saint-Herblain (François-Mitterrand) jusqu’à ce même nouveau terminus en sud Loire.

L8 : 12 km avec un busway électrique

La ligne 8 a quant à elle été réinterrogée. « Le projet initial prévoyait un tramway sur 3 km, entre les arrêts Île de Nantes et Basse-Île à Rezé, rappelle Bertrand Affilé, vice-président délégué aux déplacements. La proposition que nous faisons aujourd’hui, compte tenu des retours de la concertation, de l’avis du comité des partenaires de la mobilité et de l’approfondissement des études, c’est de transformer cette ligne en busway électrique. »

D’une longueur d’environ 12 km, la future ligne 8 partira de Bouguenais, traversera toute l’île de Nantes et reliera le boulevard de Doulon à Nantes, où elle se connectera avec la ligne 1 de tramway. Elle proposera ainsi une alternative à l’automobile en favorisant les relations entre les communes extra-périphériques du sud-ouest, le cœur de la métropole et le nord-est.

En lien avec la création des trois nouvelles lignes, Nantes Métropole renforcera le maillage de son réseau de transports en commun en prolongeant la ligne C9 de Pirmil au nouveau terminus des lignes 6, 7 et 8 et en prolongeant la ligne C7 jusqu’au boulevard de Doulon. « Progressivement, Doulon pourra ainsi devenir un pôle d’échange pour l’ouest de l’agglomération, avec des connexions tramway et Chronobus », souligne Bertrand Affilé.

À terme, de nouvelles liaisons périphériques

D’ici 2035 pour aller d'un point à un autre sur le territoire métropolitain, les usagers des transports en commun bénéficieront des nouvelles avancées du réseau. De nouvelles liaisons périphériques seront inscrites dans un schéma directeur des transports collectifs. « On pense non seulement aux habitants des communes de l’agglomération mais aussi à ceux de la 2e couronne. Leur permettre de limiter l’usage de leur voiture est un enjeu absolument fondamental », insiste Pascal Bolo, président de la Semitan.

Voici le détail par secteur des évolutions et orientations d’ici 2035 :

Cliquez sur la carte pour la télécharger en haute définition (PDF)
Cliquez sur la carte pour la télécharger en haute définition (PDF)

Gratuité le week-end : le réseau TAN s’adapte

L’année 2021 a vu les abonnements Tan baisser de 20% (1er janvier) et le réseau devenir gratuit le week-end (24 avril). Les premiers constats indiquent que la fréquentation des transports en commun le week-end dépasse le niveau d’avant-crise. Un premier renfort des lignes 1, 2, 3, 4, 5, C2 et C3 est survenu le 4 septembre. À partir du 4 décembre, ce sont les lignes C1, C6, C20, 10, 12 et 54 qui sont renforcées le week-end.

Les nouveaux tramways Alstom en 2023

Les anciennes rames TFS Alstom 61 sont appelées à disparaître. Pour les remplacer : 61 tramways Citadis d’Alstom – les 14 premières rames sont attendues dès 2023. D’une capacité accrue de 20 % (de 250 à 300 voyageurs par rame), 100 % accessibles aux personnes à mobilité réduite, elles accompagneront l’extension du réseau à venir à Babinière, prochaine étape de la connexion des lignes 1 et 2.

Ça peut vous intéresser