2021-11-24T10:56:08Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/commerces/prairie-au-duc-commerces-675.jpg

Actualités Publié le 24 novembre 2021

L’offre de commerces du quartier Prairie-au-Duc s’étoffe

À l’ouest de l’île de Nantes, les commerces de proximité du quartier de la Prairie-au-Duc comptent depuis ce mois de novembre un fleuriste et un épicier spécialisé dans les produits de la mer.

Poissonnerie, fleuriste, cave, fromagerie, boulangerie, supérette, librairie, théâtre, cabinet médical… Prairie-au-Duc compte une trentaine de commerces et service de proximité. © Rodolphe Delaroque pour Nantes Métropole.
Poissonnerie, fleuriste, cave, fromagerie, boulangerie, supérette, librairie, théâtre, cabinet médical… Prairie-au-Duc compte une trentaine de commerces et service de proximité. © Rodolphe Delaroque pour Nantes Métropole.

Il a les fleurs et les plantes dans la peau. Une passion qui lui a valu, entre autres récompenses, une médaille d’excellence aux championnats du monde qui se déroulaient en Russie en 2019, prix qui lui a ouvert les ors du palais de l’Élysée. « J’ai fleuri le bureau du Président de la République pendant quelques semaines en 2020 », raconte Audric Ronfort. À 24 ans, le jeune fleuriste vient de créer sa boutique, Primeroze, boulevard de la Prairie-au-Duc. « Travailler pour moi, c’est aussi me faire plaisir », témoigne cet ancien salarié.

« Primeroze », la nouvelle boutique d’Audric Ronfort, 24 ans, propose des fleurs de saison, des bouquets, des plantes ainsi que des créations immortelles. © Romain Péneau / Primeroze
« Primeroze », la nouvelle boutique d’Audric Ronfort, 24 ans, propose des fleurs de saison, des bouquets, des plantes ainsi que des créations immortelles. © Romain Péneau / Primeroze

À deux pas-de-porte de là, William Quéré, 28 ans, ex des start-ups de la biotech, lance, pour sa part le Lieu jaune, une petite épicerie fine de produits artisanaux de la mer, frais et conserves, de Bretagne et de Loire-Atlantique. « C’est en rendant visite à un petit producteur de comté dans le Jura que j’ai décidé que je voulais travailler avec des gens passionnés », explique le jeune homme, originaire de Légué, bourg portuaire entre Saint-Brieuc et Plérin, dans les Côtes-d’Armor. Au Lieu jeune, on peut aussi commander du poisson frais. William a conçu sa boutique pour accueillir, en sus, expositions et afterworks pour des artistes et des petits producteurs. Le printemps venu, il dressera une terrasse pour y déguster huîtres de Bréhat, gaufrettes apéritives aux algues et autres rillettes de poisson. « C’est le premier et le seul local que j’ai visité. J’aime bien l’idée de faire grandir ma boutique dans ce quartier en construction », ajoute-t-il.

 

Dans sa nouvelle poissonnerie,  William Quéré propose des produits de la mer en circuit-court et en direct du producteur, à des prix accessibles. © Christophe Le Tarnec / Le Lieu Jaune
Dans sa nouvelle poissonnerie, William Quéré propose des produits de la mer en circuit-court et en direct du producteur, à des prix accessibles. © Christophe Le Tarnec / Le Lieu Jaune

30 commerces et services de proximité au cœur du quartier

Les récentes installations de ces deux jeunes et nouveaux commerçants complètent l’offre de commerces de proximité et de services dans ce quartier en pleine mutation. Cave, fromagerie, boulangerie, supérette, coiffeur, librairie, théâtre, cabinet médical… Au total, une trentaine de commerces de proximité dynamisent le quartier.

Leur implantation est le fruit d’une méthode inédite mise en place par la Samoa. La société publique chargée d’aménager l’île de Nantes a confié la commercialisation des locaux à un opérateur unique, le groupe Chessé. « Nous avons fait l’acquisition de 1850 m2 de surfaces avec un objectif : faire venir des commerces dès l’arrivée des premiers habitants, nous expliquait Alexandra Brémaud, directrice des programmes immobiliers du groupe, en octobre 2020. Nous sommes allés chercher des commerçants, souvent indépendants, qui croyaient au potentiel du quartier. Les loyers proposés sont progressifs, ils évoluent en fonction du développement du secteur. »

Cette offre de proximité riche répond aux besoins quotidiens des habitants, tout en limitant les déplacements. Travailler, faire ses courses, se cultiver, se soigner… Sur Prairie-au-Duc, tout est accessible à pied ou à vélo dans un périmètre de 15 minutes maximum.

Pour en savoir plus sur les commerces et services de Prairie-au-duc.