2021-10-18T11:34:31Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/humanlab/Humanlab675%20ok.jpg

Actualités Publié le 18 octobre 2021

Au Humanlab, des objets sur mesure pour faciliter le quotidien des personnes handicapées

Porté par l’APAJH44 (Association pour adultes et jeunes handicapés de Loire-Atlantique), le Humanlab permet de fabriquer des outils adaptés pour et avec les personnes en situation de handicap. La structure, implantée au sud de Nantes, recherche des bénévoles.

Le fablab permet de fabriquer des outils adaptés à moindre coût, ici un bracelet sonore pour permettre aux personnes déficientes visuelles de se repérer dans l’espace. Crédit : Patrick Garçon.
Le fablab permet de fabriquer des outils adaptés à moindre coût, ici un bracelet sonore pour permettre aux personnes déficientes visuelles de se repérer dans l’espace. Crédit : Patrick Garçon.

De l’ingéniosité et une bonne dose d’huile de coude. Dans leur local situé près du lycée Les Bourdonnières, les équipes du Humanlab fourmillent de projets : imprimante braille, porte-gobelets, supports pour smartphones adaptés aux fauteuils roulants, instrument de musique dirigé par le souffle… Piloté par l’APAJH44, l’atelier est né il y a 4 ans sous l’impulsion d’un usager de l’association. « Il souhaitait mettre à profit ses compétences techniques, nous avons eu l’idée d’utiliser l’impression 3D pour faire du prototypage d’objets adaptés, se souvient Samuel Dabouis, conseiller en économie sociale et familiale et coordinateur du fablab. Le monsieur est décédé mais nous avons souhaité poursuivre ce travail en créant un atelier pour et avec les personnes en situation de handicap.»

Des objets sur mesure à moindre coût 

Une campagne de financement participatif a permis d’investir dans deux imprimantes 3D, un scanner 3D et une fraiseuse numérique. « Chaque personne est cheffe de son projet, elle vient avec ses besoins et ses idées. On l’accompagne en apportant une aide sur la modélisation et l’impression. » Du sur mesure à prix réduit. « Les objets vendus dans le commerce sont chers car c’est un marché de niche et pas assez adaptés. Ici, on peut produire une imprimante braille à 250 euros contre plusieurs milliers d’euros habituellement.»
Tous les plans sont ensuite mis en ligne gratuitement pour « servir au bien commun ». Le lieu « de mixité et d’intelligence collective », qui s’adresse également aux valides, permet de briser l’isolement social des personnes handicapées. « L’objectif est aussi de transmettre des compétences sur l’impression 3D et l’informatique au plus grand nombre », rappelle Samuel Dabouis.
L’arrivée d’une deuxième personne en service civique a permis d’élargir l’amplitude horaire du Humanlab. Depuis la rentrée, l’atelier est ouvert du mercredi au vendredi de 8h30 à 17h30 !

À noter

Humanlab, 36 allée de la Civelière à Nantes.

L’équipe recherche activement des bénévoles bricoleurs. Si vous êtes intéressés, vous pouvez les contacter à cette adresse : com.humanlab@apajh44.org  
Pour suivre l’actualité du projet : www.facebook.com/fablabapajh44/