2021-06-01T14:15:17Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/square%20lauriers/Bellevue-lauriers5-JFF-675.jpg

Actualités Publié le 01 juin 2021

Bienvenue au nouveau square des Lauriers !

L’ouverture de ce poumon vert marque une étape importante dans la transformation du Grand Bellevue. Jusqu’alors bitumée et peu sécurisante, l’ancienne place des Lauriers se réinvente pour devenir le nouveau cœur de vie du quartier.

Associations et habitants du quartier ont mis la main à la terre pour créer le nouveau potager des Lauriers.  © Julien Gazeau
Associations et habitants du quartier ont mis la main à la terre pour créer le nouveau potager des Lauriers. © Julien Gazeau
Framboisiers, courgettes, fraisiers, mais aussi fleurs et aromates ont été plantés par les adhérents des associations du quartier, dans le cadre du collectif Lauriers ensemble. © Julien Gazeau
Framboisiers, courgettes, fraisiers, mais aussi fleurs et aromates ont été plantés par les adhérents des associations du quartier, dans le cadre du collectif Lauriers ensemble. © Julien Gazeau
La place des Lauriers, jusqu’alors très minérale, a laissé place à un nouveau square de 2500 m² entourant la Maison des habitants et du citoyen. © Jean-Félix Fayolle
La place des Lauriers, jusqu’alors très minérale, a laissé place à un nouveau square de 2500 m² entourant la Maison des habitants et du citoyen. © Jean-Félix Fayolle
La prairie fleurie, créée au pied de la Tour du Doubs, sera en accès libre à partir de cet été. © Jean-Félix Fayolle
La prairie fleurie, créée au pied de la Tour du Doubs, sera en accès libre à partir de cet été. © Jean-Félix Fayolle
Le potager est ouvert à tous. Quand les jeunes plants auront poussé, chacun pourra venir cueillir quelques fruits et légumes. © Jean-Félix Fayolle
Le potager est ouvert à tous. Quand les jeunes plants auront poussé, chacun pourra venir cueillir quelques fruits et légumes. © Jean-Félix Fayolle

« Je redécouvre les lieux après les travaux. Ça a bien changé ! » Comme Marie-Anne Leguay, quelques dizaines d’habitants, élus et associations se sont réunis, lundi 31 mai, pour assister à l’ouverture du nouveau square des Lauriers. « Un moment important dans la dynamique de transformation du Grand Bellevue, soulignent Bassem Asseh, premier adjoint à la maire de Nantes chargé des quartiers politique de la ville, et Abassia Hakem, adjointe de quartier. Cet espace central, autour duquel la vie de quartier va s’organiser, permettra de se rencontrer et de renforcer la cohésion sociale. »

Longues banquettes en béton pour se poser sous les platanes, terrasses plantées de framboisiers et de fraisiers, fleurs et aromates… L’ancienne place, grise et peu accueillante, n’est plus qu’un souvenir pour Afida Boualane, présidente de l’association Rapi : « C’est vert et beaucoup plus ouvert. Les familles vont pouvoir se réapproprier les lieux !  Ici, avant, il n’y avait qu’un grand parking, pas très sécurisant. Les filles se faisaient siffler quand elles voulaient traverser la place.»

La démolition de la barre du Doubs, en janvier 2020, a permis d’ouvrir les perspectives. La dalle, qui créait l’effet minéral, a également été démantelée. À leur place, on découvre désormais un square de 2 500 m² entourant la Maison des habitants et du citoyen de Bellevue (MHCB) et une prairie fleurie, qui sera en libre accès à partir de cet été. « Les passants peuvent déjà en profiter visuellement, indique Franck Leminoux à la direction Nature et jardins de la Ville de Nantes. Nous avons semé une trentaine de variétés de fleurs pour favoriser la biodiversité et attirer les insectes pollinisateurs. » Près de 300 arbustes, de nombreuses vivaces et une vingtaine de fruitiers ont également été plantés : pommiers, poiriers, pruniers, mais aussi quelques lauriers roses en clin d’œil à l’ancien café des Lauriers, qui existait là avant la création du quartier, et qui a donné son nom à la place.

Une prairie fleurie et des jeux d’eau

L’aménagement, conçu par le bureau d’études La Vie est belle, a été réalisé en adéquation avec les attentes exprimés par les habitants, les collégiens et les associations usagères de la Maison des habitants et du citoyen, en 2018. «La concertation avait mis en avant l’envie de débitumer cet espace, d’apporter de la fraîcheur et des espaces verts pour créer une zone de respiration, propice à la vie de quartier, souligne Jacky Malinge, à la direction Nature et jardins de la Ville. Le résultat est sous vos yeux ! »

Le nouveau square comporte plusieurs espaces : des terrasses plantées et des pelouses, un verger, un terrain de pétanque, un potager fleuri… Une nouvelle esplanade végétalisée marque également l’entrée de la MHCB et la rend plus visible. Autre nouveauté : dans la partie haute du square, l’aire de jeux, rénovée, abrite désormais trois grands brumisateurs que les enfants pourront actionner à partir du 19 juin pour apporter un peu de fraîcheur. Une table de pique-nique et une autre pour jouer aux échecs seront installées fin juin. Les chemins piétonniers ont également été réorganisés. En arrivant du tramway, le nouvel espace vert offre ainsi un cheminement direct entre la future Maison de santé, la MHCB, le collège et le parc de la Méta, rénové en 2019.

Un potager en libre accès

Avec les conseils de Croque Jardin et des jardiniers municipaux, associations et habitants ont mis la main à la terre pour créer le nouveau potager des Lauriers. Dans le cadre du collectif Lauriers ensemble, depuis le 13 avril, les adhérents d’Océan, de Rapi, de la CLCV, de la CSF et d’Arlène, ainsi que les collégiens de Debussy binent, sèment, plantent, en espérant récolter framboises, courgettes, fraises, tomates, mais aussi fleurs et aromates. « Il y a un réel engouement pour ce projet, observe Marine Brochu, coordinatrice d’Océan. Dans le contexte sanitaire actuel, ça fait du bien de sortir, gratter la terre et rencontrer du monde ». Quand les jeunes plants auront poussé, chacun pourra venir cueillir quelques fruits et légumes. « C’est un potager en libre-service. Nous avons choisi des espèces à picorer, qui permettent le partage », souligne la jeune femme, heureuse de contribuer avec ce projet à changer l’image des Lauriers. « C’est le début d’une vraie transformation du quartier. »

Grâce à un investissement de 310 millions d’euros, financé avec l’aide de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru), plusieurs équipements vont sortir de terre dans les prochaines années : une nouvelle Maison de santé, un gymnase, la rénovation et l’agrandissement de l’école Alain-Fournier, ou encore de nouveaux espaces verts. La tour du Doubs, qui surplombe le site, fera aussi peau neuve à l’horizon 2026.