2021-02-26T11:30:27Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/visites%20ministres/6%20castex%20Johanna%20signature_675.jpg

Publié le 26 février 2021

Visite de Jean Castex : Métropole et État vont s’engager pour 1,5 milliard d’euros

Johanna Rolland et Jean Castex ont signé vendredi 26 février à Nantes un protocole d’intention pour le premier Contrat métropolitain de relance et de transition écologique (CMRTE) de France. Des annonces concrètes ont été faites pour la métropole nantaise et ses habitants.

Le protocole signé le 26 février flèche des actions engagées au niveau local et déclinant le Plan de relance engagé par le gouvernement.
Le protocole signé le 26 février flèche des actions engagées au niveau local et déclinant le Plan de relance lancé par le gouvernement.

Formaliser un partenariat sur 6 ans (202-2026) entre l’État et Nantes Métropole : c’est l’objet premier du Contrat métropolitain de relance et de transition écologique (CMRTE) de France. En attendant qu’il soit conclu, au cours du premier semestre 2021, le Premier ministre Jean Castex et la présidente de Nantes Métropole et de France Urbaine, Johanna Rolland, ont signé un protocole d’intention.

Le protocole prévoit d'investir pour les 5 ans à venir dans les secteurs clés de la transition écologique, de la cohésion sociale et de la nouvelle économie. D’ores et déjà, il prend acte d'un engagement financier sur 2020-2022 de près d'1,5 milliard de parité entre l'État et la métropole.

Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole et France Urbaine

La signature est intervenue après que le Premier ministre – accompagné des ministres Jacqueline Gourault et Sarah El Haïry – a pu constater de visu l’engagement de la métropole nantaise dans la transition écologique. Sa visite a démarré peu avant 9h par la station d’épuration de Petite-Californie, à Rezé. Cet équipement, qui valorise aujourd’hui le biogaz issu des eaux usées de 7 communes métropolitaines grâce à une turbine à gaz, va bientôt le réinjecter dans le réseau GRDF de gaz de ville. Les futurs développements de la station bénéficieront de fonds issus de l’accord de relance.

La délégation a ensuite emprunté un bus roulant au gaz naturel pour véhicules (GNV) jusqu’à l’embarcadère de Trentemoult, pour un trajet en Navibus la menant au centre-ville de Nantes. La signature officielle du protocole, précédée des discours de Johanna Rolland et Jean Castex, s’est déroulée au siège de Nantes Métropole, au Champ-de-Mars.

Où vont aller les fonds du CMRTE ?

Le protocole flèche des investissements dans plusieurs domaines : d'abord la mobilité, avec l'acquisition de 49 rames de tramway pour 135 M€ d'ici 2022, la création de pistes cyclables et l'acquisition de 40 bus GNV. Dans le champ de la rénovation énergétique des bâtiments aussi, plusieurs dizaines de millions d'euros seront investis dans les bâtiments publics, les écoles et les piscines. 48 M€ sont destinés aux réaménagements d'espaces publics, à la construction, rénovation et restructuration d'équipements publics pour les quartiers d'habitat social (comme la Maison de quartier de la Halvêque) ou encore la prolongation de l’aide au loyer (1,5 M€ depuis 2020).

Dans le champ de la santé, l’État abonde de 175 M€ son enveloppe pour le futur CHU et le quartier hospitalo-universitaire sur l’Île de Nantes : elle passe ainsi de 225 à 400 M€. Concernant la protection des riverains de l’aéroport Nantes Atlantique, 6 M€ sont annoncés pour répondre à l’urgence des travaux d’insonorisation. Enfin, 10 M€ supplémentaires seront affectés au chantier de restauration de la cathédrale de Nantes après l’incendie survenu en juillet 2020.

Des sujets restent sur la table

À côté de ce qu’elle a qualifié de « bonnes nouvelles et avancées concrètes pour Nantes, la Métropole et ses habitants », Johanna Rolland aussi évoqué avec le Premier ministre plusieurs sujets où des décisions de l’État se font attendre. À commencer par la participation financière au fonctionnement de Citad’elles. Jean Castex a pris l’engagement qu’Élisabeth Moreno, ministre déléguée à l’Égalité femmes-hommes, viendrait à Nantes courant mars avec un engagement précis.

Sur la question de la sécurité, la présidente de Nantes Métropole a de nouveau appelé l’État à renforcer les effectifs de la police nationale à Nantes, au moins à la même hauteur que les 70 agents de la police municipale qui seront recrutés par la Ville de Nantes durant ce mandat.

« Cette visite du premier ministre et ce contrat se traduisent par des engagements financiers importants sur plusieurs sujets, a conclu Johanna Rolland. Ce sera un point d’appui pour mener des projets essentiels au quotidien des habitants de la métropole. C’est aussi une invitation à maintenir notre vigilance pour obtenir des réponses sur d’autres sujets importants pour les Nantaises et les Nantais ».

La visite du Premier ministre en images

Première étape pour la délégation ministérielle : la station d'épuration de Petite-Californie à Rezé et son unité de méthanisation des boues.
Première étape pour la délégation ministérielle : la station d'épuration de Petite-Californie à Rezé et son unité de méthanisation des boues.
C'est dans un bus roulant au gaz naturel (GNV) que la délégation s'est rendue à l'embarcadère de Trentemoult. Parmi les personnes présentes pour l'accueillir : Fabrice Roussel et Bertrand Affilé, 1er et 2e vice-présidents de Nantes Métropole, des maires de la Métropole et des parlementaires.
C'est dans un bus roulant au gaz naturel (GNV) que la délégation s'est rendue à l'embarcadère de Trentemoult. Parmi les personnes présentes pour l'accueillir : Fabrice Roussel et Bertrand Affilé, 1er et 2e vice-présidents de Nantes Métropole, des maires de la Métropole et des parlementaires.
Le Navibus menant la délégation à Nantes, illustration des nouvelles mobilités fluviales que la Métropole entend mettre en oeuvre.
Le Navibus menant la délégation à Nantes, illustration des nouvelles mobilités fluviales que la Métropole entend mettre en oeuvre.
Avant de signer le protocole du Contrat métropolitain de relance et de transition écologique, Johanna Rolland a souligné que
Avant de signer le protocole du Contrat métropolitain de relance et de transition écologique, Johanna Rolland a souligné que "la relance économique ne pourra être durable sans garantir d’abord plus de justice sociale".
Dans le discours qu'il a prononcé au siège de la Métropole, Jean Castex a longuement évoqué l'action de l'État face à la crise sanitaire et sociale.
Dans le discours qu'il a prononcé au siège de la Métropole, Jean Castex a longuement évoqué l'action de l'État face à la crise sanitaire et sociale.
Sur le chemin de la préfecture, halte à la cathédrale de Nantes : 10 M€ supplémentaires seront affectés à la restauration de l'édifice, endommagé par l’incendie de juillet 2020.
Sur le chemin de la préfecture, halte à la cathédrale de Nantes : 10 M€ supplémentaires seront affectés à la restauration de l'édifice, endommagé par l’incendie de juillet 2020.
La visite s'est terminée au CHU avec les équipes mobilisées dans la prise en charge des malades du Covid-19.
La visite s'est terminée au CHU avec les équipes mobilisées dans la prise en charge des malades du Covid-19.