2021-09-08T17:10:14Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/pirmil-les-isles/Jardi-%20test-675.jpg

Actualités Publié le 08 septembre 2021

2022-2028 : la première phase d’aménagement de Pirmil-les Isles est lancée

Ce futur quartier, à cheval sur Nantes, Rezé et Bouguenais, consacre la nature en ville. Les grandes orientations d’aménagement ont été détaillées mardi 7 septembre, en réunion publique.

Première pierre du projet Pirmil-les-Isles, le jardin-test de Transfert est ouvert au public jusqu’au 26 septembre 2021. © Valéry Joncheray / Nantes Métropole Aménagement
Première pierre du projet Pirmil-les-Isles, le jardin-test de Transfert est ouvert au public jusqu’au 26 septembre 2021. © Valéry Joncheray / Nantes Métropole Aménagement

Une centaine de personnes a assisté, à Rezé, ce mardi 7 septembre, à la réunion de présentation des grandes lignes du projet de la zone d’aménagement concerté (Zac) Pirmil-les Isles. Le projet, lancé en juin 2018, a été interrompu par la crise sanitaire et par « la volonté des nouveaux élus de Rezé et de Nantes de passer en revue les ambitions et les propositions d’aménagements », indique Hervé Neau, le maire de Rezé. « Aujourd’hui, nous voulons être non seulement un territoire d’innovation sociale et urbaine mais aussi environnementale avec ce nouveau quartier conçu pour être accessible à tous les ménages, agréable à vivre avec une grande place à la nature, mais aussi plus économe en carbone et respectueux de notre environnement et des générations futures », ajoute l'élu.

« C’est un projet qui prend en compte dès sa conception les changements climatiques, les périodes de canicule, les épisodes de sécheresse ou d’excès de précipitations. On définit, par exemple, la place des arbres en même temps que sont déterminés les emplacements des immeubles et des équipements. On intègre le fait qu’on a désormais tout le temps besoin d’ombre dans l’espace public », explique Sylvanie Grée, paysagiste-urbaniste de l’agence D’ici là, chargée de l’aménagement de la Zac avec Frédéric Bonnet, architecte-urbaniste de l’agence Obras. Un jardin-test, cultivé sur le site de Transfert, permet de se faire une idée du futur esprit des lieux. Un second jardin-test sera aménagé, au printemps prochain, en bord de Loire, dans la cale Aubin, à hauteur de l’ancien dépôt Conforama aujourd’hui démoli.

Pirmil les Isles : découvrez les aménagements du jardin-test Transfert from Nantes Métropole Aménagement on Vimeo.

Matériaux bio-sourcés

Pour la construction des immeubles et des bâtiments, « bois, chanvre, lin, terre et autres matériaux provenant de filières de recyclage, des modes constructifs bas carbone » seront privilégiés, indique Frédéric Bonnet. À l’horizon 2040, quelque 3 300 logements, mixant habitat social, accession abordable et libre, seront sortis de terre, 2 300 dans le secteur de Basse-île, 1 000 dans celui de Pirmil. Une production de logements nécessaire pour absorber la croissance démographique de la métropole, accueillant aujourd’hui quelque 9 000 nouveaux habitants chaque année. Les hauteurs d’immeubles oscilleront entre deux et onze ou douze étages. Immeubles de bureaux, équipements scolaires et sportifs sont également programmés.

Les voies piétonnes et cyclistes prendront le pas sur la circulation automobile. La route de Pornic sera totalement réaménagée pour la débarrasser de son esprit originel d’autoroute urbaine et pour qu’elle supporte de nouvelles dessertes de transport en commun. « Bientôt le tramway arrivera, par le pont des Trois-Continents, à Rezé, jusqu’à l’hôtel de ville », précise Pascal Pras, vice-président de Nantes métropole en charge de l’habitat, des projets urbains et de l’urbanisme durable.

Premières constructions en 2024

2022 marque le lancement des consultations pour l’attribution des différents marchés de construction et d’aménagement. Les travaux de construction débuteront deux ans plus tard. Les premiers habitants prendront possession de leur logement à partir de 2025-2026. La première phase d’aménagement doit s’achever en 2028. « C’est un projet d’aménagement urbain novateur et regardé de près par nombre d’opérateurs en France », conclut Frédéric Bonnet.

Trois ateliers de concertation

À partir de la fin de ce mois de septembre 2021 et jusqu’en février 2022, se tiennent des ateliers de concertation, ouverts à des personnes ayant des profils spécifiques (chef d’entreprise cherchant à se rapprocher de Nantes, artisan, association d’entrepreneurs, co-workeurs…). Sous la direction de l’agence Vraiment-Vraiment, ils permettront  d’imaginer les usages quotidiens du futur quartier, en termes de mobilité, stationnements, proximité de la Loire, vie locale, alimentation, habitat, pratiques écologiques…
Pour poser sa candidature, rendez-vous sur le site du dialogue citoyen.
En savoir plus sur le projet et la concertation.