2021-06-01T12:22:22Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/bottiere%20pin%20sec/bottiere-coeur-quartier-675.jpg

Actualités Publié le 01 juin 2021

Bottière-Pin Sec : deux jours pour s’informer sur la transformation du quartier

La 4e édition des Journées du projet global Bottière-Pin Sec se tient les 3 et 4 juin. Au programme : balades et rencontres avec les acteurs du territoire pour échanger sur l’actualité du projet.

Centrakor emménagera bientôt dans les anciens locaux de Dia en cours de rénovation. Les bâtiments de l’enseigne d’ameublement seront démolis. Crédit : Nantes Métropole Aménagement.
Centrakor emménagera bientôt dans les anciens locaux de Dia en cours de rénovation. Les bâtiments de l’enseigne d’ameublement seront démolis. Crédit : Nantes Métropole Aménagement.
L’emplacement libéré accueillera le programme Agora du groupe CIF : 80 logements en accession abordable et des commerces en rez-de-chaussée. Crédit : CIF/Plages arrière architectes et FACES.
L’emplacement libéré accueillera le programme Agora du groupe CIF : 80 logements en accession abordable et des commerces en rez-de-chaussée. Crédit : CIF/Plages arrière architectes et FACES.
Les travaux de réhabilitation et d’extension de l’école Urbain Le Verrier sont en cours. Le groupe scolaire, agrandi et plus fonctionnel, doit rouvrir ses portes à la rentrée 2022. Crédit : Atelier MIMA.
Les travaux de réhabilitation et d’extension de l’école Urbain Le Verrier sont en cours. Le groupe scolaire, agrandi et plus fonctionnel, doit rouvrir ses portes à la rentrée 2022. Crédit : Atelier MIMA.
Lieu d’information et d’expérimentation, la Maison du projet a ouvert ses portes en septembre au 1 rue de la Basinerie.
Lieu d’information et d’expérimentation, la Maison du projet a ouvert ses portes en septembre au 1 rue de la Basinerie.

Soutenue par l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), la métamorphose de Bottière-Pin Sec s’accélère. Plus de 100 millions d’euros sont investis pour transformer en profondeur le quartier à l’horizon 2030. Le projet s’articule autour de trois axes complémentaires : le renouvellement urbain, l’emploi et la cohésion sociale.

Un nouveau cœur de quartier

Parmi les enjeux définis avec les habitants : la création d’un cœur de quartier dynamique. Le centre commercial de la Bottière se restructure pour accueillir ce nouveau poumon social et économique. Centrakor emménagera prochainement dans les locaux de Dia en cours de rénovation. Les bâtiments de l’enseigne d’ameublement seront démolis pour permettre la construction du programme Agora porté par le groupe CIF. Sur l’espace libéré seront construits 80 logements en accession abordable, répartis sur deux immeubles, et des commerces en rez-de-chaussée. La livraison de l’opération est attendue fin 2023, début 2024.
Après une phase d’expérimentation, le supermarché du réemploi doit rouvrir ses portes courant juin dans un hangar modulaire de 550 m2. La ressourcerie préfigure le futur tiers-lieu attendu en 2025. Cet espace innovant conjuguera réemploi, alimentation, santé et culture avec un cinéma associatif.

Un groupe scolaire agrandi et rénové

En parallèle, les équipements publics du quartier font peau neuve. Côté Pin Sec, la rénovation et l’extension du groupe scolaire Urbain-Le-Verrier ont débuté cet automne pour une livraison à la rentrée 2022. Habillée de bois et de verre, l’école pourra accueillir 10 classes maternelles et 18 classes élémentaires. En juin, le gymnase amorce lui aussi sa transformation avec une mise en accessibilité de l’équipement sportif, le raccordement au réseau de chaleur urbain et l’installation de panneaux photovoltaïques.
En lien avec ces rénovations, la rue Champollion et la rue de Valenciennes seront réaménagées à partir de septembre concrétisant ainsi le « fil des proximités » imaginé par l’urbaniste Claire Schorter et la paysagiste-urbaniste Jacqueline Osty. Un cordon boisé, reliant le parc du Croissant au parc de Bottière-Chénaie, permettra également de mettre en valeur les nombreux atouts paysagers du quartier.

4 temps forts à ne pas manquer

Pour s’informer sur les transformations à venir et échanger avec les acteurs du territoire, les habitants sont invités à participer aux Journées du projet global raccourcies cette année en raison de la crise sanitaire. Voici 4 temps forts à ne pas manquer !

  • Temps d’information sur le projet global Bottière-Pin Sec et les dispositifs emploi pour les jeunes. En présence de Simon Citeau, adjoint de quartier, de l’équipe de projet et de la Maison de l’emploi. Jeudi 3 juin, de 17h à 19h. En pied de tramway Souillarderie.
  • Balade : ils font bouger le quartier. Partez à la rencontre des acteurs du territoire : habitants, associations, institutions… Vendredi 4 juin à 10h. Rendez-vous à la Maison du projet, 1 rue de la Basinerie. Compte tenu du contexte sanitaire, la participation à cette balade se fait sur inscription auprès de l’équipe de quartier au 02 40 41 61 40.
  • Permanence à la Maison du projet. Conçue en étroite concertation avec les habitants, la Maison du projet a ouvert ses portes en septembre dernier. Des permanences se tiennent le jeudi après-midi et le vendredi matin. Dans le cadre des Journées du projet, Nantes Métropole Habitat sera présent pour vous informer sur le projet de requalification des immeubles Becquerel, Souillarderie et Basinerie. Vendredi 4 juin, de 10h30 à 12h30. 1 rue de la Basinerie.
  • Balade : mon quartier se transforme. À quoi ressemblera Bottière-Pin Sec dans un an, dans cinq ans ? Vendredi 4 juin à 15h. Rendez-vous à la Maison du projet. Inscription auprès de l’équipe de quartier au 02 40 41 61 40.

Consultez le programme complet en PDF.