2021-11-30T11:41:05Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/brains/zac-cartrons-brains-675.jpg

Actualités Publié le 30 novembre 2021

À Brains, un nouveau quartier d’habitat se dessine

La commune du Sud-Loire prévoit de construire 185 logements aux Cartrons. Tout proche du bourg, ce quartier permettra d’accueillir de nouvelles familles dans un cadre naturel préservé et de répondre aux besoins des Brennois. Si vous êtes intéressés par le projet, participez à la concertation engagée avec les habitants.

À la suite d’études urbaines et environnementales réalisées en 2018 et 2019, le site des Cartrons a été retenu pour créer une zone d’aménagement concerté à vocation d’habitat, sur une dizaine d’hectares dans le prolongement du bourg de Brains.
À la suite d’études urbaines et environnementales réalisées en 2018 et 2019, le site des Cartrons a été retenu pour créer une zone d’aménagement concerté à vocation d’habitat, sur une dizaine d’hectares dans le prolongement du bourg de Brains.

En réflexion depuis plusieurs années, le projet des Cartons se précise. Une dizaine d’hectares situés au nord du bourg de Brains, entre la rue du Bois Joli et la rue du Vieux Moulin, à proximité des équipements sportifs, vont être ouverts à l’urbanisation pour accueillir à terme 185 nouveaux, desservis par de nouvelles voies et espaces publics, dans un cadre naturel préservé.

18 à 20 nouveaux logements par an

« Ce nouveau quartier permettra l’évolution de la commune, de manière raisonnée et raisonnable, assure Laure Beslier, maire de Brains. La construction de ces nouveaux logements s’échelonnera sur une dizaine d’années, soit 18 à 20 logements par an en moyenne, tout en conservant un poumon vert dans le centre-bourg ». Ce renouvellement de population garantira le dynamisme de la commune, qui compte aujourd’hui 2 871 habitants. « Chaque année, des classes ferment dans nos écoles. Nous devons nous battre pour maintenir nos services publics », souligne la maire, qui estime que le quartier des Cartrons, situé entre ville et campagne dans la continuité du bourg, apportera un nouveau souffle à Brains : « Nous pourrons accueillir de nouvelles familles qui recherchent un cadre de vie agréable et préservé. Mais aussi répondre aux besoins des Brennois qui veulent rester vivre ici ». Laure Beslier pense en particulier aux aînés de la commune, qui vivent actuellement dans des maisons éloignées des services et devenues trop grandes pour eux ; aux familles monoparentales qui cherchent à se loger à des prix abordables ; ou encore aux jeunes. « Aujourd’hui, comme dans beaucoup de communes, nous n’avons pas de petits logements correspondants à leurs moyens à leur proposer ».

Un cadre naturel préservé

Pour répondre aux attentes et favoriser la mixité sociale, le projet des Cartrons prévoit une offre diversifiée de logements : petits collectifs, logements intermédiaires, maisons individuelles, etc., avec 38 % de locatifs sociaux et 17 % de logements en accession abordable, les 45 % restants étant destinés à l’accession libre à la propriété. Le  quartier s’intégrera dans un cadre vert, ouvert sur un paysage de prairies et de bocages. Les milieux naturels existants (boisement, arbres, mare…) seront conservés et mis en valeur pour conforter la biodiversité et gérer les eaux de pluie du quartier de manière naturelle. Le projet fera la part belle aux modes doux, avec la création de nouvelles voies piétonnes et cyclables qui assureront des continuités sécurisées avec le reste de la commune et faciliteront l’accès au centre-bourg et aux équipements.

Les citoyens associés à la conception du quartier

Pour garantir un développement harmonieux du quartier, le site des Cartrons fera l’objet d’une zone d’aménagement concerté (ZAC). Un dispositif qui permet à la collectivité de maîtriser avec précision le programme d’urbanisation, notamment la densité des constructions, la forme et la typologie des logements, ou encore la qualité du paysage et des espaces publics.

Avant de créer cette ZAC, Nantes Métropole et la Ville de Brains engagent une concertation avec les habitants. Objectif ? Recueillir le maximum d’avis et d’idées pour adapter le projet aux usages, et faire de ce futur quartier un lieu de vie agréable. Pour y participer ou simplement s’informer sur le projet, plusieurs outils ou rencontres sont proposés :