2022-04-29T16:10:46Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/longevite/divadom/alice-lagreve-divadom-675-22.jpg

Actualités Publié le 29 avril 2022

Divadom renforce l’accompagnement des personnes âgées à domicile

Suite au grand débat « Longévité, ouvrons les possibles » organisé en 2019 par Nantes Métropole, la gouvernance de la feuille de route a été installée ce jeudi 28 avril. À Nantes, un dispositif innovant de vie à domicile (Divadom) a été mis en place fin 2021 pour accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie souhaitant rester chez elles. 

Alice Lagrève est coordinatrice de Divadom. Ce dispositif expérimental est déployé dans quatre micro-quartiers nantais : les Dervallières, Breil-Malville, Carcouët et Contrie. © Patrick Garçon pour Nantes Métropole
Alice Lagrève est coordinatrice de Divadom. Ce dispositif expérimental est déployé dans quatre micro-quartiers nantais : les Dervallières, Breil-Malville, Carcouët et Contrie. © Patrick Garçon pour Nantes Métropole

Les photos et les objets racontent 54 années d’une vie passée dans le quartier des Dervallières. Lydie, 95 ans, a emménagé dans son appartement en 1968 après la naissance sa deuxième fille. Impensable pour elle de quitter ces murs et ses souvenirs. « Et le logement est grand, il y a de la place pour circuler », souligne la coquette nonagénaire. Très présente, sa fille Sophie assure chaque soir les repas. « L’épuisement » guette cette aidante contrainte de « sacrifier sa vie privée ». Depuis février, Divadom lui permet de faire appel gratuitement à des aides-soignantes pour le coucher de sa mère. « Deux aides-soignantes viennent à tour de rôle vers 22h30 pour l’aider à se déshabiller, faire sa toilette et se coucher. Leur venue est intégralement prise en charge par Divadom. C’est un soulagement car avant j’ai fait appel à des gardes de nuit et des étudiants en santé mais c’est un système coûteux. » Les démarches comme les rendez-vous médicaux ou la gestion de l’aide à domicile sont aussi facilitées et un aménagement du domicile, avec barres d’appui et réfection de la baignoire, est prévu prochainement. « Je me sens moins isolée, ça me permet de souffler », apprécie Sophie. 

Maintenir la vie sociale 

Inscrit dans le plan action Ville amie des aînés, Divadom est un dispositif expérimental piloté par le Centre communal d’action sociale (CCAS) et déployé dans quatre micro-quartiers à l’ouest de Nantes : les Dervallières, Breil-Malville, Carcouët et Contrie. « L’idée, c’est de pouvoir proposer une nouvelle forme d’accompagnement aux personnes âgées en perte d’autonomie qui souhaitent rester à leur domicile, indique Alice Lagrève, coordinatrice de Divadom. Le dispositif propose une aide en début de nuit mais également des interventions la nuit en cas de problème. La coordination est renforcée afin de faciliter le partage d’informations avec les professionnels et l’entourage. Divadom s’appuie sur l’Ehpad Renoir, un accueil de courte durée est proposé quand la personne ne peut plus rester à son domicile. » 

En partenariat avec le dispositif Plan Job, des jeunes font des visites de convivialité à domicile deux samedis par mois pour le maintien de la vie sociale. Des activités de loisirs seront bientôt proposées. Aux Dervallières, ce service est très attendu par Sophie : « C’est important que ma mère puisse se divertir et se changer les idées. » Une dizaine de personnes sont aujourd’hui accompagnées sur les 30 places que compte le dispositif. L’expérimentation doit durer 3 ans.

Pour en savoir plus

Contact : 06 20 18 33 46 et divadom@mairie-nantes.fr