2022-01-11T11:50:23Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/surprenantes%20%c3%a9picerie%202022/surprenantesepicerie%20675.jpg

Actualités Publié le 11 janvier 2022

La SurpreNantes épicerie toujours mobilisée sur le front de la précarité étudiante

Installée sur le campus du Tertre, l’association distribue chaque lundi 120 paniers de denrées alimentaires et produits d’hygiène. Elle se dote d’un camion pour la collecte et cherche un nouveau local.

L’association distribue chaque lundi 120 paniers de denrées alimentaires et produits d’hygiène (crédit photo : Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole)
L’association distribue chaque lundi 120 paniers de denrées alimentaires et produits d’hygiène (crédit photo : Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole)

Fondée en 2019, la SurpreNantes épicerie a démarré ses distributions alimentaires au premier confinement du printemps 2020. Après deux années de crise sanitaire qui ont aggravé la précarité étudiante, la trentaine de bénévoles doit répondre à une demande toujours très forte. « Pour notre dernière distribution mi-décembre, tous les paniers sont parties en 15 minutes. Nous aimerions faire plus mais nous sommes contraints par la taille de notre local », déplorent Marine Lebrec et Jérémy Hermouet, membres de l’association.

Chaque lundi après-midi, hors vacances scolaires,120 étudiants franchissent les portes de l’épicerie installée dans le bâtiment Censive pour se fournir gratuitement en denrées alimentaires et produits d’hygiène. Au-delà de la précarité, cette distribution permet également de briser l’isolement. « Beaucoup d’étudiants vivent seuls dans des logements exigus en suivant des cours à distance, nous veillons à rendre ce moment convivial pour qu’ils puissent se changer les idées. Malgré la contrainte temps, nous avons toujours un petit mot. »

Un nouveau camion pour plus d’autonomie

Pour assurer la distribution, la SurpreNantes épicerie récupère chaque semaine entre 180 et 350 kilos d’invendus auprès de grandes surfaces par l’intermédiaire de l’entreprise Phénix. Les partenaires ont été renouvelés ces derniers mois : Féminité sans abri pour les produits d’hygiène, la Banque alimentaire, l’Autre cantine et le Rotary club. « L’association étudiante Les petits pieds nantais, qui développe un projet de potager partagé sur le campus, devrait pouvoir nous fournir en fruits et légumes dans quelques mois. On est vraiment sur une production locale ! Ils nous aident également sur le volet compost car nous aimerions réduire nos déchets. »

Motif de satisfaction pour les bénévoles : l’achat d’un camion avec le soutien du Crédit agricole et de France relance dans le cadre du programme « J’aime mon territoire ». « C’est une très bonne nouvelle. Jusqu’à présent, nous avons fonctionné avec des prêts ou de la location. Nous allons être plus autonomes dans la collecte des produits. » En 2022, l’équipe espère trouver un local plus spacieux sur le campus du Tertre.

À noter

Pour suivre l’actualité de l’association :

facebook.com/LSNepicerie/

Contact : lasurprenantesepicerie@gmail.com