2022-12-14T10:50:12Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/Semitan/Ligne%20bus%2054%20%c2%a9%20Rodolphe%20Delaroque_800.jpg

Réseau Tan : la ligne 54 deviendra Chronobus en 2025

Actualités Publié le 14 décembre 2022

Les élus métropolitains ont validé le 16 décembre 2022 la nouvelle ligne de bus à haut niveau de service entre Saint-Herblain et Nantes. Mise en route : 2025, après quelques aménagements.

Nouvelle étape en vue pour le réseau Chronobus, avec la transformation de la ligne 54. Les temps de parcours y seront garantis quelles que soient l’heure et la période de l’année © Rodolphe Delaroque
Nouvelle étape en vue pour le réseau Chronobus, avec la transformation de la ligne 54. Les temps de parcours y seront garantis quelles que soient l’heure et la période de l’année © Rodolphe Delaroque

Ils sont près de 8 000 passagers à emprunter chaque jour la ligne 54, qui relie Marcel-Paul, près du Sillon de Bretagne à Saint-Herblain, à Saupin à Nantes. Au fil de son parcours de 8,7 kilomètres, 27 arrêts et la desserte des quartiers ouest de Nantes, la gare SNCF sud et Euronantes, de nombreux établissements scolaires, des connexions avec les trois lignes du tramway nantais et les lignes 10, 50 et C20.

La fréquentation importante de la ligne justifie aujourd’hui sa transformation en ligne Chronobus, avec des gains attendus de rapidité, de fréquence et d’amplitude horaire. C’est ce qu’ont acté les élus réunis en conseil métropolitain, en votant les études et les travaux nécessaires pour une mise en service attendue en 2025. Plusieurs aménagements d’arrêts et de voirie seront ainsi réalisés à partir de 2023, permettant d’assurer la régularité de la ligne. Ils concernent trois secteurs en particulier :

Ligne 54.jpg

Des études pour six autres lignes de bus

L’enveloppe financière prévisionnelle prévue pour l’engagement des travaux de la ligne 54 et des études d’amélioration du système d’exploitation des bus représente 3 millions d’euros TTC. Cette somme intègre également des études de faisabilité pour améliorer la performance de six autres lignes de bus. Là encore, il s’agit de répondre aux enjeux de fréquentation, de régularité et de desserte d’établissements scolaires. Dans le détail, ces études concernent :

D’autres améliorations sont dans les cartons. Nantes Métropole prévoit, d’ici 2026 et conformément à son Schéma directeur des transports collectifs 2035, d’améliorer la performance de la ligne Chronobus C4 sur Rezé et Les Sorinières, de mettre en place une offre de transport collectif sur la route de Pornic avec la future ligne 8 sur Nantes, Rezé et Bouguenais et d’améliorer le rabattement des lignes de bus à l’arrivée du tramway à Babinière sur La Chapelle-sur-Erdre.