2022-03-17T23:01:29Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/square%20lauriers/square-Bellevue-675.jpg

Actualités Publié le 17 mars 2022

Emploi, sécurité, santé, éducation : les projets avancent dans les quartiers

En 2019, près de 690 millions d’euros ont été débloqués pour améliorer le quotidien des habitants des quartiers Bottière Pin-Sec, Dervallières, Nantes Nord et Bellevue. Pour quels résultats ? Le conseil municipal a fait le point,  vendredi 18 mars.

687,7 millions d’euros sont investis pour améliorer le quotidien des habitants des quartiers prioritaires. Ici, le nouveau square Michelle-Pallas, inauguré en 2021 dans le quartier de Bellevue.
687,7 millions d’euros sont investis pour améliorer le quotidien des habitants des quartiers prioritaires. Ici, le nouveau square Michelle-Pallas, inauguré en 2021 dans le quartier de Bellevue.

Pose de la première pierre de la Maison de santé à Nantes Nord, ouverture de celle de Bellevue, nouveau magasin Centrakor au cœur du quartier Bottière Pin-Sec, rénovation des écoles… Les grands projets de renouvellement urbain se poursuivent dans les quartiers de Bottière Pin-Sec, Dervallières, Nantes Nord et Bellevue. La convention pluriannuelle signée par Nantes Métropole et l’Anru en octobre 2019 a permis de débloquer 687,7 millions d’euros pour agir dans tous les domaines : emploi, logement, sécurité, jeunesse, éducation, santé, sport… Deux ans après, le conseil municipal a fait le point sur l’avancée de ces investissements, à l’occasion de l’adoption d’un nouvel avenant à la convention. « Les projets avancent et bien !, estime Bassem Asseh, 1er adjoint en charge de la politique de la ville, de la proximité et du dialogue citoyen. Ils rentrent dans une phase opérationnelle et les habitants commencent à voir les premières grandes transformations. L’objectif est de leur donner les moyens de l’émancipation et d’améliorer leur quotidien ».

Quand on investit autant, c’est parce qu’on a l’ambition de résorber les fractures et les inégalités. C’est un plus au bénéfice des habitants des quartiers, mais aussi au bénéfice de tous.

Johanna Rolland, maire de Nantes

Projet de hall d’accueil de l’école Urbain Le Verrier, dans le quartier Bottière-Pin Sec. © Atelier Mim.
Projet de hall d’accueil de l’école Urbain Le Verrier, dans le quartier Bottière-Pin Sec. © Atelier Mim.

À Bottière Pin-Sec, le réaménagement du cœur de quartier prend forme

La relocalisation du magasin Centrakor, en novembre 2021, va permettre de lancer la construction de 80 logements sur l’espace libéré. Les travaux débuteront en avril pour une livraison prévue en 2024. Les travaux de l’école Urbain-Leverrier sont, eux aussi, en bonne voie. D’ici l’automne 2022, l’établissement disposera d’une nouvelle restauration scolaire, de locaux plus grands, entièrement réhabilités, et de cours rénovées. La solidarité n’est pas en reste. Plusieurs projets vont voir le jour en 2022 sur le quartier, notamment la création d’une épicerie sociale et solidaire.

Une aire de jeux et de nouveaux espaces verts sont en cours d’aménagement aux abords du Grand Watteau, dans le quartier des Dervallières. © Celia Goaziou
Une aire de jeux et de nouveaux espaces verts sont en cours d’aménagement aux abords du Grand Watteau, dans le quartier des Dervallières. © Celia Goaziou

Aux Dervallières, le renouveau de la place se dessine

La première phase de travaux débutera en 2023 par la construction d’un immeuble de 24 logements en prêt locatif social pour des seniors et jeunes actifs, avec de nouveaux commerces en rez-de-chaussée. Dès l’automne 2022, le Pôle Daniel-Asseray ouvrira ses portes. Reconfiguré, ce pôle de services publics abritera la maison de quartier, un accueil du CCAS et de la CAF, ainsi que des services de l’emploi. « Grâce à la mobilisation de tous, nous avons également obtenu le maintien du bureau de poste », précise Johanna Rolland, maire de Nantes. Du neuf aussi pour les espaces publics du quartier. La transformation des abords du Grand Watteau s’achèvera en juin 2022. Dès le printemps, les enfants pourront profiter d’une nouvelle aire de jeux.

Une maison de santé ouvrira ses portes mi-2023 à Nantes Nord. © DR
Une maison de santé ouvrira ses portes mi-2023 à Nantes Nord. © DR

À Nantes Nord, les premiers projets d’envergure sont lancés

La première pierre de la maison de santé a été posée le 4 mars pour une ouverture prévue mi-2023. Après l’école Paul-Gauguin en 2021, deux autres groupes scolaires du quartier vont être rénovés et agrandis en 2023 pour contribuer à la réussite des enfants : Camille-Claudel/Georges-Sand, et Chauvinière. En parallèle, le parc de logements du quartier se renouvelle. Au Bout des Pavés, 198 logements ont été réhabilités dans les tours 3 et 5 de la rue Québec. La requalification des 96 logements du bâtiment 1 a débuté en janvier. À partir de cet été, les 288 appartements de l’ensemble « Villes du Canada » feront à leur tour peau neuve. Les rénovations se poursuivent également au Chêne des Anglais, où Nantes Métropole Habitat livrera au printemps un projet atypique : « Symbiose ». Lauréat de l’appel à projets « Quartiers fertiles », cet immeuble de 24 logements sociaux comprend sur son toit une serre bioclimatique, couplée à des potagers solidaires et participatifs disséminés dans le quartier.

Une crèche intercommunale, commune aux ville de Nantes et Saint-Herblain, a été inaugurée le 26 février place Mendes-France, à Bellevue. © Ville de Saint-Herblain
Une crèche intercommunale, commune aux ville de Nantes et Saint-Herblain, a été inaugurée le 26 février place Mendes-France, à Bellevue. © Ville de Saint-Herblain

Sur le Grand Bellevue, plusieurs projets d’ampleur ont déjà vu le jour

« L’ouverture de la maison de santé le 3 janvier est un acte fort pour réduire les inégalités d’accès à la santé », souligne Bassem Asseh. Autres transformations notables : la création du square Michelle-Pallas à la place de l’ancienne dalle des Lauriers, la rénovation et l’extension des écoles Alain-Fournier et Lucie-Aubrac, qui s’achèveront fin 2022,ou encore la construction en 2022  d’un nouveau gymnase et d’une halle pour le projet de lieu dédié aux transitions porté par le collectif Plan B, près de la tour du Doubs. Autre projet attendu : la reconfiguration de la place Mendès-France : rénovation du parc social, construction de logements neufs, renforcement de l’offre de commerces, activités et services… Le bailleur social CDC a déjà lancé la requalification de 260 logements sur la place, et une nouvelle crèche a ouvert ses portes en janvier. Nantes, Saint-Herblain, la Préfecture, la Direction départementale de la sécurité publique, le Parquet et l’Education nationale ont par ailleurs signé, fin février, un schéma local de tranquillité publique intercommunal « pour faire de la sécurité une des priorités du projet Grand Bellevue ».