2023-12-01T16:40:30Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/artistes%20et%20compagnies/Ago%20Gazo/AGO%20GAZO%20%c2%a9%20Chama%20CHEREAU_800.jpg

Les cadeaux musicaux des labels nantais

Actualités Publié le 01 décembre 2023

À l’approche des fêtes de fin d’année, découvrez notre sélection des sorties de 2023 sur les labels de musique nantais.

Ago Gazo / Ago Gazo

Electro-world

Ago Gazo.jpg

Invitez Ametek, spécialiste togolais des musiques et danses gazo, et le claviériste-percussionniste Zeppo dans un club underground que tiendrait Vidok, figure de la scène rave nantaise : vous aurez une idée de la musique hybride produite par Ago Gazo, dont le premier EP est sorti au printemps. Six titres qui donnent furieusement envie de danser, portés par des synthés envoûtants et des chœurs traditionnels d’Afrique de l’Ouest. Le combo sera au BISE festival en janvier.
Abstrack Records

AllttA / CURIO Part. I et II

Hip-hop

AllttA_Curio PartII_Pochette.jpg

Le duo s’est donné un nom obscur mais ses membres captent depuis longtemps la lumière : il s’agit de 20syl, de Hocus Pocus et C2C, et du rappeur californien Mr. J. Medeiros (The Procussions). Leur 3e effort musical est sorti en deux temps : un premier volet en mai, le second en septembre. Les deux pionniers de l’electro hip-hop ont utilisé une IA pour croiser les rimes, façonnant au passage un son qui transcende les générations, sans céder aux tendances.
Daydream Music

Armando_360 / Perspective of Another Vision

Techno

Armando.jpg

Le producteur et DJ a été début 2023 lauréat du dispositif Sortie de piste, porté par Trempo, 44Tours et Androgyne / le Macadam. L’artiste a bénéficié d’un accompagnement de plusieurs mois qui a débouché sur ce EP où se déploie, en trois titres denses et dansants, « un univers bourgeonnant, spirituel et pleinement connecté ».
44 Tours Records

The Ascending / The Ascending

Post-rock

Ascending.jpg

Si la formule de The Ascending est aussi éclectique, c’est que les membres qui composent la formation viennent de groupes aux antipodes : Alan Stivell, Stinky ou Eddy Kaiser. Sombre et lyrique, ce premier album est une invitation au voyage vers des territoires inconnus : entre ballades poétiques et morceaux énergiques taillés pour le live. Les trois voix, parfois claires, parfois hurlées, s’accordent pour chanter une ode à la tolérance et casser la mélancolie hivernale.
Frozen Records

ATOEM / Entropy

Electro-pop

ATOEM_Entropy.jpg

Révélé aux Transmusicales, ce duo rennais sort un premier album dominé par des textures synthétiques et des guitares hypnotiques. Lorgnant à la fois vers l’électro-pop de Weval et le Pink Floyd expérimental de 1970, l’opus privilégie une certaine lenteur à l’énergie pure du dance-floor. « Faire de la musique, c’est travailler avec le silence », assure le duo aux commandes de ces machines sensibles.
Yotanka

Simo Cell / Cuspide des Sirènes

Electro

Simo Cell.jpg

DJ réputé à l'international, associé à Trempo pour ses fameuses sessions RE-Cell, Simo Cell est aussi le fondateur en 2020 de TEMƎT, label électro exigeant sur lequel est déjà sorti son EP Yes.DJ. Sur ce premier « véritable » album solo, le producteur nantais livre une bass music intense et singulière, succession de paysages sonores. 12 titres atmosphériques, parfois franchement méditatifs, pour un grand voyage à faire casque sur les oreilles.
TEMƎT

Ectoplasm / I.C.B.B.

Punk-hardcore

Ectoplasm.jpg

Cette K7, avec sa pochette qu’on croirait réalisée sur une photocopieuse de lycée en 1983, est pourtant bien de notre époque. C’est une des dernières productions d’Urticaria, label fan de bandes magnétiques. Ça pique les yeux ? Pas autant que les tympans. Ce It could be better, tirée à 150 exemplaires derrière les murs épais du Blockhaus DY10, suinte d’énergie pure, avec ses quatre titres frénétiques assaisonnés à la distorsion.
Urticaria Records

French Cowboy and the One / Niente

Rock

French Cowboy_NIENTE.jpg

Le French Cowboy, c’est Federico Pellegrini – auteur-compositeur et préposé au chant, guitares, claviers et machines. Et The One, c’est le batteur Éric Pifeteau. Ces deux piliers de la scène rock nanto-vendéenne sortent un 6e album, qui vaut beaucoup plus que ce que laisse penser son titre (« Rien », en italien). Décharné, grinçant, Niente aborde les thèmes des amours déçues, des jours trop vides et des nuits trop pleines, avec le sens de l’humour et l’autodérision propres au duo.
Musazik

GTI / Sources

Techno

GTI.jpg

Le premier titre donne le ton : Machines taking control. Un déluge de séquences électroniques qui fleure bon les pionniers du genre, Kraftwerk et consorts. Résident depuis l’origine du Macadam (le label Garde-robe est une émanation du club nantais), auteur de podcasts trance pour la webradio DY10 GTI, le DJ s’est donné pour objectif « d’atteindre un équilibre parfait entre l’aspect mental et physique de la musique ». Dansé et approuvé !
Garde-Robe Records

Lunar Tombfields / An arrow to the sun

Black metal

Lunar Tombfields.jpg

« Une flèche tirée jusqu’au soleil » : voilà l’ambition épique de ce groupe singulier qui a inventé son univers et sa propre mythologie. L’album s’écoute comme une cavalcade désespérée à l’assaut de dieux oubliés et de vieilles forteresses. Les vocaux sont hargneux, la batterie frénétique, les guitares impitoyables : la bataille ne laissera aucun survivant !
Les Acteurs de l'ombre

NoSax NoClar / No Dåhïss

Jazz

NOSAX_NOCLAR.jpg

Troisième album pour le duo nantais composé de Julien Stella et Bastien Weeger, lauréats en 2019 du programme Jazz Migration-AJC qui repère les talents de demain. Les musiciens explorent de nouveaux horizons musicaux dans ce disque qui mêle des influences balkaniques, celtes et berbères. Un brillant travail sur les timbres, la rythmique et l’improvisation vient sublimer des compositions qui « apaisent, bouleversent, interrogent, donnent envie de tourbillonner ».
Yolk Records

Anne Queffelec / Mozart – concertos pour piano n°20 et 27

Classique

Anne Queffelec.jpg

Le label entretient des liens étroits avec La Folle Journée, dont il sort chaque année le « best of ». Anne Queffélec n’y est pas moins attachée : elle a participé à toutes les éditions ! Elle interprète ici deux concertos qui l’ont bercée depuis toujours : « Je les ai écoutés, puis joués très tôt. Ils sont devenus au fil des années, intimes compagnons de route régulièrement retrouvés avec bonheur », explique la pianiste, accompagnée par l’orchestre de chambre de Paris.
Mirare

Sang Froid / All-Nighter

Cold-wave

Sang Froid.jpeg

Les fans de The Cure seront ravis d’apprendre que le rock gothique peut aussi se jouer à la nantaise. La preuve avec le premier album de Sang Froid qui lance son armada de chauves-souris à l’assaut de la Tour LU ! Au programme : 40 minutes de sons glacés comme un crachin de décembre, hantés par des nappes de synthés fantomatiques et un chant envoûtant. À mettre sous le sapin pour danser avec des lunettes noires au réveillon de Noël. Rendez-vous au Ferrailleur le 15 décembre pour le concert de sortie de l'album.
Frozen Records

Vadek / Du temps

Rap

VADEK - DU TEMPS (Hugo Durand).jpg

« J’te parle en mode humain/Car on l’est tous au final ». Le rappeur nantais continue son ascension ! Après un premier EP aux accents trap en 2019, le prix Buzz booster 2020, une participation à la série de Netflix La Nouvelle École en 2022, celui qui a grandi dans le quartier de la Mitrie revient avec un deuxième EP. Des mélodies actuelles, sombres – parfois très orchestrales – tout au long des 17 minutes d’écoute.
Dalia

« Le paysage des labels musicaux nantais est assez complet »

Quels sont les labels nantais ? De quelle musique font-ils la promotion ? Comment vivent-ils ? Olivier Tura, directeur de Trempo, structure culturelle d’accompagnement des émergences musicales, dresse un panorama des labels locaux.