2023-07-21T15:40:05Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/ecoles/aime%20cesaire/ecole-aime-cesaire-23-800.jpg

Des nouveaux locaux pour le groupe scolaire Aimé Césaire

Actualités Publié le 21 juillet 2023

Sur l’île de Nantes, le groupe scolaire Aimé Césaire entame sa mue en juillet 2023. Trois nouvelles salles de classe seront notamment créées.  

Ouvert en 2012, le groupe scolaire Aimé Césaire va s’agrandir dans les prochains mois. Trois nouvelles salles de classe seront notamment créées dans les locaux libérés par la crèche. © Rodolphe Delaroque
Ouvert en 2012, le groupe scolaire Aimé Césaire va s’agrandir dans les prochains mois. Trois nouvelles salles de classe seront notamment créées dans les locaux libérés par la crèche. © Rodolphe Delaroque

Ouvert en 2012 à proximité des Machines de l’île, le groupe scolaire Aimé Césaire va s’agrandir dans les prochains mois permettant d’accueillir trois classes de maternelle supplémentaires. Trois nouvelles salles de classe et trois ateliers seront aménagés dans les 700 m2 de locaux libérés par la crèche La Toupie Magique. Les travaux préparatoires ont débuté le 5 juin, le chantier démarrera à la fin de l’année scolaire.

« Les salles pourront être utilisées aussi bien par la maternelle que par l’élémentaire, les usages ne sont pas définis à l’avance pour offrir plus de flexibilité et répondre aux besoins, indique Matthias Aubin, chargé de projet à la direction éducation de la Ville de Nantes. Des séparations pourront être créées dans les salles pour des activités en petits groupes. » 

Une salle polyvalente 

Autre nouveauté : la salle de restauration maternelle sera transformée en salle polyvalente dédiée à l’école élémentaire. Une grande salle de restauration sera aménagée pour les élémentaires et les maternelles s’installeront dans l’actuelle salle de restauration élémentaire. L’ancien patio de la crèche sera également réaménagé. Une concertation a été menée avec les enseignants pour définir les usages.

« Cet espace supplémentaire est le bienvenu car les cours sont assez réduites actuellement, précise Matthias Aubin. Nous allons aménager une zone en sable autour de l’arbre existant, il est à l’étroit aujourd’hui et ses racines vont pouvoir se déployer. Nous allons également développer le végétal avec des plantes grimpantes et le préau sera utilisé par les enfants pour faire du ping-pong. » La fin des travaux est prévue pour la rentrée des vacances de février 2024. La restauration sera accessible dès septembre. 

Coût des travaux : 1,9 millions d’euros