2019-09-06T10:10:55Z

L’assainissement individuel, mode d’emploi

Votre habitation n’est pas raccordée au tout à l’égout ? Nantes Métropole est en charge du service public de l’assainissement non collectif. Voici les infos sur les démarches et les contacts utiles.

Ce que vous trouverez :
Cette information concerne tous les habitants de la métropole nantaise.

Dans cette page, les contenus s'adressent à tous les habitants des 24 communes de Nantes Métropole.

Qu’est-ce que l’assainissement non collectif ?

Lorsqu'une habitation n'est pas raccordée au réseau public d'assainissement, elle doit disposer d'un système autonome de traitement des eaux usées : une fosse septique ou une micro-station d’épuration. C'est l'assainissement non collectif (appelé aussi assainissement autonome ou individuel).
Cette installation assure, sur une parcelle privée, la collecte des eaux usées domestiques, leur traitement et leur rejet.

Qui est mon interlocuteur ?

Nantes Métropole est en charge du Service public de l’assainissement non collectif (SPANC), avec deux missions :

Outre ces missions de contrôle obligatoire, le SPANC vous conseille et vous informe pour votre projet d’assainissement individuel.

Contact

Nantes Métropole
Direction de l’assainissement
44923 Nantes CEDEX 9
Tel. 02 40 95 86 00
assainissement@nantesmetropole.fr

Faire valider mon projet d’assainissement individuel

Vos obligations en tant que particulier

Propriétaire d'un immeuble non desservi par le réseau public d'assainissement, vous êtes tenu de l'équiper, à votre charge, d'une installation d'assainissement non collectif réglementaire. 
Vous êtes responsable de la conception et de l'implantation de cette installation, ainsi que de la bonne exécution des travaux correspondants.

Avant les travaux : faire valider votre projet

Nantes Métropole s'assure que votre projet d'assainissement est adapté aux caractéristiques du terrain (nature du sol, pente, présence d'un puits destiné à la consommation humaine...) et à la capacité d'accueil de l'immeuble. 
Pour cela, vous devez faire réaliser une étude de sol et de filière puis faire une demande de validation de projet auprès du SPANC avec ce formulaire :

Après les travaux : faire contrôler la conformité de l’installation

Nantes Métropole s'assure que les travaux sont réalisés conformément aux règles de l’art (DTU 64.1) et des normes.
Le contrôle est réalisé avant le remblaiement des ouvrages et la remise en état du sol. Pour cela, vous devez impérativement prévenir le SPANC de Nantes Métropole au moins une semaine avant la fin du chantier, afin de fixer le jour du contrôle de la bonne exécution des travaux.

Faire contrôler mon installation tous les 4 ans

Afin de garantir le bon fonctionnement de votre installation d’assainissement, son entretien doit être fait régulièrement par une entreprise agréée, à votre demande.

Tous les 4 ans, Nantes Métropole contrôle votre installation et s'assure qu'elle n'est pas à l'origine de pollutions ou de problèmes de salubrité publique.

La redevance d'assainissement non collectif

De la même manière que les usagers raccordés à l'assainissement collectif paient, sur leur facture d'eau, une redevance spécifique, les usagers d'une installation individuelle doivent s'acquitter de cette redevance particulière liée au SPANC. Elle est facturée tous les 6 mois. 

Vous vendez ? Un contrôle est obligatoire

Le vendeur d’une habitation en assainissement non collectif a l’obligation de justifier de l’état de son installation.

Ça peut vous intéresser

Contact

Nantes Métropole
2 Cours du Champ de Mars
44 923 Nantes Cedex 9

Tél. 02 40 99 48 48
(du lundi au vendredi de 8h30 à 18h)