2022-03-07T15:05:03Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/festival-cinema-espagnol/Eduardo%20Casanova_%40%20Jorge%20Fuembuena_675.jpg

Actualités Publié le 07 mars 2022

Icíar Bollain à l’honneur du Festival du cinéma espagnol de Nantes

La plus reconnue des réalisatrices espagnoles viendra présenter son dernier film lors d’une 31e édition qui retrouve ses repères d’avant-crise.

Projections au Katorza, événements au théâtre Graslin et à l’espace Cosmopolis, invités, expos… le FCEN retrouve une configuration plus habituelle.
Projections au Katorza, événements au théâtre Graslin et à l’espace Cosmopolis, invités, expos… le FCEN retrouve une configuration plus habituelle (© Jorge Fuembuena).

Le retour aux salles

Le Festival du cinéma espagnol (FCEN) fait partie de ces manifestations nantaises percutées de plein fouet par la crise du Covid-19, mais dont les organisateurs ont présenté des versions adaptées au contexte sanitaire. « L’édition 2021, organisée en mai et juin à la fois en ligne et en distanciel, a été très marquante  avec la venue de Marisa Parades et du ministre espagnol de la Culture », rappellent Pilar Martinez-Vasseur et José Marquez. Les deux codirecteurs du FCEN retrouvent en 2022 une organisation plus habituelle, avec « une belle programmation et des invités de choix ». Le cinéma Katorza accueillera la plupart des projections de cette 31e édition 100 % présentielle.

Une invitée de marque et un hommage

Représentante de la nouvelle génération de réalisatrices espagnoles, également scénariste et actrice, Icíar Bollain se rend pour la première fois au FCEN, en tant qu’invitée d’honneur. Mais c’est loin d’être une inconnue ici : « Elle a une filmographie impressionnante, et on a passé tous ces films, rappelle José Marquez. Elle a abordé des sujets sociaux comme les violences conjugales (Ne dis rien, 1984), les conflits de l’eau avec Même la pluie, nominé aux Oscars en 2011… » Iciar Bollain présentera au 31e FCEN sa dernière œuvre, Maixabel, en première nationale : « Un film très fort sur une femme dont le mari a été assassinée par l’ETA, et qui accepte de rencontrer l’assassin de son mari ». Le FCEN rend par ailleurs un hommage au réalisateur Mario Camus, décédé l’an dernier, avec la projection d’un film de 1984, Les saints innocents.

Une programmation foisonnante

Une soixantaine de films de tous genres sont programmés durant les 13 jours du festival. « Nous avons des films de jeunes réalisateurs, des films plus risqués, notamment des premiers films », expliquent les deux codirecteurs. Cinq compétitions sont prévues au total. « Tous les films qui concourent sont nominés aux Goyas, certains aux Oscars, et tous vont bénéficier d’une sortie nationale », souligne Pilar Martinez-Vasseur, qui se reconnaît « une certaine fierté ». Certaines projections sont animées par une des 40 personnalités du milieu du cinéma et de la culture invitées pour l’occasion.

L’influent Goya à Cosmopolis

Base vie du FCEN, l’espace international de la Ville de Nantes accueille rencontres-débats et tables-rondes, animations (émission radio en direct, karaokés, DJ sets et concerts...), librairie, salon de thé et bar-tapas. Une exposition, Los disparates de Fuendetodos, y est proposée pour célébrer l’anniversaire de la naissance de Goya. Elle fait écho aux gravures intitulées Los disparates dans lesquelles la nuit, la violence et le grotesque constituent une énigme. Une série restée inachevée à qui des artistes reconnus donnent ici une continuité. « Une cinquantaine de peintres contemporains proposent chacun une œuvre », précise Pilar Martinez-Vasseur.

Un ciné-concert et des soirées spéciales

Le théâtre Graslin accueille des soirées spéciales. Le 10, l’équipe organisatrice a concocté avec Angers Nantes Opéra un ciné-concert en hommage à Luis de Pablo et Maurice Ohana. Deux compositeurs espagnols majeurs, dont les scores composés dans les années 1960 pour Playa insolita et le film d’animation Les dents du singe seront interprétés par l’Ensemble Utopik et Macadam Ensemble. Une master class avec Fernando Trueba est programmée le 12 et une soirée du court-métrage le 14. La cérémonie de clôture et de remise des prix est prévue le 20 mars au Katorza.

Pratique

Festival du cinéma espagnol, 31e édition du 8 au 20 mars 2022.
Programmation complète et billetterie sur le site du festival.