2022-04-12T11:08:59Z https://metropole.nantes.fr/files/images/culture-patrimoine/variation675.jpg

Actualités Publié le 12 avril 2022

Pionnières, prodiges et explorateurs au Festival Variations #6

L’événement porté par le lieu unique et la Fondation BNP Paribas explore la riche palette  des musiques pour piano et claviers. Cette 6e édition, du 12 au 24 avril à Nantes, est marquée par la venue de figures pionnières de l’avant-garde.

Ouvrez vos oreilles et votre esprit, Variations va vous emmener sur des terrains musicaux peu fréquentés !
Ouvrez vos oreilles et votre esprit, Variations va vous emmener sur des terrains musicaux peu fréquentés !

Diversité

Après une édition décalée à l’automne en 2020, une édition uniquement en ligne en 2021, le Festival Variations retrouve en 2022 son format printanier et multi-sites, avec pas moins de 33 propositions sur 12 jours, programmées dans 9 lieux nantais. Une dizaine de ces rendez-vous sont gratuits. « C’est une édition augmentée, très dense, très riche, très libre dans sa programmation », résume Eli Commins. Le directeur du lieu unique – centre de culture contemporaine de Nantes, qui pilote l’événement avec la Fondation BNP Paribas – évoque « un esprit qui répond à ce que l’on voit aujourd’hui chez les musiciens, qui s’affranchissent de leur discipline artistique pour explorer d’autre champs ».

Figures

« C’est un peu une édition cadeau, admet de son côté le programmateur du Festival Variations, Pierre Templé. Du fait des reports, on a pu avoir sur cette édition des artistes très chers à mon cœur ». Et notamment trois figures tutélaires de la musique et de la danse contemporaines, dont les recherches artistiques ont marqué les dernières décennies. La chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker (12 avril au lieu unique) dansera en solo sur les Variations Goldberg ; la pionnière de la musique contemporaine vocale Meredith Monk interprétera avec un trio vocal ses Cellular Songs (19 avril au théâtre Graslin), et Laurie Anderson – auteure du tube ovni O Superman – distillera sa musique électronique expérimentale sans concession (24 avril au lieu unique).

Explorations

Après les grands noms, les héritiers et héritières ! Du côté des « claviers inventeurs », l’artiste Yosuke Fujita présentera un orgue de sa fabrication (16 avril au Musée d’arts), avant que Maxime Denuc ne joue sa techno pour orgue d’église au milieu des spectateurs (16 avril au salon Mauduit). Autres curiosités : les accordéons augmentés de Xamp (23 avril au lieu unique) ou la musique répétitive d’Alan Regardin (24 avril chapelle de l’Immaculée). Enfin, si les pianistes prodiges vous fascinent, réservez votre samedi 23 avril pour applaudir successivement Thérèse Malengreau à l’IEA, Vanessa Wagner au salon Mauduit et Tigran Hamasyan au lieu unique.

Carte blanche

Variations a proposé à Stephen O’Malley, guitariste de Sunn O))) et musicien associé au lieu unique pour deux saisons, d’intervenir sur la partition. « Nous aurons cinq temps avec lui », explique Pierre Templé avant de les détailler : la compositrice suédoise d’avant-garde Ellen Arkbro & l’Ensemble Rictus (16 avril au salon Mauduit), Gisèle Vienne et sa pièce L’étang, dont O’Malley a signé la bande-son (20 et 21 avril au lieu unique), l’organiste Kali Malone & Macadam Ensemble (22 avril chapelle de l’Immaculée), une version de l’hypnotique Canto Ostinato jouée à huit mains par Piano Ensemble (23 avril au salon Mauduit). Le musicien a souhaité aussi rendre hommage au compositeur Ákos Rózmann, décédé en 2005 : sa Mässa, une œuvre de 7h30, sera diffusée en trois parties dans des conditions d’écoute immersive (les 22, 23 et 24 avril au lieu unique).

Pratique

Programmation complète sur le site du Festival Variations festival-variations.fr
Billetterie sur le site du lieu unique