2020-09-18T14:18:21Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/mpasqueobligation675.jpg

Actualités Publié le 18 septembre 2020

Port du masque obligatoire dans toute la ville de Nantes

Pour freiner l’évolution du virus, la préfecture, en concertation avec la Ville de Nantes, a étendu l’obligation du port du masque dans l’espace public. Depuis le samedi 12 septembre, chacun doit porter un masque, partout à Nantes ainsi qu’à Saint-Herblain, à Saint-Sébastien-sur-Loire, Bouguenais, Vertou, Carquefou, Orvault et Couëron.

Le masque est devenu un réflexe pour les Nantaises et les Nantais.
Le masque est devenu un réflexe pour les Nantaises et les Nantais.

Le virus continue de circuler sur le territoire. C’est pourquoi la Ville de Nantes travaille avec la préfecture et l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour surveiller de près l’évolution de l’épidémie et protéger la santé des Nantaises et des Nantais. Or, une augmentation régulière du nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 a été observée depuis plusieurs jours en Loire-Atlantique et à Nantes . D’après l’ARS, au 10 septembre, le taux d’incidence était de 57,5 cas pour 100 000 habitants (13,43 en août).

Cette évolution des conditions sanitaires a fait basculer le département en vulnérabilité élevée. Ainsi, pour éviter une deuxième vague de contamination, la préfecture a lancé un arrêté pour étendre l’obligation du port du masque dans l’espace public à l’ensemble de la ville de Nantes, ainsi qu’à Saint-Herblain, Saint-Sébastien-sur-Loire, Bouguenais, Vertou, Carquefou, Orvault et Couëron. Le port du masque reste également obligatoire dans les transports en commun, les lieux clos recevant du public et les commerces. Cette réglementation ne s’applique pas aux joggeurs et aux cyclistes.

Je sais bien les contraintes que ces mesures représentent pour chacun au quotidien. Mais le port du masque est nécessaire pour nous protéger, protéger les plus fragiles et les plus modestes. J’en appelle chacune et chacun à la responsabilité pour traverser cette période le plus sereinement possible. 

Johanna Rolland, maire de Nantes.

 

À noter

Cette mesure sanitaire est entrée en application le samedi 12 septembre, à 8h, et concerne toutes les personnes de plus de 11 ans. L’arrêté est valable de jour comme de nuit. Le non-respect de ces obligations expose les contrevenants à une amende de 135 €, et en cas de récidive dans les 15 jours, à une amende de 1 500 €.

Ces mesures ont une portée transitoire. Elles sont réversibles en fonction des indicateurs de l’épidémie. Il est important de continuer à respecter les gestes barrières.

Didier Martin, préfet de la région Pays de la Loire.

Ça peut vous intéresser :