2020-10-19T18:45:49Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/mpasqueobligation675.jpg

Actualités Modifié le 19 octobre 2020

Port du masque obligatoire dans toute la métropole nantaise

Le port du masque obligatoire sur l'espace public est étendu à toutes les communes de Nantes Métropole depuis le lundi 5 octobre 2020, à 8 heures. Et à l'ensemble du département de Loire-Atlantique depuis le 17 octobre.

Le masque est devenu un réflexe pour les Nantaises et les Nantais.
Le masque est devenu un réflexe pour les Nantaises et les Nantais.

Le virus continue de circuler sur le territoire. C’est pourquoi Nantes Métropole travaille avec la Préfecture et l’Agence régionale de santé (ARS) pour surveiller de près l’évolution de l’épidémie et protéger la santé des habitants. Une augmentation régulière du nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 est observée en Loire-Atlantique et à Nantes. Selon les données du 30 septembre, sur le territoire de Nantes Métropole, le taux d’incidence est de 89,7 pour 100 000 habitants (7% pour le taux de positivité).

Au regard de l’évolution de la situation sanitaire et dans le cadre du plan métropolitain de prévention protection renforcé signé le 25 septembre, le préfet et Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, ont décidé, sur proposition de l’ARS, de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du territoire de la métropole pour freiner la propagation du virus.

«Le nombre de cas positifs évolue lentement mais il ne cesse pas d’augmenter. Il nous faut continuer à agir en prenant des décisions proportionnées et adaptées à notre territoire », explique Didier Martin, préfet de Loire-Atlantique.

Pour les personnes qui pratiquent une activité sportive ou qui circulent à 2 roues (cyclisme, trottinette, etc.), le port du masque n’est pas obligatoire. Il est toutefois fortement recommandé, particulièrement dans les endroits fréquentés.

Le port du masque reste également obligatoire dans les transports en commun, les lieux clos recevant du public et les commerces.

Je sais bien les contraintes que ces mesures représentent pour chacun au quotidien. Mais le port du masque est nécessaire pour nous protéger, protéger les plus fragiles et les plus modestes. J’en appelle chacune et chacun à la responsabilité pour traverser cette période le plus sereinement possible. 

Johanna Rolland, maire de Nantes.

 

Au vu de l’avis sanitaire rendu par l’ARS, conjugué à l’interconnexion entre les villes de la métropole et aux flux de population qui se déplacent d’une ville à l’autre, l’activation de cette mesure était nécessaire.

Didier Martin, préfet de la région Pays de la Loire

À noter

Cette mesure sanitaire concerne toutes les personnes de plus de 11 ans.
L’arrêté est valable de jour comme de nuit
Le non-respect de ces obligations expose les contrevenants à une amende de 135 €, et en cas de récidive dans les 15 jours, à une amende de 1 500 €.

Bon à savoir

Où le masque est-il obligatoire en Loire-Atlantique ?

Dans toutes les communes du département, le port du masque est obligatoire dans l’espace public pour les personnes de plus de 11 ans. Cette obligation ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant une dérogation, aux personnes pratiquant une activité sportive et aux conducteurs de deux roues motorisées portant un casque avec visière baissée.
 • Dans la métropole nantaise : à Nantes, Bouguenais, Saint-Herblain, Saint-Sébastien-sur-Loire, Vertou, Couëron, Carquefou, Orvault, le port obligatoire du masque est obligatoire dans l’espace public. Il le sera aussi, à compter du 5 octobre, 8 h, à Basse-Goulaine, Bouaye, Brains, Couëron, Indre, La Chapelle-sur-Erdre, La Montagne, Le Pellerin, Les Sorinières, Mauves-sur-Loire, Rezé, Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, Saint-Jean-de-Boiseau, Saint-Léger-les-Vignes, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Luce-sur-Loire, Sautron et Thouaré-sur-Loire.

Ça peut vous intéresser :