2021-12-01T17:03:42Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/dechet-proprete/recyclage/prevention-dechets-675.jpg

Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés 2021-2026

En décembre 2021, Nantes Métropole adoptera son 3e programme de réduction des déchets. Du 12 juillet au 20 septembre 2021, elle avait mis à disposition des Métropolitains ce projet de Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) 2021-2026.

"Comment diminuer notre production de déchets ménagers ?"

En 40 ans, la quantité moyenne de déchets produite par chaque français a doublé ! Aujourd'hui, sur Nantes Métropole, chaque habitant jette en moyenne 421 kg par an, tri compris (donnée 2019). Et les 2/3 de nos poubelles bleues ne sont pas des ordures ménagères ! Biodéchets, emballages, papiers, textiles, petits objets, autant d'éléments qui pourraient mis ailleurs, évités, triés ou valorisés.

Avec ce 3e programme de réduction des déchets, Nantes Métropole veut diminuer de 20% les tonnages de déchets ménagers collectés d'ici 2030. Sont notamment ciblés : les déchets alimentaires, les emballages et plastiques, les textiles et objets réemployables. Et pour parvenir à cet objectif ambitieux, il faut l'adhésion de tous et l'engagement de chacun !

134 propostions déposées pour enrichir le programme

Entre juillet et septembre 2021, ce programme a été mis à disposition des Métropolitains. 134 propositions ont été déposées par 93 contributeurs, qui viennent enrichir le programme. 1/3 des remarques concernaient des sujets liés au tri des déchets et 2/3 aux enjeux de réduction des déchets (réduction des déchets alimentaires, compostage et broyage, limitation des emballages et plastiques, sensibilisation des publics et enfin l’action des industriels, entreprises et administrations).

C'est quoi la prévention des déchets ?

C'est éviter qu'une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet. On se situe donc en amont du cycle de vie des objets, au stade de leur production, de leur distribution et de leur consommation. Bien avant de trier, de recycler ou de valoriser des déchets. En résumé, la grande idée de la prévention, c'est que "le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas" !

Qui est concerné ?

Pour diminuer la production de déchets, chacun à son niveau est concerné :
    • les entreprises qui produisent ou distribuent des biens,
    • les consommateurs qui achètent ces biens.

De quels déchets parle-t-on ?

Le PLPDMA concerne les déchets qui sont de la compétence de Nantes Métropole :
    • les déchets des habitants (dits "ménagers"), ordures ménagères ou déchets triés dans le cadre du tri sélectif,
    • les déchets des entreprises, administrations et collectivités collectés en même temps que ceux des habitants (dits "assimilés").

Les déchets du bâtiment, industriels, agricoles ou de santé ne sont donc pas concernés par ce programme.

Quels sont les principaux objectifs chiffrés du PLPDMA d'ici 2030 ?

    • Réduire de 20% les déchets ménagers et assimilés par rapport à 2010 soit 356 kg/an/habitant de déchets (hors gravats) en 2030 contre 444 kg en 2010 (421 kg en 2019).
    • Atteindre 65% de déchets triés
    • Diviser par 5 le gaspillage alimentaire
    • Créer 50 nouveaux sites de compostage collectif par an
    • Doter 100% des habitants d'une solution de tri des biodéchets.

Comment on y parvient ?

Le PLPDMA se décompose en 8 axes, déclinés en différentes actions  :

    1. Informer et sensibiliser à la prévention des déchets
    2. Réduire le gaspillage alimentaire
    3. Valoriser au plus près les déchets alimentaires et de jardin
    4. Promouvoir une consommation sobre
    5. Allonger la durée de vie des objets et leur réemploi
    6. Devenir des collectivités exemplaires
    7. Encourager les professionnels et organisateurs d'évènements
    8. Etudier des financements incitatifs

Texte alternatif
Les étapes de construction du programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés 2021-2026 de Nantes Métropole