2020-11-18T15:07:01Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/commerces/Les%20Frangines675.jpg

Actualités Publié le 18 novembre 2020

Confinement : une carte pour localiser les bons petits plats à emporter

Continuer à travailler est vital pour les restaurants. Face au confinement, beaucoup ont opté pour la vente à emporter. Pour les aider, la CCI Nantes Saint-Nazaire lance une carte interactive, permettant de trouver facilement les commerces près de chez vous proposant un service de drive ou la livraison.

Cliquez sur la carte interactive
Cliquez sur la carte interactive pour consulter les restaurants ouverts ou qui maintiennent une activité de click and collect, vente à emporter ou livraison à domicile pendant le confinement.

« Mon mari ne voulait pas arrêter de travailler », indique Noéla Guérin. Dès l’entrée en vigueur du second confinement, Le Bouquet garni, restaurant « bistronomique » situé à la Chapelle-sur-Erdre, a dressé, comme en mai dernier, une nouvelle carte de menus à emporter. À Nantes, dans le quartier Chantenay, les deux frangines, Gwen Roujanski, à la tête des Frangines, resto-bar à tapas-bar, Karine Bourgeois, patronne d’À boire et à manger, bonne table de Nantes quasi voisine, et Pierre Martinuzzi, son chef cuistot, ont mis leurs savoir-faire culinaires en commun pour proposer, le midi, entrée, plat et dessert à grignoter à la maison.

L’annonce du reconfinement a été rude pour les restaurateurs. A Nantes comme ailleurs, nombre d’entre eux développent la vente à emporter pour pallier la baisse de recettes.

« Être ouvert a un côté psychologique. On voit du monde. C’est important pour la vie de quartier », témoigne Karine Bourgeois, au comptoir d’À boire et à manger. « Il faut ça pour vivre, renchérit Ludivine Giraudet, du Laurier fleuri à Vertou. Notre trésorerie a été touchée lors du premier confinement. Cette deuxième fermeture va être compliquée ». La gérante a fait les comptes : « Nous allons perdre au moins 60 % de notre chiffre d’affaires ». Le constat est peu ou prou identique pour les Frangines et pour Noéla et David Guérin. Malgré tout, la fidélité de leurs clients habituels et l’enthousiasme de nouveaux venus les réconfortent un tantinet.

Cuisinés, c’est emporté

Au menu du Bouquet garni, des plats élaborés gastros comme à l’habitude, avec selon les arrivages des produits bios et locaux : caüsa de pomme de terre, crevettes, avocat en entrée, volaille fermière, risotto pour le plat, et en dessert, douceur de figue. Entre autres mets, pour croquer l’esprit de la cuisine du Laurier fleuri, testez les noix de Saint-Jacques rôties sur son écrasé de pomme de terre au beurre fumé ou le coing poché et son crémeux citron.

À Nantes, Gwen Roujanski, à la tête du resto-bar à tapas-bar les Frangines, Karine Bourgeois, patronne d’À boire et à manger, et son chef cuistot Pierre Martinuzzi ont mis leurs savoir-faire culinaires en commun pour proposer des menus du midi à emporter.
À Nantes, Gwen Roujanski, à la tête du resto-bar à tapas-bar les Frangines, Karine Bourgeois, patronne d’À boire et à manger, et son chef cuistot Pierre Martinuzzi ont mis leurs savoir-faire culinaires en commun pour proposer des menus du midi à emporter.

Chez les Frangines, au menu du moment : velouté de champignon au lard, burger, « avec des pains de chez Sofresh burger » - pour carnassiers ou végétariens -, frites et, pour finir en « gourmandise, brioche fourrée crème pâtissière au chocolat. Les deux restauratrices servent une cinquantaine de repas en moyenne, « 80 » les bons midis. « Certains de nos clients commandent deux fois par semaine. Ça fait plaisir », sourit Ludivine Giraudet. « On continue à travailler. Même si c’est peu, on garde le moral », complète Noéla Guérin.

Pour en savoir plus sur les restaurants

GEO’Local 44, une carte interactive en soutien aux commerces de proximité

En attendant des jours meilleurs, la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nantes Saint-Nazaire, en partenariat avec la confédération des petites et moyennes entreprises (CPME 44), l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH44), le groupe national des indépendants (GNI Grand Ouest), Nantes Métropole et les associations de commerçants Plein Centre, Unacod et Shopping Saint-Nazaire, mettent en ligne une carte de géolocalisation, GEO’LOCAL 44, des commerces de proximité, restaurants notamment, assurant ventes à emporter ou livraison à domicile.

« Cet outil permet aux consommateurs de trouver facilement, en quelques clics, l’ensemble des commerces à proximité de leur domicile par secteurs d’activité. Cette carte interactive recense les commerces ouverts, leur adresse, leurs horaires d’ouvertures, les établissements proposant la livraison, et ceux proposant un service de drive ou de click & collect. L’enregistrement sur la carte est gratuit », indique la CCI. Quelque 400 commerçants et restaurants du département y figurent d’ores et déjà. Elle est « complémentaire de la plateforme MaVilleMonShopping.fr », précise la CCI.

Pour en savoir plus sur GEO’LOCAL44

Ça peut vous intéresser