2020-01-31T18:17:59Z https://metropole.nantes.fr/files/images/vie-institutions/competences-metropole/energie1920.jpg
L'énergie

L'énergie

La politique publique de l’énergie est le fer de lance de la lutte contre le changement climatique que Nantes Métropole a formalisé dans la feuille de route transition énergétique et le Plan climat air énergie.

Dans le cadre de la feuille de route de la transition énergétique votée en 2018, Nantes Métropole s’est fixé pour objectif d’atteindre 50% d’énergies locales et renouvelables en 2050. Cet objectif ambitieux sera atteignable si la métropole réduit dans le même temps ses consommations d’énergie.
Dans le même temps Nantes Métropole œuvre pour un accès à l’énergie pour tous.

La consommation d’énergie du territoire

Le secteur des transports est le 1er poste de consommation d’énergie du territoire, suivi du logement résidentiel (32 % des consommations), du tertiaire (18 % des consommations), de l’industrie (13 % des consommations) et enfin de l’agriculture (2 % des consommations).
Les produits pétroliers constituent la principale énergie utilisée sur le territoire (39%). Le gaz naturel et l’électricité représentent respectivement 28 % et 26 % des consommations et les autres énergies (biomasse…) 7 % des consommations.

Réduire les consommations d’énergie au bénéfice de tous…

Le secteur des transports et du logement étant les deux secteurs les plus consommateurs d’énergie (respectivement 35 % et 32% des consommations du territoire), la métropole agit sur ces deux leviers pour diminuer ses consommations.
C’est dans cette logique que la politique de déplacements de Nantes Métropole agit notamment sur les mobilités apaisées et l’utilisation collective et raisonnée de la voiture. Sur le volet du logement résidentiel, la Métropole propose avec MonProjetRénov, un dispositif d’aide à la rénovation énergétique, avec des aides renforcées pour les ménages plus modestes. Objectif : faire de la métropole un territoire zéro passoire énergétique.

… et développer la production d’énergies locales renouvelables

L’objectif de la métropole est de produire localement d’ici 2050 la moitié des énergies dont elle a besoin, et que ces énergies soient renouvelables ou de récupération : solaire, réseaux de chaleur, éolien, biomasse, biogaz... Les entreprises du territoire sont elles aussi accompagnées pour développer les énergies renouvelables dans la production de chaud ou froid.

avec le solaire...

Avec son plan soleil lancé en 2015, la métropole soutient le photovoltaïque, pour produire de l’électricité ou de la chaleur.

3 grandes centrales photovoltaïques ont été installées sur le territoire en 2019 :

De leur côté, les particuliers peuvent évaluer le potentiel solaire de leur toiture.

Nantes Métropole et la ville de Nantes s’engagent à faire preuve d’exemplarité en matière de consommation d’énergie et d’utilisation d’énergies renouvelables : 14 sites ont été retenus pour l'installation de panneaux photovoltaïques en 2019-2020.

… la chaleur renouvelable

Un réseau de chaleur est un ensemble d’installations qui produit et distribue de la chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire) à plusieurs bâtiments. Ces réseaux de chaleur sont alimentés par des énergies renouvelables (chaufferies bois) et récupérables (chaleur issue des centres de valorisation des déchets), qui permettent de maîtriser les coûts de chauffage des logements raccordés.

L’objectif de la métropole est d’alimenter au moins 30 000 logements sur son territoire d’ici 2020 par des réseaux de chaleur, dont 50 % des logements sociaux de la Ville de Nantes. La métropole compte à ce jour 7 réseaux de chaleur.

Chiffres clés

12,9 Twh de consommation d’énergie du territoire

35 % de l’énergie est consommée par le secteur du transport

32 % de l’énergie est consommée par le logement

110 km de réseau de chaleur

63 % d’énergies renouvelables et récupérables fournies par les réseaux de chaleur

Ça peut vous intéresser