2019-03-26T14:45:40Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/dialogue-citoyen/15%20lieux/Inaugfreshheure675.jpg

Publié le 26 mars 2019

15 lieux à réinventer : les projets prennent vie !

Jeudi 21 mars, Johanna Rolland inaugurait l’espace Fresch’heure, l’un des 14 projets élus par les Nantais, pour donner un nouveau souffle à des lieux ou des espaces verts de la ville. L’occasion de faire le point sur l’état des chantiers.

L'équipe de Fresch'heure.
L'équipe de Fresch'heure.

C’est le premier jour du printemps et la journée internationale des forêts : le moment est tout choisi pour inaugurer la mise en route de cette friche verte, située à Fresche Blanc, en face des Facultés dans le quartier Nord de la ville. L’espace Fresch’heure, projet porté par Paul Bredontiot et soutenu par l’association Nantes Ville Comestible, devrait permettre aux riverains et aux étudiants de bénéficier d’un lieu de vie tourné vers la nature et l’agriculture urbaine. « La nature en ville permet de créer du lien, d’inventer des solutions d’avenir, porteuses de sens », souligne Johana Rolland, maire de Nantes. Après l’espace vert « Au pied d’un if », dédié à la création poétique et lancé depuis janvier dans le quartier Doulon-Bottière, il s’agit du deuxième de ces « 15 lieux » à voir le jour.

Sortie de terre pour le printemps

Il y a 9 mois, 41 dossiers étaient sélectionnés dans le cadre de l’appel à créativité ‘15 lieux à réinventer’, et soumis au vote du public nantais. 14 lieux (le 15ème, le Caillou à Chantenay, n’ayant pas reçu de proposition), emblématiques ou méconnus, répartis dans tous les quartiers de la ville, ont ainsi trouvés des porteurs de projets. La cocotte en verre de l’Ile de Versailles abritera en juin une cantine solidaire,  l’espace Babonneau dans le quartier des Dervallières accueillera, à partir de mai, un potager expérimental et familial, tandis que la salle Bretagne sera reprise par l’association Big city Life qui en assurera une programmation culturelle éclectique. Parmi les heureux élus, neuf sont déjà ou seront prêts d’ici l’été 2019, deux verront le jour à la rentrée et trois sont encore en cours de concrétisation. « Les projets choisis sont tournés vers les cultures urbaines, engagés dans la lutte contre l’isolement et la précarité, ou ancrés dans une transition écologique du quotidien, ils portent tous une dimension très positive », rappelle Johanna Rolland.

Une vision citoyenne et collective

Consolider les démarches, aménager les lieux, trouver des financements pour les frais de fonctionnement, organiser des réseaux dans les quartiers, etc. Depuis la rentrée 2018, les échanges sont nombreux entre les citoyens, les collectifs, les associations et les acteurs de l’économie sociale et solidaire qui développent ces projets, mais aussi avec les riverains et les services de la Ville. Un travail collectif, réalisé « en bonne intelligence », comme le note Yann Lescouarch, de Nantes Ville Comestible. « L’espace Fresh’heure a été bâti autour du dialogue avec les riverains et les étudiants, la bonne tenue du lieu dépend beaucoup de leur implication ». Pour l’inauguration, ils sont donc venus nombreux, sous le soleil, écouter la fanfare de l’Ecole Centrale et planter les premiers arbres et arbustes fruitiers de ce lieu réinventé en forme de verger urbain.

Première distribution d’invendus à Guinaudeau jeudi 28 mars

L’association DLC propose une première distribution de produits invendus jeudi 28 mars de 15h à 18h à Guinaudeau (à l’angle des rues Batonnier Guinaudeau et de la Verrerie, arrêt Chantiers Navals). D’autres animations, comme une "disco soupe" seront organisées en parallèle.

Nous souhaitons créer un lieu d'échange et de mise en places de bonnes pratiques en matière de lutte contre le gaspillage et de gestion des déchets organiques. Sous réserve de mobiliser suffisamment de bénévoles motivés, nous pourrons envisager le développement d'un jardin d'hiver (ombragé).

L'association DLC

Inauguration du Cours Cathuis le 6 avril

Ce terrain de pétanque en friche a été réaménagé par les habitants et les commerçants du Grand Méchant Nous. Des totems en bois et un composteur ont été installés tandis que l'endroit a été refleurit. Rendez-vous le 6 avril 2019 à 10h pour un temps convivial, puis à 11h pour l'inauguration officielle. Débuteront ensuite des ateliers de peinture, de plantation ou de bricolage, pour les riverains ou nantais qui souhaitent apprendre ou s'approprier le lieu.

La Liste des lieux réinventés par les Nantais

(L’espace intitulé « Le Caillou » n’a pas trouvé de repreneur.)

L'info en plus