2019-04-03T10:23:41Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/dialogue-citoyen/Grand%20debat/debatcreateurs675.jpg

Actualités Publié le 03 avril 2019

Un showroom pour développer l’autonomie des personnes âgées

Les travaux menés dans le cadre du Grand Débat sur la longévité donneront lieu, en septembre, à l’ouverture d’un espace d’exposition dédié aux solutions favorisant le maintien à domicile.

Les
Les "créateurs" préparent un showroom à visiter au Fetival du Grand Débat.

Jeudi 28 mars, la communauté des Créateurs, constituée pour alimenter ce troisième grand débat métropolitain, se retrouvait pour une dernière séance de travail. Depuis deux mois, guidés par une ergothérapeute et un designer, ce groupe d’une quinzaine de personnes réfléchit en effet à la mise en place d’un showroom, qui verra le jour d’ici quelques mois. « Cet espace présentera des solutions concrètes pour permettre aux personnes âgées de vivre chez elles, le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions. C’est l’un des grands enjeux de ce débat sur la longévité », rappelait alors Claudine Chevallereau, vice-présidente de Nantes Métropole, venue assister à la restitution de ces réflexions.

Un « chez soi » modulable

Dédié avant tout aux particuliers, et imaginé comme une véritable maison aux pièces modulables, ce showroom permettra de se projeter pour imaginer des solutions techniques, adaptées aux problèmes de santé et aux cadres de vie des personnes concernées par la dépendance. Un jeu de mise en situation, type escape game, a même été pensé pour accompagner les visiteurs dans la compréhension de ces obstacles du quotidien. Mobilité réduite, baisse de la vision, etc.

De nombreuses contraintes doivent en effet être intégrées pour développer au mieux l’autonomie à domicile. Composée de citoyens seniors et de professionnels du secteur, la communauté des Créateurs a ainsi pu croiser les regards pour couvrir un large spectre de besoins. Pour Anne-Sophie, de l’association Aide à Domicile pour Tous, « il faut changer les mœurs sur la dépendance. Ce lieu proposera des ressources pour les professionnels et des solutions adaptées aux particuliers, pour éviter les placements systématiques en établissements ».

En attendant l’ouverture, prévue en septembre, rendez-vous dans quelques semaines au Festival Citoyen, où l’on pourra visiter, en avant-première, l’une des pièces de ce « chez soi du futur ».

Ça peut vous intéresser