2019-10-25T11:51:37Z https://metropole.nantes.fr/files/images/jeunesse/creative-generation/ncg2019-675.jpg

Actualités Publié le 25 octobre 2019

Dix projets métropolitains au forum Nantes Creative Generations

Jeudi 24 octobre, 60 jeunes Européens sont venus présenter leurs projets à Europa Nantes dans le cadre de Nantes Creative Generations. Parmi les 20 projets mis en avant, 10 sont issus de Nantes et de la métropole.

Les jeunes Européens porteurs de projets posent dans la bonne humeur
Les jeunes Européens porteurs de projets posent dans la bonne humeur

Ils se prénomment Elena, Monamey, Laramie, Diego, Rosa Maria, Tyume. Ils sont Nantais, Turinois, Bruxellois ou encore Saint-Pétersbourgeois. Ils ont 26 ans en moyenne et tous sont venus présenter leurs projets citoyens et innovants dans le cadre de la 11e édition de Nantes Creative Generations. Au total, près de 60 jeunes Européens se sont retrouvés pour échanger, partager leur vision de la société avec un même objectif : le renforcement du « vivre-ensemble ». Jeudi 24 octobre, à l’occasion  d’une rencontre ouverte à tous à Europa Nantes, 20 projets, dont 10 issus de Nantes et de la métropole, ont été présentés : Label Ville, Le droit d’exister, Recto Verso, Rendre visible l’invisible, Jeu du Phoenix, Europe mon amour, Les aventuriers de la transition, Expo photo ordinaire, Petits Pieds Nantais, Jeux LSF.

 

Ça nous fait voyager !

Clément et Elena. Les Aventuriers de la Transition

Clément et Elena s'engagent en faveur de l'écologie.
Clément et Elena s'engagent en faveur de l'écologie.

Avec Les Aventuriers de la Transition, Clément et Elena mènent l’enquête grâce au format du podcast. « Nous voulons délivrer un message plus positif, non culpabilisant et davantage tourner sur les actions que l’on peut mettre en œuvre pour l’écologie, expliquent les deux jeunes Nantais. On veut montrer que les gens agissent en faveur de l’environnement, font des choses simples, faciles à mettre en place. » Et grâce au Nantes Creative Generations, ils ont pu faire connaissance, nouer des relations avec d’autres porteurs de projets : « C’est intéressant de mêler nos regards avec des jeunes issus d’autres pays. On échange, ça nous permet d’ouvrir des perspectives. Et ça nous fait voyager, aussi ! »

Nantes Creative Generations nous pousse à adopter une nouvelle vision, un nouveau regard.

Anne-Claire, Laramie et Louise. Le droit d’exister 

Anne-Claire, Louise et Laramie militent pour plus de tolérance.
Anne-Claire, Louise et Laramie militent pour plus de tolérance.

Laramie, Louise et Anne-Claire mettent à profit leur talent théâtral pour délivrer un message de tolérance avec Le droit d’exister : « C’est une suite de textes écrits par des comédiens qui les ont ensuite joués. C’est à la fois un recueil et une performance. On veut parler de différents sujets de société, parfois tabous, violents, comme le harcèlement, témoigne Laramie. On souhaite aussi déconstruire des a priori. Aujourd’hui, on veut partager notre projet, que les gens essayent de comprendre nos ressentis. Et Nantes Creative Generations nous pousse à adopter une nouvelle vision, un nouveau regard sur notre projet, à nous enrichir au contact d’autres jeunes Européens. »

Ça peut vous intéresser