2019-04-03T15:47:42Z https://metropole.nantes.fr/files/images/enseignement-recherche/numerique/frenchtech/french-teck675.jpg

Actualités Publié le 03 avril 2019

La métropole nantaise devient « Capitale French Tech » !

Après sa labellisation comme « French Tech » en 2014, la métropole nantaise vient d’être nommée « Capitale French Tech » par l’État.

Le Web2day a lieu tous les ans à Nantes et met à l’honneur les entrepreneurs et les technologiques de demain.
Le Web2day a lieu tous les ans à Nantes et met à l’honneur les entrepreneurs et les technologiques de demain.

« C’est une bonne nouvelle pour l’attractivité, pour la transformation numérique des filières économiques et pour l’emploi ! » Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, s’est félicitée, mercredi 3 avril, de la nomination de la métropole nantaise comme « Capitale French Tech » pour les trois années à venir. Déjà labellisée « French Tech » par l’État en 2014, Nantes confirme ainsi sa place dans les 13 écosystèmes les plus numériques de France.

« À travers ce label, c’est le dynamisme de notre écosystème et des startups de tous les secteurs économiques du territoire nantais qui est mis en avant, la reconnaissance de la maturité de notre écosystème qui a passé un cap depuis les inflexions fortes menées sur les Deep Tech et la Tech for Good, souligne Johanna Rolland. C’est aussi la reconnaissance de l’engagement des entrepreneurs, de tous les acteurs engagés dans le développement économique du territoire, en partenariat et soutien de Nantes Métropole pour ainsi franchir une nouvelle étape et changer d’échelle. Une fois encore c’est la preuve que Nantes est une métropole qui compte sur la place de l’innovation et du numérique en France. »

Une feuille de route autour de 5 axes

La French Tech Nantes va disposer de son bâtiment totem, les anciennes halles Alstom réhabilitées, afin de mettre en œuvre la stratégie nationale de la French Tech et de rassembler sa communauté. Sa feuille de route pour les trois années à venir s’articule autour de 5 axes : le déploiement des startups en hypercroissance (ladvize, Gens de confiance, Akénéo), l’attractivité des talents et la diversité dans les métiers numériques et technologiques, le développement international, la dynamique Deep Tech (innovations de rupture) ainsi que les projets à impact positif environnemental, social ou sociétal.

5 722 emplois ont été crées depuis le début de la démarche Nantes Tech sur la métropole Nantes//Saint-Nazaire

Ça peut vous intéresser