2019-04-10T11:38:15Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/transition-energetique/transition-energiecp675.jpg

Actualités - Mis à jour le 10 avril 2019

Transition énergétique : la Métropole avance et invente le bureau de la Terre

400 jours après l'adoption de la feuille de route transition énergétique, la Métropole et ses partenaires ont fait un point sur son avancement. Et annoncé le lancement d'un nouvel outil qui facilitera la concrétisation des projets.

Inondations au Nebraska, cyclone Idai au Mozambique... Le changement climatique est à l'oeuvre et chaque semaine ou presque nous démontre son impact dramatique. Une réalité que la Métropole a parfaitement en tête et qu'elle tente de combattre à son échelle, grâce à la feuille de route transition énergétique, adoptée en février 2018. Un peu plus d'un an après, l'heure n'est pas encore au bilan, mais au point d'étape.

Des hommes et des femmes se lèvent pour dire que le temps n'est plus aux mots, mais aux actes. C'est le message de la jeunesse. (...) Nous avons mis la métropole nantaise sur le chemin de la transition énergétique, ce sera un des acquis de ce mandat d’avoir accéléré sur ce thème si important. Cette transition est l'axe central sur lequel gravitent toutes les politiques publiques. C'est un projet puissant, ambitieux et concret qui a fait l'objet d'une mobilisation large (entreprises, citoyens, collectivités).

Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole.

Une transition au bénéfice de 100% des habitants

Mieux se déplacer, vivre dans des logements plus sobres, ce sont deux pistes importantes pour la transition énergétique à la nantaise. "On mesure de plus en plus que le règne de la voiture individuelle est derrière nous, pose Johanna Rolland. Il faut donc rendre l'usage de la voiture plus efficace et proposer des alternatives pertinente. C'est le sens de notre investissement majeur sur les transports en commun." La Métropole a fait le choix de densifier son réseau, en créant deux nouvelles lignes de chronobus (C9 et C20), d'en prolonger une autre (C3), et d'introduire le e-busway, busway électrique qui fera son apparition en novembre 2019. Le conseil métropolitain votera en outre début avril la fin des bus diesel pour 2025. Enfin, 3830 places de P+R ont été créées pour encourager les habitants à prendre ces transports en commun. Fin 2019 sera aussi le lancement de LiberTAN covoiturage. Son principe : rémunérer les conducteurs qui partagent la voiture et augmenter ainsi le nombre d'occupant des véhicules.

Dans le domaine de l'habitat, l'aide à la rénovation énergétique a été fortement accentuée. Nantes Métropole investit 56M€ sur le sujet entre 2018 et 2025 pour doubler le nombre de logements rénovés par an. Des aides disponibles via une plateforme web unique, Mon projet Renov', qui peuvent atteindre 70% du coût des travaux pour les ménages les plus modestes.

L'action est nécessaire, il faut l’accélérer. Il y a urgence absolue à changer d’échelle, de modèle. Avec le Grand débat, nous avons engagé des choses, nous avons essayé de faire un débat de l’action. Dans la suite de la feuille de route, il y a un challenge énorme : concrétiser les actions.

Julie Laernoes, vice-présidente de Nantes Métropole à la transition écologique et au climat.

Une transition valorisant 100% des ressources du territoire

C'est l'expression la plus immédiate de la transition énergétique : à terme, le territoire doit produire une part plus importante de son énergie. L'objectif est d'atteindre 50% d'énergies locales renouvelables en 2050.

Pour cela, la Métropole a mis en place un Plan soleil, qui se traduit par trois projets de centrales photovoltaïques, sur le toit du MiN (3 hectares de panneaux photovoltaïques), sur les ombrières du Zénith, et bientôt une centrale au sol à la station de Tougas à Saint-Herblain. De quoi multiplier par 2,5 la production d'énergie photovoltaïque du territoire depuis 2017. "La dynamique sera renforcée par le nouveau PLUM pour que tous les toits de la métropole soient utiles, complète Johanna Rolland. On se met en situation d’accompagner les privés et  les citoyens. On rêve de créer la première canopée urbaine de France."

La Métropole développe aussi son réseau de chaleur de façon significative. 7 réseaux existent aujourd'hui sur le territoire. Depuis 2013, plus de 21 000 nouveaux logement sont été raccordés aux réseaux de chaleur, ainsi que de nombreux équipements.

Enfin, nos déchets doivent à terme devenir une ressource eux aussi. C'est dans cette optique que Nantes Métropole encourage le compostage via une aide financière pour l'achat de composteurs individuels ou de lombricomposteurs. Cette aide est passée de 20 à 30€ pour les premiers, de 20 à 40€ pour les seconds.

Nous avons profité de notre déménagement dans la métropole pour accélérer sur ce sujet, plus réfléchir à notre démarche personnelle sur les déchets, l’énergie, comment l'on vit. Nous avons envie de planter des petites graines pour que nos enfants soient des citoyens responsables plus tard. Je fais partie de la COTE. Nous sommes là pour suivre les 33 engagements pris par Nantes, s’ils sont mis en place, comment. Il y a du travail.

Stéphanie AIral-Deleu, habitante de Sainte-Luce-sur-Loire et membre de la COTE.

Une transition 100% citoyenne

Au quotidien, nous pouvons agir pour lutter contre le changement climatique. C'est le sens des défis famille à énergie positive ou famille zéro déchet qui se tiennent chaque année sur le territoire. En 2018, les participants au premier ont réduit de 12% leur consommation d'énergie, soit une économie de 200€, et ceux qui ont pris part au second sont parvenus à diminuer de 35% leurs déchets, soit une diminution de 14% du gapsillage alimentaire. La nouvelle saison des défis démarrera en juin, avec un troisième défi destiné aux familles, le défi familles à alimentation positive, et deux défis concernant les déplacements domicile travail, le défi covoiturage et le défi télétravail.

La Métropole travaille en outre avec les entreprises du territoire pour développer la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), qui vise à faire entrer les valeurs du développement durable dans la stratégie de ces dernières.

L'info en plus

Le bureau de la Terre, un nouvel outil au service de la transition

C'est la nouvelle adresse indispensable pour les citoyens, associations, organismes... porteurs de projet en lien avec la transition énergétique. Son objectif : orienter ces porteurs de projets vers les dispositifs existants, les bons interlocuteurs. Un espace ressource indispensable qui sera aussi à la manoeuvre d'un nouveau rendez-vous, les Midis de la Transition énergétique, voués à impulser, partager et soutenir les projets sur des thématiques données.

Ça peut vous intéresser