2019-05-24T14:09:10Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/jardin%20extraordinaire/1jardinextra675.jpg

Actualités Publié le 24 mai 2019

À Miséry, le Jardin extraordinaire prend forme

Le parc public de 3,5 ha, futur écrin de l’Arbre aux hérons, doit accueillir ses premiers promeneurs en septembre 2019. À quatre mois de l’ouverture, découvrez comment se métamorphose l’ancienne carrière de Chantenay !

Le Jardin extraordinaire en cours d’aménagement : accessible à tous, sécurisé, le 101e parc urbain nantais s’annonce extraordinaire à plus d’un titre.
Le Jardin extraordinaire en cours d’aménagement : accessible à tous, sécurisé, le 101e parc urbain nantais s’annonce extraordinaire à plus d’un titre.
Consolidé par des centaines de barres de fer, le flanc ouest de la carrière supporte deux des belvédères en surplomb du site : rue de Lusançay et à mi-chemin de l’escalier menant rue Joseph-Cholet.
Consolidé par des centaines de barres de fer, le flanc ouest de la carrière supporte deux des belvédères en surplomb du site : rue de Lusançay et à mi-chemin de l’escalier menant rue Joseph-Cholet.
Le parcours de l’eau forme un élément structurant du jardin, en liant le coteau granitique et la Loire. « Chaque pierre a été cherchée une par une », explique Romaric Perrocheau, chef de projet du Jardin extraordinaire au Service des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Nantes.
Le parcours de l’eau forme un élément structurant du jardin, en liant le coteau granitique et la Loire. « Chaque pierre a été cherchée une par une », explique Romaric Perrocheau, chef de projet du Jardin extraordinaire au Service des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Nantes.
Perspective 3D du site : le micro climat de +4°C dans la carrière permet d’y introduire des plantes tropicales, exotiques… (© Phytolab)
Perspective 3D du site : le micro climat de +4°C dans la carrière permet d’y introduire des plantes tropicales, exotiques… (© Phytolab)
Conçue par la PME chapelaine Arrosage System, sur un principe de fontaine en circuit fermé, la cascade soulignera le dénivelé de 25 mètres.
Conçue par la PME chapelaine Arrosage System, sur un principe de fontaine en circuit fermé, la cascade soulignera le dénivelé de 25 mètres.
La rivière pourra être traversée grâce à deux passerelles et ce chemin de pierres plates.
La rivière pourra être traversée grâce à deux passerelles et ce chemin de pierres plates.
Près de 200 espèces végétales sont plantées au cours de la première phase de travaux. Des espèces étonnantes par leurs feuillages, leurs couleurs, leurs floraisons, parfois tout droit sorties de l’univers de Jules Verne.
Près de 200 espèces végétales sont plantées au cours de la première phase de travaux. Des espèces étonnantes par leurs feuillages, leurs couleurs, leurs floraisons, parfois tout droit sorties de l’univers de Jules Verne.
Le Jardin extraordinaire illustre ce que sera la ville de demain : une ville végétale et non seulement minérale.
Le Jardin extraordinaire illustre ce que sera la ville de demain : une ville végétale et non seulement minérale.
Le futur parc s’inscrira dans le projet de « l’Étoile verte », qui reliera à terme tous les espaces verts et les coulées vertes nantais (perspective 3D © Phytolab).
Le futur parc s’inscrira dans le projet de « l’Étoile verte », qui reliera à terme tous les espaces verts et les coulées vertes nantais (perspective 3D © Phytolab).
Livré début 2020, l’escalier conçu par François Delarozière, directeur artistique des Machines de l’île, reliera le square Schwob et le Jardin extraordinaire en contrebas (modélisation 3D – document de travail © Compagnie La Machine).
Livré début 2020, l’escalier conçu par François Delarozière, directeur artistique des Machines de l’île, reliera le square Schwob et le Jardin extraordinaire en contrebas (modélisation 3D – document de travail © Compagnie La Machine).
La démolition de l’ancien garage et la transformation de l’immeuble Cap 44 ouvriront le site vers la Loire.
La démolition de l’ancien garage et la transformation de l’immeuble Cap 44 ouvriront le site vers la Loire.
Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, rappelle l’ambition du jardin extraordinaire : « Donner à vivre la nature en plein cœur de la ville, et devenir un des éléments de ce cœur de la métropole que nous construisons, du Bas-Chantenay à Pirmil-les Isles en passant par l’Île de Nantes. »
Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, rappelle l’ambition du jardin extraordinaire : « Donner à vivre la nature en plein cœur de la ville, et devenir un des éléments de ce cœur de la métropole que nous construisons, du Bas-Chantenay à Pirmil-les Isles en passant par l’Île de Nantes. »