2019-06-19T16:57:26Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/les%20sorinieres/coeursorinieres675.jpg

Actualités Publié le 19 juin 2019

Bientôt un nouveau « cœur de ville » aux Sorinières

Très attendu, le chantier de réaménagement du centre-ville des Sorinières débutera dès le mois d’octobre 2019, pour une livraison des premières constructions en 2021.

Vue du projet « Cœur de Ville » aux Sorinières / © Atréalis.
Vue du projet « Cœur de Ville » aux Sorinières / © Atréalis.

Cette friche qui fait face à la mairie, les Soriniérois la connaissent bien. Depuis que les usines Marais, spécialisées dans le conditionnement de légumes, ont déplacé leurs activités il y a 10 ans, elle semble attendre patiemment de reprendre vie. « Après plusieurs rebondissements, nous sommes très heureux de voir ce projet sortir de terre », annonce Christelle Scuotto, maire des Sorinières. L’opération de réhabilitation de cet espace de 2 hectares aura en effet mis du temps à éclore, ralentie par des difficultés foncières et organisationnelles. Mais depuis 2017, les choses bougent. Les travaux de déconstruction, d’assainissement et de mise en œuvre des réseaux publics ont été réalisés, et d’ici 2023, commerces, logements et place publique devraient voir le jour en plein centre de la ville.

S’intégrer à la vie de la commune

« C’est une opération de renouvellement urbain qui illustre tout à fait notre volonté de reconquête des friches industrielles, afin de réduire la consommation de nos espaces naturels ou agricoles », explique Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole chargé de l’urbanisme et de l’habitat. Cette zone d’aménagement concerté (ZAC) au cœur des Sorinières, fruit d’un travail collectif entre le promoteur Atréalis, le bailleur social Atlantique Habitations, la société publique LOMA et la Ville, est soutenue par la Métropole à hauteur de 4,7 millions d’euros (sur 9,2 millions de coût global). De nombreuses conditions ont été mises en place pour en faire un lieu bien intégré à la vie communale. Cheminement doux, stationnements et végétalisation permettront à chacun de circuler en toute quiétude. Côté logement, un accompagnement spécial a été mis en place pour permettre la primo-accession et favoriser les propriétaires occupants, qui représentent d’ores et déjà 66 % des acquéreurs. Pour les commerces, c’est la mixité qui prévaut et là aussi, les acteurs de la ville ont été privilégiés, dans l’optique de favoriser le dynamisme déjà présent.

Un chantier en deux temps

La réalisation du projet a été prévue sur deux périodes. D’abord l’îlot Sud et la place du marché : au deuxième trimestre 2021, plusieurs commerces pourront déjà ouvrir leurs portes et 75 logements seront livrés, dont 30 % destinés aux logements sociaux, aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées. Les travaux de l’îlot Nord débuteront ensuite, pour s’achever deux ans plus tard, en 2023, avec la construction d’une moyenne surface, d’un bar-brasserie et de 81 logements supplémentaires. « Tout au long du chantier, des moments d’échanges seront organisés avec les habitants pour les informer de façon pédagogique sur l’avancée des opérations », souligne Pierre-Olivier Desaubliaux, d’Atréalis. Une première réunion est prévue fin septembre. De quoi patienter, en attendant de découvrir le visage du nouveau cœur des Sorinières.

Plus d'informations sur le site Internet Atrealis

Ça peut vous intéresser