2019-05-27T14:43:20Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/solitaire-figaro/solitaire-figaro-675.jpg

Actualités Publié le 27 mai 2019

Solitaire du Figaro : les 47 skippers sont arrivés

Nantes accueille la 50e édition de la Solitaire Urgo Le Figaro. Une grande première à laquelle prendront part les stars de la discipline. 

47 skippers prendront le départ de Nantes le 2 juin pour la première étape, qui les mènera à Kinsale en Irlande.
47 skippers prendront le départ de Nantes le 2 juin pour la première étape, qui les mènera à Kinsale en Irlande.

Michel Desjoyeaux, Loïck Peyron, Armel Le Cléac’h, Yann  Eliès… Les plus grands noms de la voile ont rendez-vous à Nantes pour la Solitaire Urgo Le Figaro, à partir de ce lundi 27 mai et jusqu’au départ prévu le 2 juin. La 50e édition de cette célèbre course au large s’amarre pour la première fois dans la ville d’Éric Tabarly. Quatre étapes sont au programme entre Nantes, Kinsale (Irlande), Roscoff et Dieppe. « Accueillir des grands événements sportifs fait partie de notre stratégie, cela contribue au rayonnement de la métropole nantaise et met en lumière la pratique de la voile qui est importante sur notre territoire », souligne Fabrice Roussel, vice-président de Nantes Métropole.

Les 47 skippers au départ prendront les commandes d’un nouveau bateau : le Figaro Bénéteau 3. Fabriqué dans les chantiers de Cheviré à Nantes, ce monocoque est le premier à être équipé de foils – ces ailerons qui permettent de gagner en vitesse. « On a tous le même voilier, c’est le marin qui fait la différence. On n’a pas le choix, si on brille, c’est grâce à nous et si on est mauvais, idem », sourit Michel Desjoyeaux, le triple vainqueur de l’épreuve. Le skipper nantais Pierre Leboucher entend bien en profiter pour sa 3e participation à la Solitaire Urgo Le Figaro. « Avec ce nouveau bateau, nous repartons tous de zéro, à armes égales », savoure le marin de 38 ans. De quoi espérer jouer des coudes avec les légendes de la voile.

Un village quai de la Fosse

Avant le début des hostilités début juin, les Nantais peuvent admirer les bateaux et rencontrer les skippers pendant une semaine autour du village mis en place quai de la Fosse. « Les voiliers seront au cœur de la ville pendant une semaine, c’est vraiment très sympathique de pouvoir accéder à la plaisance comme cela », se réjouit Michel Desjoyeaux.

« Cette course emblématique met en lumière les plans voile, aviron ou kayak créés par la Ville, dont certains skippers aujourd’hui engagés ont pu bénéficier, explique Ali Rebouh, adjoint aux sports de la Ville de Nantes. Elle permet aussi à tous de participer par le biais d’actions périphériques, comme lors d’ateliers avec les skippers dans les écoles ». C’est justement grâce au plan voile que Pierre Leboucher poursuit son rêve aujourd’hui. « Ça m’a permis de continuer la voile et de m’épanouir dans le secteur », assure-t-il. Après Débord de Loire, les 25 et 26 mai, et avant La Mer XXL, du 29 juin au 10 juillet, Nantes n’a jamais aussi bien portée sa devise : « Favet Neptunus Eunti » (Neptune favorise ceux qui osent).

 

À noter

La Solitaire Urgo Le Figaro, 50e édition, du 27 mai au 30 juin. Inauguration du village sur le quai de la Fosse le lundi 27 mai à 11h30. Parade de départ vers Pornichet le dimanche 2 juin à 9h.

Plus d’informations sur le site de la course

Ça peut vous intéresser