2020-07-13T14:06:59Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/au%20musee%20arts/lebel675.jpg

Actualités Publié le 13 juillet 2020

Au Musée d’arts, les croisements du fonds Lebel

L’exposition « Archipel – Fonds de dotation Jean-Jacques Lebel » propose, à partir du 17 juillet, une sélection de plus de 200 œuvres de toutes époques et de tous continents. Trois questions à Katell Jaffrès, chargée des collection d'art contemporain au Musée d'arts.

lebel800.jpg

Qu’est-ce que le fonds de dotation Lebel, dont une partie va être exposée dans le patio ?

C’est un ensemble assez unique en son genre, qui réunit plus de 1 000 œuvres, collectées par l’artiste plasticien depuis les années 1950. Notre collaboration avec Jean-Jacques Lebel a commencé en 2014 avec une première exposition au Hangar à Bananes et s’est poursuivie avec « Itinéraires » à la réouverture du musée en 2017. Aujourd’hui, nous ouvrons un nouveau chapitre avec cette sélection de 200 œuvres, qui va traverser des histoires de l’art du 20e et 21e siècles, avec quelques incursions dans le 19e.

« Des » histoires de l’art ?

Oui, car l’exposition fait des pas de côté par rapport aux mouvements artistiques, aux catégories, aux hiérarchies habituelles. Nous verrons autant des artistes connus, célébrés par les musées et les marchés, que des artistes restés en marge, invisibles. À l’image d’Isabelle Waldberg, une proche de Marcel Duchamp, à qui nous consacrons une section avec une dizaine d’œuvres remarquables. Nous montrons aussi des œuvres d’artistes poètes et d’écrivains artistes, comme Antonin Artaud, Apollinaire, Victor Hugo... Ce type de démarche est très présent dans le fonds. Lebel est un activiste très engagé auprès des artistes de son temps.

C’est aussi ce que reflète la scénographie de l’exposition ?

Nous utilisons le volume du patio pour rendre compte de la grande valeur de ce fonds, avec au centre une structure en échafaudage. Cet espace en construction est un point d’articulation pour une dizaine d’espaces. C’ est un peu à l’image de la façon dont les rencontres se sont faites entre les œuvres et les artistes. Avec le fonds Lebel, on est vraiment à la croisée des supports, des démarches, des temporalités.

Infos pratiques sur le site du Musée d’Arts de Nantes

Ils sont exposés

Parmi les artistes présentés au Musée d’arts figurent Camilla Adami, Guillaume Apollinaire, Antonin Artaud, Kader Attia, Balthus, André Breton, Marcel Duchamp, François Dufrêne, Max Ernst, Erró, Alain Fleischer, Philippe Hiquily, Joe Jones, Ghérasim Luca, Henri Michaux, Yoko Ono, Francis Picabia, Daniel Pommereulle, Antonio Saura, JeanTinguely, Isabelle Waldberg. L’exposition présente également des œuvres sans auteurs identifiés, venant d’Europe,d’Afrique et d’Océanie.

Pour aller plus loin, consulter le site du Fonds de dotation Jean-Jacques Lebel
Francis Picabia, « Aello » (© ADAGP)
Francis Picabia, « Aello » (© ADAGP)
Ghérasim Luca, « Cubomanie » (© Micheline Catti)
Ghérasim Luca, « Cubomanie » (© Micheline Catti)
Esther Ferrer, « Europortrait » (© ADAGP)
Esther Ferrer, « Europortrait » (© ADAGP)
André Breton, Paul Eluard et Valentine Hugo-Nusch, « Cadavre exquis » (© ADAGP)
André Breton, Paul Eluard et Valentine Hugo-Nusch, « Cadavre exquis » (© ADAGP)
Balthus, « Portrait d'Antonin Artaud » (© Harumi Klossowska de Rola)
Balthus, « Portrait d'Antonin Artaud » (© Harumi Klossowska de Rola)
Isabelle Waldberg, « Grand Piccucule » (© Musée d’arts de Nantes – C. Clos)
Isabelle Waldberg, « Grand Piccucule » (© Musée d’arts de Nantes – C. Clos)

Ça peut vous intéresser