2021-03-18T09:15:47Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/avant%20garde%20robe/avantgarderobe675.jpg

Actualités - Mis à jour le 18 mars 2021

[Podcast] L’Avant-Garde Robe : une bibliothèque de vêtements pour lutter contre le gaspillage textile

Samedi 12 décembre, Faustine Reculeau et Florent Lamy ouvrent à Nantes la première boutique de location de vêtements d’occasion en France. Un dressing disponible sur abonnement pour se faire plaisir tout en consommant responsable.

Faustine Reculeau propose 800 à 1200 articles sélectionnés avec soin dans les centres de tri. Crédit : Patrick Garçon.
Faustine Reculeau propose 800 à 1200 articles sélectionnés avec soin dans les centres de tri. Crédit : Patrick Garçon.

Nantes Inspirante · Faustine Reculeau et l'Avant-Garde robe, la boutique de location de vêtements d'occasion

Nantes Inspirante est un podcast de Nantes Métropole réalisé par Impulseur. Disponible sur Apple Podcasts, Deezer et Spotify.

Au premier regard, rien ne distingue L’Avant-Garde Robe des autres boutiques de prêt-à-porter féminin. La devanture donne toutefois un indice : « Changez d’habits comme de chemise ! » Dans cette petite enseigne de la rue Lebrun, on loue les vêtements. Une soirée, un événement professionnel ou simplement l’envie de renouveler son dressing… Les clientes peuvent piocher dans le stock de 800 à 1200 articles choisis avec soin par Faustine Reculeau et disponibles sur abonnement.

Un concept inédit en France

Après une première carrière dans la restauration et l’hôtellerie en région parisienne, la trentenaire a posé ses valises à Nantes en 2019 avec l’envie d’entreprendre. Associée à son conjoint Florent Lamy, elle développe un concept inédit en France : un magasin physique de location de vêtements d’occasion. « Je me suis inspirée de mon expérience en tant que consommatrice de seconde main et de mes difficultés, explique la co-gérante. Avec des plateformes de vente en ligne comme Vinted, il n’est pas possible d’essayer les vêtements. L’envoi des colis demande également du temps et de l’énergie. »
L’Avant-Garde Robe propose des articles haut de gamme - Burberry, Cacharel, Comptoir des Cotonniers – mais aussi des marques plus populaires comme Promod ou Camaïeu. « Les critères sont la qualité du tissu, la coupe et l’originalité du style », précise Faustine Reculeau. Des pièces que la jeune femme sélectionne dans les centres de tri et récupère via des associations. « On trouve de très nombreux vêtements encore étiquetés dans les centres de tri. C’est impressionnant ! » Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), les Français achètent en moyenne 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans et les conservent moitié moins longtemps. Deux tiers de nos textiles ne sont pas portés.

Des abonnements sans engagement

Les clientes ont le choix entre quatre abonnements sans engagement allant de 49 euros par mois pour 3 pièces à 94 euros pour une formule illimitée. Les non-abonnées sont également les bienvenues, une sélection d’articles est disponible à l’achat. Il est également possible de vendre ses vêtements.
Reconnus pour leur concept innovant, Faustine Reculeau et Florent Lamy bénéficient d’un soutien financier de l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « Économie Circulaire 2020 ». Avec cette bibliothèque de vêtements, le couple espère « attirer une clientèle éloignée de la seconde main ». « Le marché de l’occasion est chronophage. L’idée, c’est de s’adresser à des gens qui n’ont pas forcément beaucoup de temps comme des mères de familles. On veut lever un maximum de freins pour permettre aux gens de lutter contre le gaspillage textile. »

À noter

L’Avant-Garde Robe, 2 rue Lebrun, à Nantes. Ouverture le 12 décembre.

Pour suivre l’actualité de la boutique

Ça peut vous intéresser